Lyon, les yeux plus gros que les finances ?

Depuis que la qualification en Ligue des champions est acquise, Jean-Michel Aulas semble avoir la carte de crédit qui le démange : Kjær, Nkoulou, Gignac ou encore Rémy, le président lyonnais s'est positionné sur des joueurs qu'il ne peut pas forcément s'offrir. Folie des grandeurs nocives ou simple enfumage ?

Modififié
15 85
Depuis le début du mercato, beaucoup de noms ont circulé comme recrues potentielles de l'Olympique lyonnais : André-Pierre Gignac, qui va finalement signer chez les Tigres de Monterrey au Mexique, Simon Kjær, qui a opté pour Fenerbahçe, Adil Rami, toujours à Milan, ou encore Nicolas Nkoulou, libre dans un an. Sans citer les profils de joueurs aux salaires moins imposants, mais aux valeurs marchandes conséquentes : Morgan Sanson (Montpellier), Jordan Amavi (Nice) ou Thomas Lemar (Caen). À croire que la qualification en Ligue des champions et ses vingt millions d'euros de bonus ont redonné de l'appétit à un Lyon contraint au régime depuis 2011 et le départ de Claude Puel.

Lacazette, Lopes, Umtiti, des dossiers chauds à régler avant de recruter


Aux dernières nouvelles, celles du Times, même la piste Loïc Rémy serait étudiée par la direction de l'OL. Certes, l'international français fait banquette à Chelsea, mais émarge tout de même à cinq millions d'euros de salaire annuel. De quoi se demander si Lyon, fort d'une saison réussie et d'un retour en Ligue des champions après trois ans d'abstinence et de Ligue Europa, n'a pas aujourd'hui les yeux plus gros que ses finances. Si Lyon a fait beaucoup de bruit depuis le début du marché, seul Jérémy Morel a posé ses valises dans le Rhône.

Avant de se renforcer, l'OL a tout intérêt à gérer plusieurs dossiers chauds et probablement influents sur sa trésorerie : retenir les cadres convoités comme Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti et Anthony Lopes (lequel, à un an de la fin de son contrat et alors que plusieurs cadors portugais le suivent selon Le Progrès, ne prolongera pas sans une belle augmentation). La reprise se profile, et Jean-Michel Aulas n'a réglé qu'un seul sujet sensible : l'extension du contrat de Clément Grenier jusqu'en 2018. Une fois que le président lyonnais aura « sécurisé » ses cadres, il pourra alors se pencher sur les meilleurs ajouts possibles à son effectif en vue de la Ligue des champions. Et dans cette perspective, il ferait mieux de se rappeler quelles recettes ont fonctionné et lesquelles ont plombé son Olympique lyonnais ces dernières années.

Ederson, Gourcuff, les accidents industriels à ne pas renouveler


Depuis le début de la décennie 2000, marquée par son hégémonie et ses sept titres consécutifs, l'OL a construit sa puissance sportive et financière par un recrutement malin, essentiellement orienté Ligue 1, et générateur de plus-values importantes. Les exemples les plus marquants de cet âge d'or lyonnais s'appellent Michael Essien, Mahamadou Diarra ou encore Pegguy Luyindula pour ce qui concerne les balances commerciales positives, Juninho, Toulalan ou plus récemment Christophe Jallet pour les achats au rapport qualité/prix les plus pertinents.

Des investissements pas forcément clinquants au moment de l'achat, mais qui, au final, se sont révélés essentiels dans la montée en puissance sportive du club. Les raisons de son retour dans le rang à partir de 2008 ? Principalement un sentiment de sécurité et une ambition démesurée qui avait poussé JMA à claquer quinze millions sur Ederson (Nice) à l'hiver 2008 ou 22 hors bonus sur Yoann Gourcuff (Bordeaux) à l'été 2010 afin de revivre les émotions relatives à l'arrivée de Sonny Anderson onze ans plus tôt. Des investissements massifs qui, avec le recul, ont pris la forme d'accidents industriels. Alors que la situation commence à s'arranger, Lyon va donc devoir éviter de retomber dans ses travers. Surtout depuis qu'il n'est plus seul au sommet de la chaîne alimentaire.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne comprends pas pourquoi tout le monde tape sur Aulas!
Ce que ce mec est en train d'accomplir pour le foot français est juste énorme!
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
Thomas Lemar (Nice)

L'effet des fameuses cagoles normandes sans doute...
Note : 12
La photo de JMA la gueule ouverte, c'est pour faire croire que l'article est long alors qu'il en manque la moitié ?

Sérieux, on sens que c'est les vacances. Dommage parce que le sujet est intéressant.

D'ailleurs je m'étonne que ne soit pas mentionné le cas Kader Keita, acheté 30M ou un truc du genre, et qui s'est révélé être un flop. Pour moi c'est lui le symbole de la folie des grandeurs d'Aulas, qui, avoue-le, a toujours envoyé beaucoup de fric dans le championnat en achetant français.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Pour un article un peu plus poussé et intéressant sur le même sujet : http://www.leliberolyon.fr/lol-perd-largent/71711
Ne pas citer l'ancien Lillois Keita dans cet article, c'est une énigme.
D'ailleurs dans la veine "anciens lillois" aka filière Seydoux y'a d'autres transferts qui à défaut d'être aussi marquants en terme de flop n'ont pas été géniaux comme Bodmer par exemple ou encore Makoun
Message posté par Johnny Rep
Je ne comprends pas pourquoi tout le monde tape sur Aulas!
Ce que ce mec est en train d'accomplir pour le foot français est juste énorme!


pour le foot français ? On va se calmer un peu, c'est avant tout pour Lyon qu'il fait de grandes choses. Après le foot français peut être indirectement et encore faut développer pas mal pour me convaincre
Message posté par Johnny Rep
Je ne comprends pas pourquoi tout le monde tape sur Aulas!
Ce que ce mec est en train d'accomplir pour le foot français est juste énorme!


Non mais nous on préfère l'argent obscur du Moyen Orient qui reniera l'identité des clubs tu comprend?

Plus sérieusement, Aulas a une vision au top, le mec va avoir son propres stade qui va générer des sommes folles + la participation à la C1, normal qu'il tente l'investissement de grand nom.

Imaginer un super parcours en C1 (quart de finale) + une seconde place de Ligue 1 + leur nouveau stade, ca va faire décoller le club.
Plutot que les calculs de crantif, "on achète pas de nom, on vend les jeunes, on se qualifie pour l'europa, et peut etre dans 2 ans on rejoura la C1 plus armée..."

En plus d'étre le meilleur president de L1, qui se sacrifie pour son équipe même en passant pour un con, c'est aussi un visionnaire, bravo JMA.
Il a été plutot revendu un assez bon prix lui, nan ?
Note : 2
D'autant plus que Cissokho venait de Porto, normalement tu recrutes un joueur de Porto ça devient un monstre mais bien sûr on est tombé sur LE seul joueur surcôté qu'ils avaient.
Je parle de Cissokho.

Un jour peut être une fonction EDIT...
Message posté par paranoid


pour le foot français ? On va se calmer un peu, c'est avant tout pour Lyon qu'il fait de grandes choses. Après le foot français peut être indirectement et encore faut développer pas mal pour me convaincre


Développer un club de manière durable, construire un stade, des infrastructures à l'allemande, former de très bons joueurs, la vraie locomotive du foot français, c'est lui!
Rien d'artificiel, du concret.
Les qataris se barrent de Paris, y a plus rien, ça te donne Malaga.
Message posté par Rouflette
D'autant plus que Cissokho venait de Porto, normalement tu recrutes un joueur de Porto ça devient un monstre mais bien sûr on est tombé sur LE seul joueur surcôté qu'ils avaient.


Mouais, en sortant de Porto j'en vois beaucoup qui regressent. Quaresma, Carlos Alberto, Bruno alves, Moutinho...
Jean mimi en duck face, trop chébran
Message posté par Johnny Rep


Développer un club de manière durable, construire un stade, des infrastructures à l'allemande, former de très bons joueurs, la vraie locomotive du foot français, c'est lui!
Rien d'artificiel, du concret.
Les qataris se barrent de Paris, y a plus rien, ça te donne Malaga.


Les qataris se barrent de Paris, il y aurait une période de crise dans la foulée, mais si le lcub y survit il sera forcément assez important parce que c'est le seul club de L1 d'une région qui doit valoir un tiers du PIB du pays.

Pareil pour Lyon, économiquement c'est la 2eme agglo de France, en terme de population représentée par le club ça doit être la 2eme ou la 3eme. Dans un foot qui tranquillement épouse de plus en plus la géographie économique, c'est complètement normal que l'OL prenne de l'importance tandis que les clubs des anciennes régions industrielles (ASSE, RCL, Sochaux, Metz) déclinent. C'est à comparer avec la disparition des clubs d'ex-RDA en Bundesliga, ou des historiques en rugby.

Bien sûr, un président incompétent pourrait être un frein à cette évolution, un peu comme RLD à Marseille, mais ce ne serait qu'un ralentissement.
Oui mais Sissa, il me semble qu'avant les qataris et après le départ de Canal, le PSG restait un club assez pauvre et la qualité de sa formation, j'en parle même pas!
D'ailleurs, même sous les qataris, le PSG U19 se fait démonter de partout.
Autre chose, est ce que les qataris sont aujourd'hui en train de créer un modèle économique? Non, il ne me semble pas et je ne pense pas que ce soit dans leur intérêt de créer un club intrinsèquement riche.
Je ne connais pas très bien la L1 mais y a combien de clubs déficitaires? quasi tous.
Pourquoi aucun autre club n'a eu l'ambition de Aulas?
Pourquoi aucun autre club n'a tenté de reprendre le flambeau du FC Nantes à part Lyon et Le Havre dans une moindre mesure?
Le mec a quasiment sacrifié sa domination nationale pour revenir encore plus fort et plus durablement.
Message posté par paranoid


pour le foot français ? On va se calmer un peu, c'est avant tout pour Lyon qu'il fait de grandes choses. Après le foot français peut être indirectement et encore faut développer pas mal pour me convaincre


Mais bien sûr que c'est pour sa gueule, comme Ford, Vanderbilt,Rockfeller, Carnegieont développé l'Amérique en bossant pour leur gueule.
@Ruud
Tu te trompes.
1- la categorie u19 ne reflete pas la qualite de la formation en France. Mis a part en Gambard, les meilleurs jouent en CFA, pas en u19, categorie batarde.
2-les categories inferieures du PSG se portent tres bien
3- les petits parisiens constellent les EDF jeunes
Note : 2
L'intelligence d'Aulas c'est qu'il a continué à investir dans la formation même quand l'OL était au top sportivement et financièrement. Beaucoup lui ont reproché à l'époque, aujourd'hui on ne peut que lui être reconnaissant d'avoir fait ce choix quand on voit le nombre de bons joueurs qui en sorte. Imaginez si on avait gardé Martial l'attaque de fou qu'on aurait !
Maintenant y a plus qu'à espérer que le choix du stade soit également payant, si on devient le Schalke français ça serait top.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
15 85