1. //
  2. // groupe I
  3. // Hapoel Kiryat Shmona / Lyon ( 3-4)

Lyon évite le piège israélien

Match décousu, match ouvert, mais piège évité à la dernière seconde. Les Lyonnais s'imposent 4-3 contre l'Hapoel Kiryat Shmona et confirment leur victoire initiale à Gerland face au Sparta Prague.

Modififié
0 9
Hapoel Kiryat ShmonaLyon : 3-4
Buts : Abuhatzera (7e) L.Levi (51e) et S.Abuhatzera (66e) pour Shmona. Fofana (17e et 90e), Monzon (22e) et Réveillère (31e) pour l'OL

Du match facile à l'extérieur au bon vieux traquenard qui sent le roussi, il n'y a parfois qu'un pas. Les Lyonnais ont pu s'en rendre compte ce jeudi soir. Dans un stade vide, contre une équipe qu'ils ne connaissaient pas avant le tirage, fauchée et avec un entraîneur débarqué la veille, les joueurs de Rémi Garde sont passés par tous les états avant de s'imposer dans les arrêts de jeu. Sans trop convaincre, mais l'essentiel était de ramener trois points d’Israël.


Lyon à réaction


Dès le début de la rencontre, Lensce déborde côté droit et pénètre dans la surface. Son tir est repoussé en corner. Même côté, quelques minutes plus tard, Rochet s'applique cette fois en retrait pour Abuhazira, qui, du tibia, trompe Vercoutre. Oui, du tibia. Comme à Bilbao, les Israéliens prennent le score. Comme à Bilbao, leurs adversaires reviennent. Lisandro Lopez intercepte une passe et sert Fofana en retrait qui arme et croise sa frappe des 20 mètres pour l’égalisation. Ça sent le match ouvert, ça pue le match folklore complètement décousu. Les deux équipes sont capables de planter à tout moment, d'accélérer quand elles le veulent tant les défenses sont à l'ouest. Lisandro obtient un coup-franc devant la surface. Monzon s'en charge, sans se tracasser, en force, sous le mur et fait ficelle. Efficace (1-2). A la demi-heure de jeu, sur un bel enchainement, Briand trouve Grenier qui dévie vers Réveillère. A bout portant, le latéral ajuste Amos. 3-1. De plan foireux à grosse teuf potentielle, les Lyonnais sont vite passés à autre chose, mais la rechute n’est jamais très loin. On va très vite s'en rendre compte.


Fofana au bout du suspense


Cinq minutes après la reprise, Levi, fâché par la tournure des évènements, profite d'un boulevard pour ramener les siens à 3-2. Joli petit but au passage. L’OL commence à flipper. Briand remise pour Lisandro, mais sa frappe passe de peu à côté. A la 65e minute, Koné commet une faute sur Abuhazira dans la surface lyonnaise, qui se fait justice lui-même (3-3). Lyon a cette fois du mal à enclencher pour reprendre l'avantage et ne retrouve pas ses enchainements de la première période. Koné pose une tête puissante mais elle s'envole. Sur un corner de Malbraque, deux têtes de Koné et Lovren sont sauvées sur la ligne. L’OL file vers un improbable match nul, quand Fofana vient placer une tête surpuissante dans les arrêts de jeu. Le ballon ressort rapidement du but, mais le but est bel et bien accordé. Un gros ouf de soulagement et trois points pour des Lyonnais qui vont vite pouvoir passer à autre chose.


Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mou-rinho Niveau : CFA
Le match le plus mauvais de l'OL en 2012/2013, Koné mérite tous juste un 1/10 pour sa reprise en fin de match dégagé sur la ligne il est la cause des 3 buts de l'ironi de près où de loin, bonne rentrée de malbranque, très mauvais coaching que d'avoir voulu faire souffler bon l'essentiel c'est que la colonne vertébrale Vercoutre-Lovren-Gonalons-Grenier-Licha était présente et pas si mauvaise (des hauts et des bas).
Fofana voulait faire oublier qu'il était devenu remplaçant de remplaçant en étant plutôt bon, Ghezzal montre de bonne chose pour son âge et son premier match pro, Briand lamentable il ralentit le jeu comme pas possible,Réveillère améliore ça faiblesse qui était le jeu offensif ça fait plaisir, mais ça n'enlève en rien que même si ils ont gagnés, ils n'ont absolument pas bien joué !!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Le paradoxe du foot en qqs jours, ou comment être plus rassurés après une défaite 0-2 qu'après une victoire 4-3.
Mou-rinho Niveau : CFA
Sinon, on peut pas leurs en vouloir, c'est pas leurs stade, mais qu'est-ce qu'il était moche, et 50 lyonnais étaient présent et on les entendaient limite plus que les israéliens...
Marek Hamsik Niveau : National
Sinon y'a Fofana Kiryat pas mal joué (très tiré par les cheveux je vous l'accorde).
Et benh purée ca s'en sort miraculeusement...
Un peu dégouté...
Yavait une interview de lacombe dans l'équipe du jour, ou il disait que son équipe savait pas trop défendre et que c'etait des jeunes un peu foufou blabla...
On a vu et ca fait peur en effet. Je me demande si ca vau le coup de sortir des poules...
Doctor Dim Niveau : DHR
Quel laxisme de la défense lyonnaise, c'est pas croyable de vouloir jouer comme si c'était une équipe de poussins en face.. L'essentiel c'est évidemment la victoire, y a pas mal de critiques à faire mais pour éviter les attaques aigries style "olol 3 but pri par 1 ekip de pingouin israelien, kel tocar c lyoné", je tiens à dire que les 3 points sont là, à l'extérieur qui plus est, et on n'peut pas en dire autant de Bilbao qui a du partager les points à domicile.
D'ailleurs, les espagnols ont perdu contre Prague ce soir, ça sent bon pour Lyon dans ce groupe !
Franchement ça ne vous est jamais arrivé d'être complètement tiré par le bas par le niveau de l'adversaire?
Le genre de match tout pourri où tout va au ralenti. L'essentiel, c'est les 3 points. Y a rien à retirer de ce match bizzaroïde.
ah tubaro nous fait un superbe discours de looser...
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
J'ai raté la première mi-temps (depuis quand les matchs sont à 19h00 ? :( ) et la deuxième était vraiment une purge....

Y avait pas une passe de réussie au delà de la ligne médiane pour les lyonnais !

Heureusement que fofana sauve le match sinon c'était une soirée sabordée
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La promenade de l'Inter
0 9