Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon-Toulouse (4-0)

Lyon fait valser Toulouse

Avec une équipe remaniée après sa victoire de jeudi face à l’AS Roma, les Lyonnais consolident leur quatrième place grâce notamment aux prestations majeures de Christophe Jallet et Memphis Depay de gala.

Modififié

Olympique lyonnais 4-0 Toulouse FC

Buts : Jallet (36e), Cornet (47e) et Depay (53e et 82e) pour Lyon

Terrifiant de réalisme et d’efficacité, l’OL a appliqué le tarif maison dont les Toulousains ont dû s’acquitter comme Alkmaar, Dijon ou Metz avant eux. Pourtant, le TFC pouvait espérer mieux, pour réintégrer le top 8 du championnat, mais n’a pas su concrétiser ses occasions et ses bonnes intentions affichées en première mi-temps. Au moment d’entrer sur la pelouse du Parc OL, tout le monde a encore en tête la soirée mémorable de jeudi dernier, où les habitués du club sont magnifiquement venus à bout des visiteurs romains (4-2). Si bien que 48 heures plus tard, au moment d’aborder l’after, le patron Génésio a préféré laisser ses meilleurs danseurs en backstage. Yanga-Mbiwa, Darder, Ferri, Cornet, Depay et Fekir installé en pointe font leur retour dans le onze, au détriment de Valbuena, Lacazette, Tolisso et Ghezzal. Mais aujourd’hui, même si on peut se demander comment ils ont fait pour ne pas se faire recaler à l’entrée avec leur tenue rose douteuse, les guests toulousains ont tout pour jouer les trouble-fête. Même s’il n’a plus gagné dans la capitale des Gaules depuis 1966, le Téfécé a montré cette saison qu’il savait marcher sur les pieds des cadors du championnat, comme l’attestent les victoires face à Paris et Monaco.

Sapé comme Jallet


Les Lyonnais commencent sérieusement la partie en menant la cadence et en cherchant à passer par les extérieurs, mais butent sur des Haut-Garonnais bien en place avec leur double rideau défensif. Le premier à attirer la lumière des projecteurs est Andy Delort. Le Sudiste rentre sur son pied droit et balance une gouache qui vient s’échouer sur le poteau droit de Lopes (7e). Le rythme s’intensifie progressivement jusqu’à la vingtième minute et Memphis Depay en position de frappe après un beau move de Jordan Ferri. Sur le contre, le duo Andy Delort et Corentin Jean décide de faire sa choré spéciale, mais l’ancien Troyen rate le final en trouvant la transversale. Jusque-là resté sagement sur son côté, Christophe Jallet va faire basculer la partie, en featuring avec Sergi Darder. Le latéral lyonnais trompe Alban Lafont en reprenant une tentative repoussée de l’Espagnol (35e). Derrière, c’est tout le collectif rhodanien qui se met en branle : Fekir fait le show pendant que Memphis fait valser Steeve Yago qui commence à tanguer. Les Toulousains ont pris un coup de chaud et semble bénir l’arbitre qui les autorise à sortir pour reprendre un peu d’air, même s’ils n’ont pas à rougir de leur entame de match.

Memphis paye sa tournée


Les Lyonnais, eux, ont profité de la mi-temps pour se refaire une beauté. Le pressing appliqué d’entrée permet à Maxwel Cornet de faire une mini-Mancini : passements de jambe et frappe spontanée à l’entrée de la surface qui va se loger dans la lucarne (47e). Les Roses tentent de réagir sur coup de pied arrêté avec un Jullien menaçant, mais sont directement calmés par Memphis Depay. Sur une attaque placée, le wingman Jallet glisse subtilement la balle au soliste néerlandais, qui prend de vitesse toute la défense et croise superbement sa frappe (53e). Dix minutes plus tard, on reprend les mêmes compères. Jallet, enchaînant les centres de qualité, trouve à nouveau l’ex-Mancunien, mais sa reprise termine au-dessus du but qui était pourtant grand ouvert face à lui (64e). Alors que la tempête semble passée, Depay confirme que l’OL a mis la main sur un grand talent. L’attaquant récupère un ballon dans le rond central, jette un coup d’œil furtif, mais suffisant pour voir que Lafont est parti faire les fonds de verres, et déclenche son final qui va mettre d'accord tout le dancefloor d'OL Land : un lob de 45 mètres, à la trajectoire parfaite, qui braque tous les spots sur lui (82e). Cinq buts en neuf matchs pour Memphis avant d’être remplacé par Ghezzal. Mic drop.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier