1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 36e journée

Lyon et Monaco vers leur finale, Toulouse garde espoir

Cette Ligue 1 restera indécise jusqu'au bout. En haut, Lyon et Monaco, victorieux, luttent pour la deuxième place, devant Saint-Étienne, Nice et Lille, au coude-à-coude pour l'Europe. En bas de tableau, le Gazélec profite de la défaite de Reims pour garder la tête au-dessus de la ligne de flottaison, et Toulouse se donne des raisons d'y croire.

346 68

Qui sera champion de France ?


« C’est bien d’avoir une finale du championnat de France, car le Qatar ne fait pas partie de la France. Il y aura donc un titre de champion de France à la clé. C’est ce qu’il faut se mettre dans la tête. Et ça sera merveilleux pour celui qui va gagner. » Jean-Michel Aulas ne se laisse pas duper par le PSG, c'est bien un huitième titre de champion de France que ses Gones iront chercher face à Monaco le week-end prochain. Seulement voilà, le président de l'Olympique lyonnais n'a pas vraiment poussé sa réflexion jusqu'au bout. C'est pourtant simple : si PSG = Qatar, alors Monaco = Russie. Or, si on ouvre un manuel d'histoire, on se rend compte qu'il y a peu, Nice = savoyarde-piémontaise et que Saint-Étienne = banlieue de Lyon. Donc, selon la logique implacable de JMA, Lyon est en fait déjà champion de France. Mais rassurez-vous, « Qatar c'est une joke (blague) pour vous faire sourire  » , il l'a dit sur Twitter.

Vous avez regardé Caen-Bastia et vous n'auriez pas dû


Regarder ce match, c'était comme s'infliger volontairement un footing le dimanche à 6 heures du matin. On est contents de dire aux copains qu'on l'a fait, ça nous donne bonne conscience, mais au fond de nous, on sait que c'était aussi douloureux qu'inutile. D'un côté, Caen n'avait plus rien à jouer, et de l'autre, la défaite de Reims face à Montpellier avait sauvé les Corses. Du coup, on a eu le droit à 90 minutes de rien du tout, sans Peybernes, Ayité, Palmieri et Brandão. À part une frappe de Rodelin, les Caennais n'ont offert aucun cadeau à leurs supporters et au Malherbe Normandy Kop qui fêtait ses 20 ans. Comme lors d'un footing, les gars ont couru tout droit sans penser à rien d'autre qu'à la douche du retour. Triste.


La bonne question de la semaine : les supporters marseillais doivent-ils lancer le slogan « Passi no se va » ?


Grâce à sa courte victoire à Angers (0-1), l'Olympique de Marseille a enfin assuré son maintien en Ligue 1. C'est anecdotique, bien évidemment, tant personne ne s'attendait vraiment à voir les Phocéens descendre. Mais c'est un petit ouf de soulagement quand même. Tout est toujours possible dans une saison comme celle-ci. Malgré ce maintien, et ce nouveau visage montré à Jean Bouin, Marseille n'est pas encore sorti de la galère. Il va bientôt falloir trouver un remplaçant à Franck Passi. Ou pas. Pourquoi le bon bouche-trou ne resterait-il pas à la tête du club la saison prochaine ? Si l'hypothèse est rigolote aujourd'hui, elle prendrait du poids en cas de victoire en finale de la Coupe de France. On éviterait au moins l'enflammade de la Canebière quand un nouveau grand nom du football sera annoncé comme le nouveau messie avant de se planter en beauté au Vélodrome. Tout ça est encore bien anecdotique. La décision appartiendra de toute façon aux prochains propriétaires du club.

Le top 5


- Stéphane Ruffier (AS Saint-Étienne) : « C’est la première fois que je vois un gardien à ce niveau-là dans un match. Il a été exceptionnel. Sans cela, on aurait pris quatre ou cinq buts...  » Christophe Galtier a les idées claires. Son Stéphane a sorti pas moins de 7 parades décisives face à Toulouse. Le mur de Game of Thrones peut aller se rhabiller.
- Ryad Boudebouz (Montpellier Hérault Sport Club) : Dans un match tendu à Reims, Ryad a délivré trois passes décisives à ses collègues (2-3) et grimpe ainsi à la deuxième place du classement des passeurs. Sans pression.
- Grégory Pujol (Gazélec Ajaccio) : À 269 ans, Grégory Pujol n'en a manifestement pas marre de marquer. Alors l'éternel attaquant s'est amusé d'Anthony Lopes grâce à un superbe lob. On ira tous au paradis, mais surtout Grégory.
- Bernardo Silva (AS Monaco) : En souffrance en fin de match face à des Guingampais valeureux (3-2), les Monégasques s'en sont remis, comme souvent, à l'intenable Silva pour se mettre à l'abri. La Ligue 1 l'aura, sa finale.
- Malherbe Normandy Kop (SM Caen) : 20 ans de soutien, c'est beau. Pas de victoire pour fêter leur anniversaire, mais un joli geste des joueurs. Que vivent les kops !

Ils l'ont dit


- « Ce n'est jamais facile d'aller à Saint-Étienne. » Un coup de TGV jusqu'à Lyon, un changement rapide, moins d'une heure de TER, et c'est bon, Frédéric Antonetti.
- « On va aller à Marseille pour gagner. » Dans la situation actuelle, on peut dire qu'Aïssa Mandi ne se mouille pas trop.
- « Il faut bien finir devant nos supporters, notamment pour le dernier match de François Modesto avec Bastia. » Ciao, l'artiste, dixit François Ciccolini.
- « La barre des 20 points ? C’est vrai qu’on en a envie. » C'est quand on écoute Mohamed Bradja qu'on prend conscience du calvaire que vivent les Troyens. Courage en Ligue 2.
- « On a bousculé une équipe qui joue la Ligue des champions. » Qui espère la jouer, Michel Der Zakarian, ce n'est pas tout à fait la même chose.

Le geste du week-end


Bahlouli est-il condamné à ne briller qu'avec les équipes réserves ? Vous avez quatre heures.

Le tweet du week-end


La brigade du football doit intervenir d'urgence à Rennes. Après de nouvelles désillusions, les supporters perdent complètement la raison.

La stat' du week-end


Elle pique, celle-là.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 Par Gabriel Cnudde
  • Dans cet article

    Est-ce qu'il y a quelqu'un qui a vu le match ASSE-TFC?
    Parce que j'ai sur la grande majorité de leurs tirs, j'ai surtout eu l'impression que les toulousains n'ont fait que tirer sur Ruffier.

    Alors c'est super cette manie de sortir des stats et des records chaque week-end mais mis à part le pénalty, j'ai pas le souvenir d'un seul véritable arrêt du gardien stéphanois (qui du reste est excellent) mais surtout celui du piètre niveau de la finition toulousaine...
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    Note : 1
    Message posté par Le Baldé Vampire
    J'ai peur que ce soit bien résumé. Il était relou avant, mais pas dans de tels enfantillages quand même.


    Vieux et aigri surtout, il a régné sur le foot français pendant 7 ans (voire un peu plus), aujourd'hui il est relégué au second plan et sait que ça va durer un moment, il essaie d'exister en crachant sa bile.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par Gros Noblois
    Vieux et aigri surtout, il a régné sur le foot français pendant 7 ans (voire un peu plus), aujourd'hui il est relégué au second plan et sait que ça va durer un moment, il essaie d'exister en crachant sa bile.


    Sa vie et son oeuvre à Lyon sont une franche réussite. Le stade est là. La formation représente l'avenir.
    Quand les Qataris partiront (en 2022 ou avant), Lyon sera toujours là. Alors certes c'est un peu frustrant, mais le PSG n'empêche tout de même de jouer la ligue des champions et compagnie, et ce n'est surement pas les Qataris qui nous ont empêché de la gagner quand on en avait l'occase. Et plusieurs grands clubs peuvent coexister dans un pays, même avec des moyens réduits, l'Atletico et le Borussia en sont la preuve.
    Jusqu'à cette sortie insensée, Aulas a toujours soutenu l'arrivée des Qataris en Ligue 1, et il a beaucoup fait affaire avec eux (Bisevac, Jallet).
    Alors aigri, j'en serais pas aussi certain.
    Note : 1
    Message posté par Aghnar
    C'est beau de rêver mais Lyon n'a jamais eu l'occasion de gagner la LDC.


    C'est vrai mais la probabilité de voir lyon la gagner quand on était à notre top était 10 fois plus élevé que celle de voir paris ne serait-ce qu' arriver en finale.
    Le real, le Barça, le bayern, l'atletico, la juve sont à des années lumières d'avance sur le psg. Ça fait trop d'adversaire qu'il n'ont aucune chance de sortir.

    Même quand le tirage est favorable ils se font humiliés par un vulgaire city.

    Encore plus triste quand on sait que c'était là leur dernière chance d'arriver en demi, l'année prochaine ils s'arreteront en huitième.
    volontaire 82 Niveau : CFA2
    Message posté par matthieuv
    Est-ce qu'il y a quelqu'un qui a vu le match ASSE-TFC?
    Parce que j'ai sur la grande majorité de leurs tirs, j'ai surtout eu l'impression que les toulousains n'ont fait que tirer sur Ruffier.

    Alors c'est super cette manie de sortir des stats et des records chaque week-end mais mis à part le pénalty, j'ai pas le souvenir d'un seul véritable arrêt du gardien stéphanois (qui du reste est excellent) mais surtout celui du piètre niveau de la finition toulousaine...


    Euh ya le péno, les deux sorties face à Braithwaite et WBY qui sont loins d'être évidentes, l'arrêt sur le tir de Somalia qui partait petit filet, c'est déjà pas mal, si t'ajoutes les deux parades à bout portant face à Braithwaite et Diop, où, peut-être que les toulousains lui tirent dessus, m'enfin le réflexe il faut quand même l'avoir...
    Note : 1
    Message posté par Le Baldé Vampire
    Mec, pas toi. Bien sûr qu'on a eu l'occase de la gagner.
    Faire une demi, même si on jouait comme des brêles cette année là, déjà statistiquement c'est avoir une vraie chance de gagner la Ligue des Champions.
    Et l'OL de Houiller, celui de Juni-Diarra-Essien qui se fait voler contre le PSV, puis celui Juni-Diarra-Tiago qui s'effondre dans les dernières minutes contre Milan, faisaient tous les 3 partie des favoris.

    Après concernant Paris, je continue à penser qu'ils ont leur chance aussi. Il suffit d'une bonne campagne, d'évènements qui tournent en leur faveur.


    Si bien sur que j'y ai cru. Mais bon je voulais juste rebondir sur le parcours du psg qui avec infiniment plus de moyens fait moins bien.

    Les mecs le savent mais ça doit leur faire un peu mal de l'admettre. Imagine toi ce que c'est d'investir autant d'argent, d'avoir autant de pognon et ne pas dépasser les quarts et voir son club autant respecté en europe que malaga.
    jenesuispasuntroll Niveau : Loisir
    Message posté par NikkoFromLyon
    En attendant Jma a exceptionnellement décidé de se séparer d'un entraîneur en cours de saison alors que d'autres fois il ne l'avait pas fait à juste raison en définitive et encore une fois il a pris la bonne décision vu que le Lyon Monaco qu'il vendait comme décisif le sera.

    L'OL club soi disant sans public fait 50 000 personnes contre Ajaccio et en fera encore 56 000 samedi et sur le grand stade là aussi il est en train de réussir son pari.

    Donc quand il chambre ou allume le Psg certes y a un côté jaloux et gavé qu'on les 19 autres clubs de L1 mais c'est surtout loin d'être faux si on arrive à l'analyser à froid sans parti pris. Lui il a construit une institution qui je pense survivra après lui, sur le Psg actuel, si demain les qataris partent la question peut se poser.


    Il a foiré toute sa saison, le fait pas passer pour un heros parce qu'il a viré un entraineur qui ne pouvait meme plus parler à ses joueurs en face. Merci
    ArmaGueïda Niveau : DHR
    Note : 1
    Une petit lien mettant en perspective, une des différence majeur entre les dirigeants lyonnais et les dirigeants parisiens actuels ; un semblant de vision sociétal.
    Aulas ne le crie pas sur tout les toits, préférant sans doute passer pour un homme d'affaires froid et cynique, mais fait sans doute plus pour la société française que Nasser dont les actions humanitaires servent avant tout à promouvoir l'image d'un pays pourtant peu regardant sur les droits de l'homme.
    Je ne sais rien de valeur humaine de Nasser Al-Khelaïfi mais j'ai du mal à comprendre pourquoi la presse continue à présenter le dirigeant lyonnais comme un business calculateur et le dirigeant du PSG comme un parfait honnête homme, un philanthrope, un progressiste (oui, rien que ça).
    C'est loin d'être si simple selon moi...

    http://www.olympique-et-lyonnais.com/ne … 18648.html
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Note : 1
    Cela doit bien faire 20 ans que l'OL n'a pas foiré une saison.
    Et cela ne sera sans doute pas pour cette année encore.
    Évidemment que tout n'est pas réussi mais nous sommes un club incomparable en terme de régularité dans l'Histoire du foot Français, ça fait peut être chier mais c'est ainsi.
    Donc même quand on se rate comme en Europe cette année on ne coule pas comme un club sans fondations ni dirigeants solides, on tangue, on stabilise et on remonte.
    Nous ne sommes pas le Psg pré Qatari ou l'OM depuis 20 ans, non nous sommes l'OL de JMA, président qu'on adore ou on déteste mais qui fait un boulot incomparable.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par Aghnar
    L'OL avait une bonne équipe mais n'était pas en position de gagner. Pour se donner la chance de gagner il faut au moins arriver en finale...
    Là les deux périodes fastes auxquelles tu fais allusion c'est des sorties en 1/4, donc avant d'aler au bout hein... Et lorsqu'ils sont allé en 1/2 après un 1/4 franco-français (contre Lolo, tiens), le résultat a été pour le moins sévère.


    Ah dans ces cas là, certes, si tu considères que pour avoir avoir une chance de gagner il faut aller en finale, et que donc par exemple le Barça et le Bayern n'avaient AUCUNE chance de gagner cette année.
    On est simplement pas sur la même définition de ce qu'est avoir une chance de gagner.

    Sinon oui on est allé en demi l'année où on méritait le moins.
    Mais ne pas diminuer pour autant parce que c'était Bordeaux. Les mecs avaient aussi gagné leur place en quart, en démontant la Juve et le Bayern entre autre. Le foot se joue sur un terrain, pas -encore- sur les noms les plus prestigieux sur le papier.
    Note : 1
    Le Bayern est déjà éliminé ?
    Enfin bref, sinon si on prend ton raisonnement alors TOUTES les équipes ont une chance de gagner au départ d'une compet'. D'autant plus que comme tu les dis toi même ça se joue pas sur les noms posés sur un papier...

    Alors après on est bien d'accord que t'as plus de chance d'aller au bout quand t'es en demie qu'au stade des poules, mais bon quand du coup tu prends 4-0 sur l'A/R, ça montre que t'as quand même atteint ton seuil de compétence et que t'étais encore loin du compte.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par Aghnar
    Le Bayern est déjà éliminé ?
    Enfin bref, sinon si on prend ton raisonnement alors TOUTES les équipes ont une chance de gagner au départ d'une compet'. D'autant plus que comme tu les dis toi même ça se joue pas sur les noms posés sur un papier...

    Alors après on est bien d'accord que t'as plus de chance d'aller au bout quand t'es en demie qu'au stade des poules, mais bon quand du coup tu prends 4-0 sur l'A/R, ça montre que t'as quand même atteint ton seuil de compétence et que t'étais encore loin du compte.


    Ouais bon la Juve pas le Bayern, t'avais compris.

    En gros je parlais des équipes les plus attendues après la phase de poule et sur l'ensemble de la saison, celles qui se sont le plus montré.
    C'est pour ça que je t'avais pas répondu dans un premier temps, la flemme de sortir les archives, mais mettre 10-2 sur 2 matches au vice-champion d'Allemagne, au 3-0 au Real période galactique, ce sont des performances qui marquent, que le PSG d'aujourd'hui a encore du mal à réaliser, et qui font d'une équipe un favori. Tu peux ne pas aimer Lyon, mais ces matches là ont existé.
    L'année de la demi, honnêtement j'en parlais parce que c'est plus facile à défendre a posteriori, mais en réalité cette année là on était à 100 000km d'aller au bout on est bien d'accord.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Note : 1


    J'imagine qu'il parle des grosses perfs du PSG que tu évoques, comparables à 3-0 contre le Real ou 7-2 contre le Werder.
    J'avoue que ça m'intrigue aussi.
    Ben contre le Barça 3 - 1, ou puisque tu parles de Leverkussen dans un genre équivalent le 0- 4 à l'extérieur en 1/8 était pas mal aussi.

    Aprés, puisqu'on est (encore !!) dans une comparaison PSG - OL il est difficile de comparer directement les 10 années consécutives de Lyon en LDC avec les 3 années de Paris; logiquement l'OL a plus eu l'occasion de faire des coups d'éclats. Du coup pour équilibrer si on prend la période PSG-C+ il y a eu aussi de superbes perfs européennes contre des gros.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    346 68