Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée

Lyon et Lille s'imposent, l'OM ne perd pas

Pendant que Montpellier reprenait la tête de la L1, Lille s'accrochait au podium, Lyon battait Sochaux et l'OM se contentait d'un point à Nice.

Modififié
Ajaccio - Lorient : 1-1
Buts : Ilan (60eme) pour Ajaccio - Bourillon (5eme) pour Lorient

La France du foot a mal à ses Merlus. En effet, au moment de se demander qui est qui, entre le promu et l'équipe qui est censée pratiquer un jeu lécher, l'hésitation était de mise ce soir, en terre corse, tant les Ajacéiens ont donné du fil à retordre aux Lorientais. Rapidement menés suite à un but de la tête de Bourillon, les hommes d'Olivier Pantaloni n'ont rien laché et ont joué au football jusqu'à trouver la faille dans la défense bretonne, emmenée par un Audard des grands soirs. A l'aise en contre, les joueurs de Christian Gourcuff ont toutefois inquiété Ochoa à plusieurs reprises, sans parvenir à faire le break. Du coup, c'est ce briscard d'Ilan qui, à l'heure de jeu, permet aux siens d'égaliser d'une frappe croisée du pied droit. S'en suit une pléiade d'occasions pour les Corses, qui ne parviennent pas à décrocher trois points qui se seraient avérés cruciaux pour la suite de la course au maintien.

Brest - Nancy : 0-1
But : B.Traoré (18eme) pour Nancy

Non, Brest ne fait même plus de match nul. Englués dans le bas du classement, les joueurs d'Alex Dupont, 30 points au compteur, ne parviennent pas à décoller de la zone rouge. Opposés à l'AS Nancy-Lorraine dans un de ces fameux "matchs de la mort", les Bretons, toujours aussi fébriles offensivement, se sont inclinés face à une équipe lorraine joueuse. Sereins et efficaces, les joueurs de Jean Fernandez ont pris l'avantage à la 18ème minute de jeu grâce à Traoré, et ne l'ont plus laché. C'est leur quatrième match consécutif sans défaite. Au meilleur moment.

Evian TGFC - Lille : 0-3
Buts : Hazard (36eme), Payet (55eme) et Pedretti (67eme) pour Lille

A défaut de participer pleinement à une course au titre pour laquelle elle avait les qualités, l'équipe lilloise tente d'assurer, semaine après semaine, sa troisième place. Costauds sur la pelouse d'Evian, les coéquipiers d'un Eden Hazard une nouvelle fois buteur se sont imposés 3 à 0 en Haute-Savoie, au terme d'un match qu'ils ont globalement dominé. En tête à la pause suite à un but de Hazard sur pénalty, consécutif à une faute de Cambon, les joueurs de Rudi Garcia ont fait le break dix minutes après la pause grâce à Payet, qui a profité d'une nouvelle passe décisive de Hazard. Egalement buteur, un peu moins d'un quart d'heure plus tard, Benoît Pedretti a permis aux siens de s'imposer avec une marge un peu plus large, et de mettre la pression à Toulouse, qui jouera demain. Et puis bon, ils reviennent à six points de Paris, sait-on jamais...


Lyon - Sochaux : 2-1
But : Lovren (3eme) et Gomis (64eme) pour Lyon – Maïga (71eme) pour Sochaux

Quand ça ne va pas, ça ne va pas... Rapidement menés au score par l'Olympique Lyonnais, suite à un but de Lovren, les Sochaliens ont ensuite perdu Butin, vraisemblablement victime d'une rupture des ligaments croisés suite à un choc avec Hugo "killer" Lloris. Histoire de tuer définitivement le moral des Doubistes, les portier lyonnais sort une énorme parade sur une très belle frappe de Boudebouz à la 20ème minute de jeu. Pas en réussite, les coéquipiers de Maïga touchent également la barre avant la posse, par l'intermédiaire de Martin. Meilleurs en seconde période, les hommes de Rémi Garde font le break après l'heure de jeu, grâce à Gomis, avant que Maïga ne réduise le score, en vain. Sochaux reste cloué à la 19ème place.

Montpellier -– Saint-Etienne : 1-0
But : Giroud (89eme) pour Montpellier


Et paf, Giroud! Comme une véritable star de la NBA, l'attaquant Montpelliérain a offert une victoire cruciale à son équipe "au buzzer". Dominateurs, mais peu efficace, les joueurs de René Girard auront donc dû attendre la 89ème minute et une touche relativement anodine puis un centre de John Utaka pour qu'Olivier Giroud, d'une pure reprise d'attaquant, leur permettent de renouer avec le fauteuil de leader de Ligue 1. A l'aise en contre, les Stéphanois ont souvent tenté via Aubameyang, mais les Montpelliérain, solides derrière n'ont été vraiment inquiété que dans le temps additionnel, quand un Kurt Zouma aérien devance la sortie de Jourdren et envoie une tête juste à côté du but du désormais leader provisoire de l'élite. Comme Paris l'a fait tant de fois, Montpellier décroche une victoire au finish déjà déterminante dans la course au titre et à la Ligue des Champions. En attendant le bouillant Paris-Bordeaux de demain. Alors Loulou, huitième, c'est bien?

Résumé du match

NiceMarseille : 1-1
Buts : Monzon (76eme, sp) pour Nice - A.Ayew (56eme) pour Marseille

L'avantage, quand on enchaîne des résultats aussi nuls les uns que les autres, c'est qu'au bout d'un moment, on stoppe l'hémoragie. Le problème, quand on s'appelle l'Olympique de Marseille, c'est qu'un résultat nul 1-1 sur la pelouse de Nice, c'est insuffisant. Cela étant, au vu du contexte actuel, les Phocéens ne s'en sortent pas trop mal. En effet, les joueurs de Didier Deschamps ont subi pendant la quasi-totalité de la première mi-temps, sans que jamais les joueurs de René Marsiglia ne parviennent à faire la différence. Semi-miraculés et amputés de Souleymane Diawara blessé, les Marseillais se tirent tout de même une balle dans le pied avant la pause avec l'expulsion de Charles Kaboré. Revanchards au retour des vestiaires, les coéquipiers de Stéphane Mbia parviennent tout de même à ouvrir le score grâce à André Ayew, suite à un bon travail d'Azpilicueta sur le côté droit. Un but de l'OM en Ligue 1, on n'est pas loin de faire la fête sur la Canebière, mais à un quart d'heure du terme, le canonnier Monzon transforme un pénalty avec la finesse qui lui est si chère. Marseille concède deux nouveaux points, et commence à trouver le ventre mou confortable.

Classement

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 6 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 14 heures La drôle de liste d'invités de la finale 34 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 65
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3