1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 24e journée

Lyon, l'OM et Paris, un coup pour rien

Des favoris qui se neutralisent, des petits qui se rebiffent, et un arbitrage toujours plus controversé : la Ligue 1 respecte encore certains de ses standards. Et la 24e journée n'y a pas échappé.

Modififié
9 47
  • Devant, c'est nul

    Ce week-end devait être celui de tous les chambardements : Lyon qui creuse l'écart, le PSG qui s'installe sur son trône, l'OM qui profite de cette confrontation pour chiper la couronne… Finalement, la nique entre les trois concurrents n'aura apporté ni plaisir ou bouleversement. Côté marseillais, la situation est paradoxale. Toujours à portée, les petits cramés de Bielsa ne rassurent pas dans le jeu et voient se déliter semaine après semaine leur attaque si prolifique en début de saison. Entre coups de sang et crises d'égo, il a fallu qu'Ocampos, fraîchement débarqué pour redynamiter le tout, glisse sa patte face à Rennes pour glaner le point du nul. Décevant de la part d'une équipe qui avait tant enchanté, et surtout à la vue du résultat du choc entre l'OL et le PSG. Un match étrange, globalement dominé par le PSG, mais dont le talent est ressorti lyonnais, notamment grâce à cette action limpide conclue par Njie. D'autant qu'à Paris, beaucoup d'éléments semblent faire défaut. La défense perd trop de ballons faciles, le milieu marche au ralenti, tandis que Cavani tente de battre le record d'occasions manquées établi par Thierry sur le terrain municipal de Pouilley-les-Vignes un soir de mars 95. Finalement, cet OL-là, qui doit encore récupérer son arme fatale nommée Lacazette, serait le mieux préparé pour l'assaut final. En espérant que l'attaquant des Gones soit l'homme de tous les chambardements.

    Le résumé d'OL-PSG
    Et ses notes
    Le résumé de Rennes-Marseille


  • Vous avez manqué Saint-Étienne - Lens et vous n'auriez pas dû

    C'est un fait : Lens joue bien. Mais Lens souffre d'un mal : celui de défendre comme une chèvre à l'agonie. Une dualité qui se ressent au niveau comptable, et qui a trouvé sa meilleure expression lors de la rencontre face aux Verts. Courageux, les Nordistes ont su refaire un retard de deux buts (dont l'un inscrit par N'Guemo d'une frappe que l'on n'imaginait pas sortir de ses pieds) et même repasser devant Sainté à moins de 15 minutes de la fin. Mais voilà, Lens ne conjurera pas le sort de suite. Sur une dernière faillite à l'arrière, Mevlüt Erding a pu se la jouer MVP et sortir un point d'un Chaudron inquiété par la remontée. Un spectacle rafraîchissant, mais qui n'arrange personne, puisque Sainté a manqué l'occasion de larguer Monaco, tandis que les Lensois pleins de vie n'arrivent pas à s'extirper du fond du panier. Presque une hérésie, mais une réalité cruelle.

    Le résumé d'une avalanche de buts



  • La polémique de la machine à café : Clément Turpin est-il un juge sévère ?

    Rarement rencontre n'avait provoqué autant de commentaires à propos de l'arbitrage avant son déroulement. Force est de constater qu'elle le fera après. En ordonnant de retirer le penalty manqué par Zlatan Ibrahimović, Clément Turpin a nourri la bête. Une bête déjà mise en bouche par les déclarations d'Hubert Fournier et définitivement rassasiée après cette décision pour le moins contestable. Qu'elle soit motivée par l'entrée prématurée de Bedimo dans la surface ou l'avancée de quelques centimètres de Lopes devant sa ligne, rien ne semble pouvoir légitimer l'initiative de l'homme en jaune. Car si les supporters parisiens s'érigeront en éminents juristes, intransigeants quant au respect des lois, les plus lucides constateront que la jurisprudence en la matière ne conduit que très rarement à un tel jugement. Mais pour Clément Turpin, se faire le garant d'une stricte interprétation de la loi était visiblement plus important. Un choix dont l'opportunité laisse à désirer dans ce contexte.


  • L'analyse définitive : Caen est en plein trip

    Depuis plus d'un mois, la Ligue 1 est une ode à la vieillesse glorieuse. Et celle-ci porte un nom : Julien Féret. Une barbe de trois jours et des pieds brillants, qui permettent au club normand de déposer peu à peu ceux qui les imaginaient encore hier en victimes expiatoires. Face à Toulouse, la passe de 4 a été réussie, avec un duo Privat-vieux briscard qui n'en finit plus de faire remonter Caen au classement. Certes, les deux réalisations doivent beaucoup à un Ahamada placé sous neurasthénique et à un Yago maladroit. Mais à l'image de Lens, les succès en plus, Caen a décidé de s'en sortir en jouant, alignant notamment près de 5 joueurs à vocation offensive face au TFC. Dont un magicien, nommé Julien Féret.


  • Le top 5


    - Jonas Lössl (Guingamp) : Bon sur sa ligne, solide dans les airs, pas Malössl. Et cornichon de choix.
    - François Kamano (Bastia) : Un lob qui touche à la perfection contre Metz (2-0). Kamano, un homme pas like you.
    - Raphael Guerreiro (Lorient) : Le plus beau pied guesh de la Ligue 1.
    - Nolan Roux (Lille) : Buteur à Montpellier (1-2). Rare, donc notable.
    - Lamine Gassama (Lorient) : Gassama abandonne Lamine pour l'exter' face à Reims (1-3). Un régal.


  • Ils ont dit


    - « Il n'a pas à me parler comme ça. Fils de pute va !  » Thauvin a de la suite dans les (courtes) idées lorsqu'il répond à Dimitri Payet.

    - «  Ça fait une heure et quart que t'es insupportable, arrête-toi un moment, ça va maintenant !
    - Tu me parles du rôle d'éducateur à moi ? Oh !
    - Dégonfle un peu ton citron.
     »
    Nouvelle semaine de Dupraz, nouvelle pensée de Pascal. Et c'est le gesticulant Willy Sagnol qui mange.

    - « L'arbitre a peut-être arbitré en fonction de la qualité extraordinaire d'Anthony. Il vaut mieux en sourire qu'en pleurer, mais des fois on a envie de pleurer.  » Jean-Michel Aulas et les larmes d'un nul.

    - « Je regrette le but refusé à Carlos Eduardo, il était magnifique et aurait changé beaucoup de choses devant une équipe de Nantes qui ne se déforme pas, qui ne donne rien et qui n'a pas eu une seule occasion. » Claude Puel qui aurait préféré affronter de la pâte à modeler.

    - « C'est toujours un plaisir de revenir à la Mosson. On retrouve des amis avant le match, on a eu un petit titre, en 2012 je crois, y a des gens qui s'en souviennent un petit peu, tout le monde n'était pas content que je parte…  » René Girard se rappelle du bon vieux temps à Montpellier.


    La stat

    842 minutes, et une fin de série d'invincibilité pour Subašić contre Guingamp (1-0). Face à Dorian Lévèque et son chignon, la pilule passe mal.

    Par Raphael Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Le grand gagnant du match d'hier, c'est le suspens (et un peu l'OM qui ne perd pas de terrain en ne jouant pas)

    Et on ne répètera jamais assez la performance de Guingamp qui se découvre journée après journée un gardien impressionnant. Lui qui dit vouloir ressembler à Schmeichel, à ce rythme, il devrait finir par s'en approcher!
    anteouane Niveau : DHR
    Très bon billet concernant la polémique!

    Et maintenant on se chauffe, on laisse les stagiaires écrire les brêves et on balance un article intitulé "Les leçons tactiques de Lyon-PSG". On y a le droit à chaque match amical de l'équipe de France, donc un choc de Ligue 1 le mérite tout autant.

    Et puis les notes, c'est plus écrit par des humoristes que par des journalistes sportifs, et c'est surtout destiné à nous faire débattre
    Plus les journées passent, moins je comprends la tactique offensive du PSG.

    Autant défensivement, ça commence à ressembler à quelque chose, autant offensivement c'est ni fait ni à faire. Aucun appel en profondeur, la paire italienne trop basse (Motta.. Au secours!), Matuidi et Cavani qui se marchent dessus à gauche alors que ce dernier pourrait profiter des décrochages d'Ibra pour aller dans l'axe, et une propension à ralentir le jeu à chaque instant. Quand Pastore n'est pas là, il n'y a pratiquement aucun liant entre le milieu et l'attaque. C'était criant hier, surtout durant la première mi-temps.

    En plus de tout cela, on sent une énorme frilosité de la part de Blanc à ne pas tenter des choses, comme changer de système ou foutre Luiz au milieu.

    Bref, je suis très inquiet pour le match de Chelsea. Et c'est pourtant pas mon genre.
    Poney_nain Niveau : DHR
    Guingamp, la vraie équipe en forme du moment
    A marseille, ça commence à se chier dans les nike mercurial entre les grosses têtes de l'équipe. La fin de l'effet "vendeur de glacières" ??
    Pour Lyon PSG, sorri faur zeuu arbitrage, ou comment pourrir une rencontre qui aurait, sans doute (on ne le saura jamais...) fini par un nul
    Caen, à ce rythme, ils vont finir devant Saint Etienne et Bordeaux...
    jean mimi hole ass Niveau : DHR
    Guingamp !! Jamais j'aurais parié sur eux en début de saison et pourtant je suis content qu'ils soient là et avec la maniere en plus. Je suis supp de Sainté mais eux méritent vraiment d'être sorti des poules en EL contrairement à nous qui avons été minable. Et leur entraîneur n'y est pas pour rien...
    zinczinc78 Niveau : CFA
    Note : 1
    Il ne manque pas un petit Kahzri dans le top 5 des fois ? Belle frappe enroulée à 25 mètres qui fait trois points, alors que Bordeaux n'avait plus gagné en L1 depuis 1000 ans...

    Mais non, Sofoot préfère mettre le but de crevard du Peter Crouch Français..
    Cette année on a tout de même un beau suspens pour le podium, 4-5 équipes le jouent même si Lyon, Paris et Marseille sont un peu devant.

    Et Guingamp bordel, ça joue vraiment pas mal, Monaco n'ont rien pu faire fasse à leurs énergie. Ils devraient se maintenir, ça serait amplement mérité. Un bon entraîneur, une bonne attaque, un très bon gardien.

    Beau match hier entre Lyon et Paris, j'étais un peu dégouté qu'il fasse retirer le pénalty même si je comprends bien qu'il a juste appliqué la règle.

    Mais Paris offensivement quand Pastore n'est pas là c'est une faiblesse dans le jeu... Il faudra hausser son niveau de jeu contre Chelsea.

    Et j'espère que Lyon aura au moins la seconde place histoire d'avoir la LDC et peut-être pouvoir garder Lacazette et Gonalons.
    Stan Key Lubric Niveau : CFA
    Message posté par m_alive
    Plus les journées passent, moins je comprends la tactique offensive du PSG.

    Autant défensivement, ça commence à ressembler à quelque chose, autant offensivement c'est ni fait ni à faire. Aucun appel en profondeur, la paire italienne trop basse (Motta.. Au secours!), Matuidi et Cavani qui se marchent dessus à gauche alors que ce dernier pourrait profiter des décrochages d'Ibra pour aller dans l'axe, et une propension à ralentir le jeu à chaque instant. Quand Pastore n'est pas là, il n'y a pratiquement aucun liant entre le milieu et l'attaque. C'était criant hier, surtout durant la première mi-temps.

    En plus de tout cela, on sent une énorme frilosité de la part de Blanc à ne pas tenter des choses, comme changer de système ou foutre Luiz au milieu.

    Bref, je suis très inquiet pour le match de Chelsea. Et c'est pourtant pas mon genre.


    J'imagine que dans la tête de Blanc, ça donne un Matuidi qui monte ailier gauche et un Cavani qui repique dans l'axe quand Ibra descend: c'est pas une mauvaise idée en soi.
    Le problème, c'est que la coordination est mauvaise (comme tu dis, Cavani oublie souvent de repiquer dans l'axe), Matuidi n'est pas assez technique pour assurer à tous les coups offensivement, et quand Ibra perd un ballon au milieu, Motta est trop bas pour la récup, Matuidi trop haut, et on s'expose donc à des contres qui font mal.
    Pastore nous manque, mais j'ai pas l'impression qu'il manque à LB.
    Note : 2
    J'ai remarqué que la main de Matuidi est assez grossièrement passée sous silence.. Pourtant elle était aussi flagrante que la main de Morel Avant hier
    Note : 6
    Ce qui est dommage pour les lyonnais sur ce peno c'est que Lopez repousse la balle vers le mec qui est partit en avance.
    Je suis quasi sur que si le ballon était en corner ou renvoyer de l'autre coté , Turpin n'aurait pas faire rejouer le penalty.

    Evidemment vu que c'est rare comme situation , c'est compréhensible que les lyonnais ne soit pas content que la règle soit appliqué.N'importe quel supporter aurait les boules après un truc du genre.

    Bon niveau suspense on pourra difficilement faire mieux que cette saison c'est incroyable. Coté PSG on à la faculté de ne pas prendre le fauteuil de leader c'est impressionnant. Il nous reste 14 journée pour le faire ,heureusement qu'on a un calendrier favorable pour nous aider un peu.

    Par contre le match d'hier confirme ce que je pensais. En coupe d'Europe la saison prochaine ça vas être un carnage violent. Lyon et Marseille n'ont quasiment aucune chance de passer en 8 ém de LDC et le PSG avec son effectif qui vieillit n'est pas non plus à l'abri d'une élimination précoce.
    J'espère que le grand stade lyonnais changera la donne car c'est quand même très inquiétant.

    Sinon j'aimerais défendre Thauvin et Payet dont l'embrouille n'est absolument rien comparé à l'action égoïste de Gignac. Il mériterait bien se prendre un bashing de quelques jours cet idiot !
    Le pauvre Payet qui n'est plus motivé ? Bah voyons le mec il fait une brillante première partie de saison et on le renvoie comme un malpropre le dernier match. C'est une gestion délirante si on réfléchit deux secondes.
    Et le pire dans cette histoire c'est que cette ingratitude a été chaleureusement salué par la plupart des suiveurs de la ligue 1.
    Message posté par J-P-Papin
    J'ai remarqué que la main de Matuidi est assez grossièrement passée sous silence.. Pourtant elle était aussi flagrante que la main de Morel Avant hier


    Oui, je pense que c'est un complot. Et je le déjouerai !
    Message posté par Stan Key Lubric


    J'imagine que dans la tête de Blanc, ça donne un Matuidi qui monte ailier gauche et un Cavani qui repique dans l'axe quand Ibra descend: c'est pas une mauvaise idée en soi.
    Le problème, c'est que la coordination est mauvaise (comme tu dis, Cavani oublie souvent de repiquer dans l'axe), Matuidi n'est pas assez technique pour assurer à tous les coups offensivement, et quand Ibra perd un ballon au milieu, Motta est trop bas pour la récup, Matuidi trop haut, et on s'expose donc à des contres qui font mal.
    Pastore nous manque, mais j'ai pas l'impression qu'il manque à LB.


    S'il nous fout Matuidi (que j'aime bien, pourtant) à la place de Pastore pour le match face à Chelsea, je quitte le pays. Et aux vues des dernières compos lors des "grands matchs", ma valise est prête.
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Quand on met la pression sur l'arbitre avant le match, on vient pas pleurer quand l'arbitre est pointilleux !
    thomasito2001 Niveau : DHR
    Message posté par m_alive
    Plus les journées passent, moins je comprends la tactique offensive du PSG.

    Autant défensivement, ça commence à ressembler à quelque chose, autant offensivement c'est ni fait ni à faire. Aucun appel en profondeur, la paire italienne trop basse (Motta.. Au secours!), Matuidi et Cavani qui se marchent dessus à gauche alors que ce dernier pourrait profiter des décrochages d'Ibra pour aller dans l'axe, et une propension à ralentir le jeu à chaque instant. Quand Pastore n'est pas là, il n'y a pratiquement aucun liant entre le milieu et l'attaque. C'était criant hier, surtout durant la première mi-temps.

    En plus de tout cela, on sent une énorme frilosité de la part de Blanc à ne pas tenter des choses, comme changer de système ou foutre Luiz au milieu.

    Bref, je suis très inquiet pour le match de Chelsea. Et c'est pourtant pas mon genre.


    Tres bonne analyse. Deux solutions possibles: Blanc cache son jeu pour endormir l'adversaire et faire croire a la deliquescence de l'equipe avant le choc contre Chelsea, ou il est vraiment nul. Reponse dans quelques jours...
    Ouais ben Quand on veut faire retirer un pénalty on siffle avant que le bonhomme tire, ça évite les polémiques. Jean-foutre !
    Si à la Ligue vous avez besoin de personnel plein de bon sens faîtes moi signe !
    Message posté par J-P-Papin
    J'ai remarqué que la main de Matuidi est assez grossièrement passée sous silence.. Pourtant elle était aussi flagrante que la main de Morel Avant hier


    La main de Matuidi, la blessure de Lacazette, les Spurs qui chutent et la victoire des Françaises en Fed Cup: pas de doute, c'est louche! M'étonnerais pas que les services secrets qataris soient dans le coup... et les Illuminatis aussi.

    Et je valide avec Caen, dont la forme suspecte de ces dernières journées m'invite à penser que SoFoot n'est pas complètement innocent dans cette histoire!
    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Mine de rien, aucun des 6 premiers du championnat n'a gagné ce we. Bravo à Bordeaux qui fait la meilleure opération de la journée du coup (si on compte pas la course au maintien)
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Il faut avouer que ce suspens est bien bandant quand même. Le titre, pour quelque équipe que ce soit, n'en saura que plus savoureux.

    Par contre faut pas déjà parler de Chelsea, on joue d'abord en coupe de France cette semaine. Et j'ai envie qu'on regagne enfin cette coupe, pour pourquoi pas faire un doublé, voir triplé...
    Et ce week end on a un match important contre une équipe de Caen en forme.
    Pour moi le match de Chelsea reste anecdotique, si on passe tant mieux, si on est éliminé c'est logique.
    Par contre ne pas terminer champion de France serait une grosse déception.
    Jemincruste1 Niveau : CFA
    Bonne nouvelle, cette journée était la dernière avant le retour de notre Champion d'Afrique, Gradel. Il va être boosté pour cette fin de saison et ce sera pas du luxe.

    Quant à notre nul contre Lens, il est dans la tendance actuelle, on est dans le creux niveaux physique (que de blessés...) et mental. A 2-0, il y a quelques semaines c'était bouclé.


    L'autre bonne nouvelle, c'est que les autres n'avancent pas plus vite que nous !
    " rien ne semble pouvoir légitimer l'initiative de l'homme en jaune. Car si les supporters parisiens s'érigeront en éminents juristes, intransigeants quant au respect des lois, les plus lucides constateront que la jurisprudence en la matière ne conduit que très rarement à un tel jugement. "

    Je regrette sincèrement qu'on ne puisse pas mettre moins 1 aux rédacteurs d'article ...

    " rien ne semble légitimer " ah bon même pas les règles du football ?

    " car si les supporters parisiens blabla " en gros tout ceux qui Trouvent juste la décision sont parisien d'office ?

    C'est -1 et une claque que j'aimerais te mettre
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Génie, frère Lopes
    9 47