1. //
  2. //
  3. // Toulouse-Lyon (2-3)

Lyon l'emporte au bout du suspense

Au terme d'un match complètement fou, les Gones se sont imposés sur le fil face à de vaillants Toulousains (2-3). Le podium s'offre aux uns, la Ligue 2 se rapproche des autres. Quelle après-midi !

Modififié
665 20

Toulouse 2-3 Lyon

Buts : Tisserand (50e) et Ben Yedder (82e) pour Toulouse // Grenier (73e), Lacazette (80e) et Tolisso (85e) pour l'OL

C'est peu dire que le football est taquin. Violemment taclé par Jean-Michel Aulas cette semaine, Clément Grenier a finalement été le héros lyonnais cette après-midi. Sans son coup franc direct, le premier depuis sa période dorée, les Gones auraient laissé filer plus que deux points sur la pelouse du Stadium. Voilà peut-être la récompense que méritait Grenier, qui, au lieu de répondre aux propos de son président, a avoué vouloir simplement se concentrer sur son jeu. Si sa situation à l'Olympique lyonnais ne changera probablement pas, il pourra au moins partir la tête haute en repensant à ce dernier moment de bonheur – enfin, de soulagement – qu'il a offert aux supporters lyonnais.

Pull party


Le Stadium a fait le plein, cette après-midi, pour ce choc des extrêmes. Les Lyonnais, qui abordent cette rencontre dans la peau du chasseur d'Aiglons, ont toutes les peines du monde à bouger de vaillants Toulousains. Les hommes de Dupraz, qui sont sur une bonne dynamique, pressent leurs adversaires très haut et enchaînent quelques bonnes phases de jeu. Quand les hommes de Mobylette parviennent enfin à sortir leur tête de l'eau, ils sont stoppés soit par de mauvaises passes, soit par un très bon Tisserand. Le premier quart d'heure passé, le rythme retombe violemment, et les téléspectateurs font face à un terrible dilemme : la sieste ou ça ? Un joli coup franc de Valbuena (27e) réveille les espoirs lyonnais pendant un temps. De mieux en mieux, Mapou réalise à nouveau une belle prestation, tout comme son vis-à-vis, Braithwaite. C'est pourtant Doumbia qui attrape le cadre de la tête à la demi-heure de jeu.

Monsieur Turpin a bien du mal à affirmer son autorité, d'autant plus que les esprits s'échauffent. C'est finalement Regattin qui ramasse sa biscotte pour une simulation dans la surface adverse. Dans la foulée, Corentin Tolisso déclenche un énorme pétard qui va finir sa course à quelques centimètres de la barre transversale de Lafont (35e). Quelques minutes plus tard, le MVP de l'année, Rachid Ghezzal, pense ouvrir le score après un corner mal dégagé, mais Samuel Umtiti est hors jeu et gêne Lafont. Le but est donc logiquement refusé. Ascenseur émotionnel de folie au Stadium qui s'est déjà vu manger des pizzas Dominos pendant un an minimum. Les Toulousains repartent à l'assaut une dernière fois avant la pause, mais la défense lyonnaise tient bon.

Le retour de l'indésirable


Après un quart d'heure de pause, les Violets reviennent avec l'intention de faire mal aux Lyonnais. Et ils sont à un Anthony Lopes d'y parvenir. Le Gone se défonce pour dégager un ballon qui finit toujours par lui revenir dessus (47e). Le Portugais grimace, mais parvient à rester sur le terrain. Dommage, les Toulousains voulaient vraiment voir Gorgelin jouer. Sur le corner qui suit, Tisserand ouvre la marque dans une défense en mousse. Une poignée de secondes plus tard, Rafael peut égaliser, mais envoie sa frappe largement au-dessus. Les Lyonnais commencent alors à s'inspirer des matchs de handball, tournant autour de la défense toulousaine avant de placer une frappe. Même Umtiti y va de sa frappe dans les nuages (61e). Le Mapou de novembre refait sa petite apparition à l'heure de jeu, histoire de balancer une passe bien nulle à Lopes.

À vingt minutes du terme, le banni Clément Grenier trouve la faille sur coup franc. Jean-Michel Aulas a le sourire : l'indésirable vient de prendre un peu de valeur en vue du mercato estival. Métamorphosés par les changements opérés par Bruno Génésio, les Lyonnais repartent à l'attaque et prennent l'avantage grâce à un but de Lacazette, magnifiquement servi par Ferri. Les jeux semblent faits, mais une inattention de la défense lyonnaise – et surtout de Rafael – permet aux Toulousains d'égaliser malgré une belle parade de Lopes (82e). Un match de fou qu'on pense terminé, mais non ! Nabil Fekir, fraîchement entré en jeu, centre fort devant la cage et Tolisso, en bout de course, mine Lafont et redonne l'avantage aux siens.

Résultats et classement de la Ligue 1

Modifié

Dans cet article

Le souricier gris Niveau : Loisir
Note : 1
Bravo génésio pour avoir sorti celui qui sera par la gestion future de ses titu ou non le plus gros probléme lyonnais à savoir la cagole cotorep valbuena.

Non seulement le mec a été à chier toute l'année mais il va falloir se le fader parceque Mr veut faire l'euro sinon il craque son slip.

Bref lacazze toujurs là, "la cave" qui en plantant un but se rend pour une fois utile.

Match piége mais au final la victoire est là.
Dirkdiggler Niveau : CFA2
J'espère tellement que le tef va se sauver... Quel taff de Dupraz !
Je n'ai pas vu le match, mais Grenier a marqué au moins un coup franc hors de sa "période dorée" et c'était l'an dernier contre Evian
Perceval de Galles Niveau : Loisir
Oh oui, oh oui, oh oui
Mon coeur a failli lâcher, vive le football
volontaire 82 Niveau : CFA2
Partagé entre tristesse et fierté.... Encore une fois des points perdus après avoir mené au score. Saviez vous que si on avait arrêté tout les matchs au 1er but Toulouse serait 5ème de Ligue 1 ?

La différence s'est faite sur les bancs, Trejo et Akpa font des entrées à la limite du scandaleux, en face c'était bien plus percutant, ça me fait d'autant plus mal de dire ça que le 1 er but vient de Grenier (avec une merveille de simulation pour obtenir le coup franc..).

Bravo quand même aux Lyonnais qui l'ont gagné au caractère. J'aimerais bien que Lacazette prenne la place de Giroud à l'Euro, ce serait beau. A nous d'aller gagner à Sainté la semaine prochaine maintenant..
Oh que ça fait plaisir de les voir gagner avec les tripes! #Lacaz'zback
Quel match de Tolisso quand même, moi qui aurait préféré voir Darder...
Mangeclous Niveau : CFA2
Message posté par volontaire 82
Partagé entre tristesse et fierté.... Encore une fois des points perdus après avoir mené au score. Saviez vous que si on avait arrêté tout les matchs au 1er but Toulouse serait 5ème de Ligue 1 ?

La différence s'est faite sur les bancs, Trejo et Akpa font des entrées à la limite du scandaleux, en face c'était bien plus percutant, ça me fait d'autant plus mal de dire ça que le 1 er but vient de Grenier (avec une merveille de simulation pour obtenir le coup franc..).

Bravo quand même aux Lyonnais qui l'ont gagné au caractère. J'aimerais bien que Lacazette prenne la place de Giroud à l'Euro, ce serait beau. A nous d'aller gagner à Sainté la semaine prochaine maintenant..


T'as du mal voir le match, la merveille de simulation avait une petite touche marocaine aujourd'hui ;)

Sinon je suis d'accord avec toi pour le reste, tapez les Verts !
Mangeclous Niveau : CFA2
T'as du mal voir le match, la merveille de simulation avait une petite touche marocaine aujourd'hui ;)

Sinon je suis d'accord avec toi pour le reste, tapez les Verts !
Note : -1
J'ai arrêté le match à la quarantième à cause de valbuena, genesio le sort, je reprends le match et là on passe de 0-1 à 3-2. Coïncidence? Non je ne pense pas, encore une fois les faits me donnent raison. Que certains continuent de s'entêter à vouloir valbuena titulaire, en attendant on a vu la différence quand il est sur la pelouse et quand il ne l'est pas.

Belle entrée de grenier une fois n'est pas coutume, lacazette toujours présent.

Fekir, lent et imprécis, un manque de rythme et de confiance évident. Pour lui le plus important sera la saison prochaine.

Cette victoire a aussi confirmé qu'on avait de grosses ressources mentales. Qu'on avait déjà montré face à nice.
Il aura fallu un match incroyable quand même pour briser la malédiction du Stadium
TheGoatKeeper Niveau : CFA
Note : 1
Pas fan de Dupraz, ms jespere que Toulouse va se sauver, ne serait ce que pr le niveau qu'ils affichent maintenant...et aussi pr les quelques annees que jy ai passe

Par contre, les resume de matchs ecrits pendant le dit match, et torche a la fin de celui-ci, cest non... Enfin, torche, encore faudrait-il quil soit fini, on dirait que l'auteur etait presse de prendre l'apero...ce que je cautionne totalement.

Ce qui nempeche point que, quand la Ligue 1 a la decence de nous offrir des matchs pareils, ayez au moins la gentillesse de les traiter proprement
TheGoatKeeper Niveau : CFA
La fin du championnat va etre dure. On est quasi obliges de gagner les trois derniers matchs, et Monaco a domicile et deux relegables potentiels cest pas de la tarte

Nice a une fin de championnat plus facile, si ce nest le match a Sainte...ms Nantes et Guingamps qui nont plus rien a jouer.

Jespere que ca va le faire

c 'est pas Fekir qui centre fort sur le dernier but mais bien Ferri.
panenka_barre_rentrante Niveau : District
Valbuena est définitivement bien plus utile quand on le fait rentrer à la 65ème qu'en le faisant jouer titulaire. Trop de caprices, de "je joue en EDF donc dès que je tombe je demande le coup franc". L'OL se retrouve petit à petit, maîtrise des coups de pied arrêtés mais surtout la capacité à produire 15 dernières minutes de folie! Fékir toujours un peu fébrile et sur la retenue mais ça reprend confiance gentiment...
Bravo à Toulouse qui donne tout mais manque de banc, on espère que le TFC se maintiendra car ils jouent avec leurs trippes

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bale sort le Real du trou
665 20