1. //
  2. //
  3. // Arrivée Hubert Fournier

Fournier, la rupture sent la continuité

Si le départ de Rémi Garde semble avoir été vécu comme une rupture à laquelle personne ne voulait s’attendre du côté de l’OL, le choix de Fournier a fini par s’imposer au nom d’une certaine continuité. Même génération, même profil de gendre idéal et même sens de l’adaptation au gré des contraintes du moment. Aulas pourrait bien avoir recruté un Garde bis. Il a sans doute trouvé mieux que ça : un coach qui sait rester à sa place.

Modififié
Avant même que son nom ne refasse surface à la faveur d’un retour du Stade de Reims en Ligue 1, Hubert Fournier a d’abord servi de marqueur parmi les supporters lyonnais. Ceux qui l’ont vu jouer appartiennent à cette dernière génération qui a pu vivre avec l’idée que leur club ne gagnerait peut-être jamais rien. Du moins, tant que Florent Laville continuerait à envoyer des pains et que son ombre Hubert le suivrait en faisant naviguer sa grande carcasse, lui aussi aussi dur sur l’homme, mais un peu trop tendre au démarrage. Depuis, cette période a eu le temps de devenir un genre de paradis perdu, annonçant après coup la domination sans partage de l’OL sur le foot français. Pour en arriver là, il a fallu qu’Hubert Fournier se barre. Et pour revenir, il a donc dû attendre que l’OL se remette à ne plus rien gagner ou presque, en attendant l’entrée dans le nouveau stade.

Révélateur

Aussi fumeuse soit-elle, la correspondance entre l’arrivée d’Hubert le défenseur et celle de Fournier le coach a le mérite de situer les attentes qui entourent sa prise de fonction à la tête de l’équipe. À la façon d’une période transitoire qui n’en finit plus de traîner et renvoie l’OL un peu plus loin dans l’antichambre du succès. Rémi Garde peut toujours invoquer ses raisons personnelles au moment de quitter la scène, on a aussi entendu en creux toutes les difficultés rencontrées au cours de son mandat à devoir composer avec le déclassement du club, tant dans le domaine sportif qu’économique. À l’inverse, Hubert Fournier n’a jamais rien connu d’autre comme entraîneur, tenu de faire avec les moyens du bord partout où il est passé. On imagine très bien que le savoir-faire déployé à Reims pour révéler à la Ligue 1 des types (re)venus de nulle part a eu le temps de faire son effet auprès d’une direction lyonnaise qui voudrait bien remettre la main sur son mojo, celui-là même qui l’amenait à réaliser des coups fumants sur le marché des transferts – oui, on pense à Diarra, Essien, Malouda ou Abidal.

On peut toujours y voir la volonté du club de Jean-Michel Aulas de soumettre encore un peu plus fort son entraîneur à l’impératif économique. Là où Garde pouvait encore faire valoir son veto pour conserver Grenier ou remettre à plus tard le départ de Gonalons, Fournier devra faire autrement, surtout s’il fait venir des trouvailles comme Krychowiak ou Mandi. Cette continuité dit bien quelque chose de l’état actuel de l’Olympique Lyonnais. Elle n’en raconte pas moins la place toute particulière que le club a souvent réservée à ses entraîneurs depuis l’arrivée d’Aulas en 1987. Où les types se succèdent toutes les deux à trois saisons. On pourrait y voir un trait de l’impatience du président lyonnais. Avant de se rappeler que les deux, Le Guen et Garde, qui étaient justement pressentis pour un bail plus long que la moyenne ont fini par se barrer au nom d’intérêts personnels. Observateur privilégié de la vie du club, Patrice Lair, futur ex-entraîneur des féminines, y a vu un trait particulier de la maison : « À Lyon, il faut faire plus de politique, je crois. Moi je tiens le coup car j’ai des résultats. Si je ne gagnais pas tout le temps, il y a longtemps que j’aurais pris un coup de pied au derrière. » (Le Libéro Lyon) À ce jour, Domenech reste le seul à avoir échappé à cette règle, avec ses cinq saisons au compteur. D’ailleurs, le Ray ne s’en est jamais caché : s’il a pu résister au-delà du raisonnable, c’est parce qu’il connaissait comme personne les attentes internes, quitte à les précéder avant même d’avoir à les accepter.

Rester à sa place plutôt que rester en place

D’un coup, on en viendrait presque à se demander s’il ne faut pas connaître son Prince de Machiavel sur le bout des doigts pour pouvoir diriger l’équipe lyonnaise. Si la succession des entraîneurs correspond toujours à une attente d’un moment particulier dans l’histoire du club, elle a aussi pu prendre des allures de quête chez Aulas, obsédé à l’idée de trouver un entraîneur suffisamment révolutionnaire pour faire basculer l’OL dans une nouvelle ère. L’approche de Le Guen se fait dans l’idée de façonner un genre de Johan Cruijff à la sauce lyonnaise, avant de confier des pouvoirs élargis à Puel pour se rapprocher de l’idée qu’on a pu se faire d’un manager type Ferguson ou Wenger. Et même revenu de tout ça, on a vu Lacombe introniser Rémi Garde en « Pep Guardiola à nous » . On ne serait pas surpris de trouver dans la bouche d’un des dirigeants lyonnais une référence à l’un de ces quadras qui figurent au titre de hype du moment, au hasard Diego Simeone, Antonio Conte ou Jürgen Klopp.

Les bandes-annonces trompeuses se succèdent et le résultat reste le même : l’OL en arrive toujours à demander à son entraîneur du moment d’être avant tout soluble dans l' « Institution » chère à Jean-Michel Aulas. La question se pose d’autant plus pour Fournier qu’il semble avoir été retenu pour sa capacité à reprendre le travail entamé par Rémi Garde, entre la formation sur laquelle il va falloir continuer à miser et la nécessité de faire tourner l’OL à l’économie pour encore quelques saisons. À ce titre, la question du jeu qui pourrait figurer comme le domaine réservé de l’entraîneur à l’OL n’est jamais que le reflet de cette somme d’intérêts avec lesquels il faut aussi savoir composer. Ceux qui s’en sont sortis ont su en général tendre la main à cette idée selon laquelle il existerait un jeu labellisé lyonnais. Pour faire vite, plutôt tourné vers l’offensive – la formation des attaquants maison en atteste –, volontiers spectaculaire – un argument pour attirer le public au stade en l’absence de grands noms – et suffisamment efficace pour continuer à squatter le haut du tableau. L’un des mérites de Fournier au cours de son expérience rémoise est d’avoir su faire preuve d’un certain sens de l’adaptation, notamment dans l’animation proposée, entre la tentation du beau jeu de la première période et les prestations à haute intensité de cette saison. Faire avec ce qu’on a plutôt que d’avoir à défaire, il faut croire que cela aura pu compter au moment de reprendre la place de Garde. Reste à savoir maintenant dan quelle mesure Fournier saura y rester.

par Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Quaresmabite Niveau : Loisir
Vraiment pas convaincu par ce mec , un Renard ou Sagnol aurait ètè plus coherent . Lyon c'est vraiment plus ce que c'etait
el santino Niveau : DHR
en tout cas il a l'avantage de connaître comment fonctionne Lacombe... c'est déjà une bonne partie du boulot à mon avis.
si je ne me trompe pas il a du l'avoir en tant qu'entraineur lors de son passage à l'OL fin des 90's.
LibidoPostToxico Niveau : National
Note : 6
A voir, de toute facon on peut pas savoir ce qu'il vaut dans un contexte tel que lyon, il n'a jamais eu l'occasion de s'exprimer. En tout cas la Ligue 1 fait sa mue de coach et c'est bien
AHAH
AHAHAHAH
AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH !!!
pardon..

AhAHAHAHAHAH putain Hubert
Le mec est lyonnais, il connait la maison.
Il a fait monter Reims, il a fini 11e cette saison devant des équipes meilleures sur le papier.
Il essaye de pratiquer un beau football et un jeu hyper défensif.
Il est encore jeune entraîneur.

Le nom fait peut être pas rêver mais il me semble pas si dégueulasse que ça le Hubert.
Message posté par benzeteub
Le mec est lyonnais, il connait la maison.
Il a fait monter Reims, il a fini 11e cette saison devant des équipes meilleures sur le papier.
Il essaye de pratiquer un beau football et un jeu hyper défensif.
Il est encore jeune entraîneur.

Le nom fait peut être pas rêver mais il me semble pas si dégueulasse que ça le Hubert.


et PAS** un jeu hyper défensif.
Officialisation en conf de presse à 16h.
Plusieurs choses sur Fournier :
- Sa principale qualité est d'être un très bon meneur d'hommes. En 5 ans à Reims il a su fédérer un groupe derrière lui, créer un esprit et une dynamique, puis surfer dessus.
- Tactiquement, il est très moyen, voire quelconque. On ne compte plus les fantaisies tactiques tentées s'étant soldées par de bons gros fiasco. Au final, en 5 ans, il n'aura su joueur qu'en 4-3-3. Il voulait modifier cela cet été comme en attestent les recrutements d'Atar et Charbonnier à Reims (ce qui faisait 4 pointes axiales avec De Préville et Courtet), mais il n'en a jamais été capable.
- Son coaching est très moyen. A Reims, il le subissait constamment, se trompait souvent, et n'a jamais fait gagné un match par des remplacements bien sentis.
- L'image de l'entraîneur offensif est tout à fait erronée. Elle date d'une mi-temps face à Monaco en prime time cette saison et a été savamment reprise par Canal dès lors que ses spécialistes parlaient de Reims. Ces derniers ne regardaient évidemment pas les matchs, sinon ils auraient très vite changé d'opinion. Reims était l'une des plus mauvaises attaques de L1, et ses plus beaux succès ont été glanés à l'extérieur, sans jouer.

Fournier est un bon meneur d'hommes, mais un technicien très limité et manquant cruellement d'imagination.

PS : arrêtez avec les recrutements géniaux de l'OL dans les années 2000, dans la liste de joueurs aucun n'est un réel coup, excepté Diarra. Les autres étaient déjà des joueurs reconnus de L1, Lyon les a fait signer grâce à sa puissance financière de l'époque (cf Essien, Malouda ou Abidal que le PSG notamment voulait aussi absolument).
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Quaresmabite
Vraiment pas convaincu par ce mec , un Renard ou Sagnol aurait ètè plus coherent . Lyon c'est vraiment plus ce que c'etait




Bah ouais Sagnol... Un supporter déclaré de l'ASSES ... C'est sûr que ça aurait été un meilleur choix...


T'es un gagnant Serge ! Nikoumouk ! ça veut dire "longue vie"
Message posté par Quaresmabite
Vraiment pas convaincu par ce mec , un Renard ou Sagnol aurait ètè plus coherent . Lyon c'est vraiment plus ce que c'etait


Absolument pas d'accord, c'était le profil le plus cohérent justement en vertu de ce qu'est devenu le club depuis moins de 5 ans. Fournier a joué sous les ordres de Lacombe, donc il connaît particulièrement le contexte d'un club dirigé par des Lyonnais et particulièrement attachés à l'identité du club et au folklore local. Et en terme d'aptitudes, Fournier a su faire une bonne équipe avec des moyens limités, quitte à lancer des jeunes. Reste à savoir si ça va prendre à Lyon, c'est tout ce souhaite en tout cas!
Renard est trop grande gueule, peut-être même trop orgueilleux pour pouvoir composer avec tout ce petit monde, et Sagnol est trop stéphanois, et n'a pas encore prouvé grand chose en tant qu'entraîneur.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Franclaude
Plusieurs choses sur Fournier :
- Sa principale qualité est d'être un très bon meneur d'hommes. En 5 ans à Reims il a su fédérer un groupe derrière lui, créer un esprit et une dynamique, puis surfer dessus.
- Tactiquement, il est très moyen, voire quelconque. On ne compte plus les fantaisies tactiques tentées s'étant soldées par de bons gros fiasco. Au final, en 5 ans, il n'aura su joueur qu'en 4-3-3. Il voulait modifier cela cet été comme en attestent les recrutements d'Atar et Charbonnier à Reims (ce qui faisait 4 pointes axiales avec De Préville et Courtet), mais il n'en a jamais été capable.
- Son coaching est très moyen. A Reims, il le subissait constamment, se trompait souvent, et n'a jamais fait gagné un match par des remplacements bien sentis.
- L'image de l'entraîneur offensif est tout à fait erronée. Elle date d'une mi-temps face à Monaco en prime time cette saison et a été savamment reprise par Canal dès lors que ses spécialistes parlaient de Reims. Ces derniers ne regardaient évidemment pas les matchs, sinon ils auraient très vite changé d'opinion. Reims était l'une des plus mauvaises attaques de L1, et ses plus beaux succès ont été glanés à l'extérieur, sans jouer.

Fournier est un bon meneur d'hommes, mais un technicien très limité et manquant cruellement d'imagination.

PS : arrêtez avec les recrutements géniaux de l'OL dans les années 2000, dans la liste de joueurs aucun n'est un réel coup, excepté Diarra. Les autres étaient déjà des joueurs reconnus de L1, Lyon les a fait signer grâce à sa puissance financière de l'époque (cf Essien, Malouda ou Abidal que le PSG notamment voulait aussi absolument).


C'est sûr que Juninho, Cacapa, Muller ou Edmilson, c'était des stars ultra-médiatisées que tout le monde connaissaient...

On ne parlera pas de Cesar delgado, de Nilmar ou de Fred... eux aussi c'étaient des peoples ....

fermes là à tout jamais sérieux.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Franclaude
Plusieurs choses sur Fournier :
- Sa principale qualité est d'être un très bon meneur d'hommes. En 5 ans à Reims il a su fédérer un groupe derrière lui, créer un esprit et une dynamique, puis surfer dessus.
- Tactiquement, il est très moyen, voire quelconque. On ne compte plus les fantaisies tactiques tentées s'étant soldées par de bons gros fiasco. Au final, en 5 ans, il n'aura su joueur qu'en 4-3-3. Il voulait modifier cela cet été comme en attestent les recrutements d'Atar et Charbonnier à Reims (ce qui faisait 4 pointes axiales avec De Préville et Courtet), mais il n'en a jamais été capable.
- Son coaching est très moyen. A Reims, il le subissait constamment, se trompait souvent, et n'a jamais fait gagné un match par des remplacements bien sentis.
- L'image de l'entraîneur offensif est tout à fait erronée. Elle date d'une mi-temps face à Monaco en prime time cette saison et a été savamment reprise par Canal dès lors que ses spécialistes parlaient de Reims. Ces derniers ne regardaient évidemment pas les matchs, sinon ils auraient très vite changé d'opinion. Reims était l'une des plus mauvaises attaques de L1, et ses plus beaux succès ont été glanés à l'extérieur, sans jouer.

Fournier est un bon meneur d'hommes, mais un technicien très limité et manquant cruellement d'imagination.

PS : arrêtez avec les recrutements géniaux de l'OL dans les années 2000, dans la liste de joueurs aucun n'est un réel coup, excepté Diarra. Les autres étaient déjà des joueurs reconnus de L1, Lyon les a fait signer grâce à sa puissance financière de l'époque (cf Essien, Malouda ou Abidal que le PSG notamment voulait aussi absolument).


pardon j'en rajoute une couche...

recrutement génial ne veut par dire "prendre un inconnu super fort"

Sa peut aussi vouloir dire "récupérer Wiltord le dernier jour du mercato pour 0 euro" ou "inclure Tiago Mendes dans le transfert d'Essien vers Chelsea"

L'OL a fait des choix de merde quelques fois (Kader Keita, Makoun, Bodmer, Elber, Carew, Baros...) Mais faudrait voir à ne pas exagérer non plus.
Message posté par ToxikCheese


C'est sûr que Juninho, Cacapa, Muller ou Edmilson, c'était des stars ultra-médiatisées que tout le monde connaissaient...

On ne parlera pas de Cesar delgado, de Nilmar ou de Fred... eux aussi c'étaient des peoples ....

fermes là à tout jamais sérieux.


Juninho, Fred tu parles des mecs internationaux brésiliens avant de signer à l'OL ? De bons joueurs mais assurément pas des trouvailles...

Muller et Cacapa, deux joueurs moyens, des bons coups assurément mais rien d'incroyable.

Cesar Delgado et Nilmar font déjà partie des flops de recrutement de l'OL, surpayés pour des performances ultra décevantes.

Au final, il reste Edmilson dans ta liste.
Calme toi la groupie de Marcelo et Bernard Lacombe, personne n'a dit que Lyon n'avait pas eu du flair à un moment dans le recrutement, mais inclure Essien, Malouda ou Abidal dans les trouvailles c'est exagéré, c'est tout.
Ailier Gauche Niveau : DHR
Message posté par Franclaude
Plusieurs choses sur Fournier :
- Sa principale qualité est d'être un très bon meneur d'hommes. En 5 ans à Reims il a su fédérer un groupe derrière lui, créer un esprit et une dynamique, puis surfer dessus.
- Tactiquement, il est très moyen, voire quelconque. On ne compte plus les fantaisies tactiques tentées s'étant soldées par de bons gros fiasco. Au final, en 5 ans, il n'aura su joueur qu'en 4-3-3. Il voulait modifier cela cet été comme en attestent les recrutements d'Atar et Charbonnier à Reims (ce qui faisait 4 pointes axiales avec De Préville et Courtet), mais il n'en a jamais été capable.
- Son coaching est très moyen. A Reims, il le subissait constamment, se trompait souvent, et n'a jamais fait gagné un match par des remplacements bien sentis.
- L'image de l'entraîneur offensif est tout à fait erronée. Elle date d'une mi-temps face à Monaco en prime time cette saison et a été savamment reprise par Canal dès lors que ses spécialistes parlaient de Reims. Ces derniers ne regardaient évidemment pas les matchs, sinon ils auraient très vite changé d'opinion. Reims était l'une des plus mauvaises attaques de L1, et ses plus beaux succès ont été glanés à l'extérieur, sans jouer.

Fournier est un bon meneur d'hommes, mais un technicien très limité et manquant cruellement d'imagination.


D'accord avec toi même s'il ne faut pas trop noircir le tableau.

Quant à nos plus beaux succès,si tu prends le jeu en compte plutôt que l'abnégation, ils l'ont été à domicile (Bastia, Ajaccio, Valenciennes, Monaco en CDL)
ToxikCheese Niveau : Loisir
et pour l'auteur de l'article :

Oses juste une autre fois t'attaquer a captain courage (Flo Laville) et c'est tout les Gônes que tu auras sur le dos.

ya des icônes auxquelles on ne touche pas :

Anderson
Juninho
Cacapa
Laville
Delmotte
Violeau

Sinon tu peux avoir des problème ;)
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Franclaude
Calme toi la groupie de Marcelo et Bernard Lacombe, personne n'a dit que Lyon n'avait pas eu du flair à un moment dans le recrutement, mais inclure Essien, Malouda ou Abidal dans les trouvailles c'est exagéré, c'est tout.


lol

Ai je parlé d'Essien Malouda ou Abidal ?


Cacapa et Muller ??? des joueurs moyens ?? Ils nous ont juste offert le 1er trophée de la période faste de l'OL.

Cacapa était le captaine de l'équipe et un titulaire indiscutable jusqu'à son départ.

Muller était un sacré joueur ! avec un état d'esprit incroyable. Capitaine de la selection Suisse.
Perso quand on parle de Delgado, j'ai une érection et je vais sur Youtube matter son best of avec Monterrey.

Football plaisir, c'est l'équipe du vendredi aprem : http://www.youtube.com/watch?v=RARzJtkFMUw
Message posté par ToxikCheese
et pour l'auteur de l'article :

Oses juste une autre fois t'attaquer a captain courage (Flo Laville) et c'est tout les Gônes que tu auras sur le dos.

ya des icônes auxquelles on ne touche pas :

Anderson
Juninho
Cacapa
Laville
Delmotte
Violeau

Sinon tu peux avoir des problème ;)


Et tu peux en rajouter : Coupet, Gava, Cocard, Cavegoal, Maurice, N'Gotty, Giuly, même Dhorasoo et Govou.
Putain je suis déprimé à ressasser tout ça...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Joue-Niño


Et tu peux en rajouter : Coupet, Gava, Cocard, Cavegoal, Maurice, N'Gotty, Giuly, même Dhorasoo et Govou.
Putain je suis déprimé à ressasser tout ça...


Pas faux l'ami !


Un bémol sur Maurice qui m'a tué quand il a annoncé son départ pour le PSG (ce qui lui coute sa place au mondial 98, bien fait pour sa gueule !)
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8
Article suivant
Le goût de Madrid