Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lille-Lyon (0-1)

Lyon maîtrise les Dogues

En grande difficulté, Lille a vu l'OL contrôler globalement la partie. Un but de Maxwel Cornet dès la troisième minute a suffi pour traduire cette domination. Les Gones sont quatrièmes, le LOSC toujours relégable.

Modififié

Lille OSC 0-1 Olympique lyonnais

But : Cornet (3e)

D'abord, la banderole des supporters : « Absents comme vous. » L'arbitre, ensuite : « Du plaisir surtout, prenez du plaisir ! » Frédéric Antonetti, enfin : « Faut que ça suive, faut que ça suive ! » Rien à faire, les Lillois n'ont pas voulu écouter. Ni leur public avant le match, qui ne s'est pas déplacé en masse. Ni l'homme en noir, au moment du coup d'envoi. Ni leur coach, pendant l'intégralité de la rencontre. Comme depuis le début de la saison, les Nordistes n'ont donc pas suivi les conseils administrés de part et d'autre. Des conseils qui leur permettraient sûrement de montrer un meilleur visage que celui d'un candidat à la relégation.

Ainsi, l'Olympique lyonnais n'a même pas eu à forcer pour venir attraper trois points au stade Pierre-Mauroy. Bien au-dessus des Dogues, les Gones n'ont eu besoin que d'un petit but de Maxwel Cornet en tout début de partie pour prendre un avantage décisif. Jamais inquiétée par Eder et compagnie, la bande d'Alexandre Lacazette pointe au pied du podium avant les autres matchs de la journée.

Jordan Fer(a)ri à toute vitesse


Dans leur horrible ensemble maillot bleu-short blanc, les Lyonnais proposent un jeu beaucoup plus séduisant que leur tunique. Dans une défense lilloise totalement dépassée et gonflée d'espace, Ferri ne met pas beaucoup de temps à faire la différence. Une petite accélération et les filets d'Enyeama tremblent déjà. Sur le coup, le milieu français fait preuve d'un sang-froid et d'un sens collectif remarquable, servant Cornet sur un plateau. Évidemment, commencer la partie avec un but de retard n'arrange pas le LOSC.

Surtout que l'équipe d'Antonetti est trop limitée offensivement pour espérer profiter des largesses adverses. Dans ce contexte, l'entraîneur ne peut que prier pour que les attaquants rhodaniens ne se montrent pas trop mordants en attendant qu'un centre trouve la tête d'Eder. Heureusement pour lui, le trio arbitral oublie un penalty provoqué par Ferri, décidément très en jambes, et voit ses protégés offrir un semblant de réaction par l'intermédiaire de De Préville, esseulé. Le score reste donc bloqué à 1-0 jusqu'à la mi-temps.

Lacazette plus numéro 10 que 9


Le niveau de la rencontre n'est pas franchement extraordinaire. En vérité, les cartons sont plus nombreux que les occasions franches. Sankharé récolte même un rouge à l'heure de jeu. Supérieur en quantité et en qualité, Lyon se contente de gérer en s’immisçant régulièrement dans la surface locale, grâce notamment à Lacazette qui s'éclate en meneur de jeu. Problème : les visiteurs ne parviennent pas à enfoncer le clou et se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Genre ce missile sur la barre transversale d'Amadou. Ou une frappe anodine d'Eder à 25 mètres du but. Mais ça, ça date déjà d'une autre époque. Comme la bonne santé sportive de Lille. En témoigne ce slogan sortant des tribunes qui vient conclure la soirée : « On veut des Dogues, pas des chèvres ! »

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
    Partenaires
    Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain