1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lyon enchaîne, Nantes et Guingamp s'arrachent

Soirée cauchemardesque pour Bastia qui voit rouge, mais qui a quand même bien embêté les Lyonnais. Fin des folies à Nantes et à Dijon. Angers et Bordeaux assurent et gagnent sur la plus petite des marges.

Modififié
1k 51

Olympique lyonnais 2-1 SC Bastia

Buts : Lacazette (37e), Bengtsson (86e CSC) pour Lyon // Crivelli (92e) pour Bastia

Peu aidés par la pluie, les Lyonnais ont dominé de fébriles Bastiais, mais ont manqué de réalisme en première mi-temps. Comme souvent, l'OL s'en est donc remis à son buteur Lacazenalty, qui trompe parfaitement Leca, après une faute de celui-ci sur Ghezzal dans la surface. Mais les Lyonnais peuvent aussi compter sur M. Schneider dès le retour des vestiaires. Lancé en profondeur, Fekir part seul vers les buts et marche sur le pied de Leca en tentant de le dribbler. L'attaquant s'écroulant parfaitement, l'arbitre n'y voit que du feu et expulse le gardien bastiais. Mais à onze contre dix, c'est encore un peu compliqué. Pour faire plaisir à l'OL, le boucher Cahuzac prend son deuxième jaune de la soirée et laisse ses coéquipiers à neuf. Mais Lyon galère encore donc Bengtsson se propose pour marquer contre son camp et permettre aux Lyonnais de faire le break. Un péno, deux rouges, un CSC : le compte est bon, Lyon peut ramener les trois points, la réduction du score de Crivelli n'y changera rien.


Dijon FCO 3-3 En Avant de Guingamp

Buts : Varrault (6e), Dyoni (26e), Tavares (44e) pour Dijon // Coco (32e), Mendy (79e), De Pauw (93e) pour Guingamp

Face à Dijon, les Guingampais, trop mous, tardent à entrer dans leur match. Les locaux en profitent donc, et dès la sixième minute, Cédric Varrault, de retour de blessure, ouvre le score. Sur un corner de Sammaritano, Diony est seul au deuxième poteau et remet à son capitaine qui n'a plus qu'à marquer. On reprend les mêmes vingt minutes plus tard : Sammaritano enroule son centre et, décidément, encore seul au second poteau, Diony tente de remettre le ballon, mais marque directement. Pourquoi s'embêter ? Piqués au vif, les Guingampais tentent enfin de réagir, et Coco réduit le score à la 32e. Mais les Dijonnais poursuivent leurs efforts en respectant le thème de la soirée : un centre de Lees-Melou au deuxième poteau et Tavares qui saute plus haut que tout le monde pour remettre son équipe à l'abri. Dix minutes avant la fin, Mendy relance le match en devançant la défense dijonnaise sur un centre venu du côté gauche. De Pauw vient crucifier les locaux en égalisant à la toute fin du match. Les Dijonnais laissent bêtement échapper la victoire. Manque de Pauw.


FC Nantes 1-1 Toulouse FC

Buts : Stępiński (91e) pour Nantes // Braithwaite (36e) pour Toulouse

Intenable sur le front de l'attaque toulousaine, Braith' a dû attendre la 36e minute pour briller. Accroché dans la surface par Diego Carlos, le Danois se fait justice lui-même. Riou plonge du bon côté, mais l'attaquant place parfaitement son ballon qui termine dans le petit filet à la droite du gardien. Pas de panique, tonton Girard a la solution pour revenir au score : à la mi-temps, dehors l'attaquant Thomsen, au tour du grand Vizcarrondo de briller. Voyant que son entraîneur tente des coups de folie, Gillet s'y met lui aussi et smashe le ballon de la main sur corner, sauf que l'arbitre n'est pas dupe. Le match s'emballe définitivement quand des jeunes cagoulés débarquent dans la tribune présidentielle. Perturbés, les Toulousains ne regardent plus ce qu'il se passe sur le terrain et les Nantais en profitent pour égaliser à la toute fin du match.


Angers SCO 1-0 LOSC Lille

Buts : Diedhiou (54e) pour Angers

Difficile à croire, mais la première mi-temps du match Angers-Lille s'est terminée sur un triste score nul et vierge. Il a donc fallu attendre la 54e minute pour l'ouverture du score des Angevins. Toko Ekambi centre pour Diedhiou qui se jette et marque en taclant. Presque incompréhensible, mais il ne s'est plus rien passé après. Mis à part peut-être la première frappe cadrée de Lille à la 90e minute.


Girondins de Bordeaux 2-1 FC Lorient

Buts : Kamano (28e), Rolan (73e) pour Bordeaux // Prior CSC (62e) pour Lorient

Mais pourquoi donc Bordeaux a-t-il joué avec son troisième maillot à domicile ? Visiblement la question a préoccupé la défense lorientaise. En pleine réflexion, les Merlus oublient Kamano, seul au point de penalty, qui reprend un centre de Sabaly. Pris dans le débat, Contento et Prior ne sont pas non plus très concentrés et offrent le but gag de la soirée. Sur un coup de pied arrêté, Contento veut dégager de la tête, mais, gêné par Prior, le défenseur se loupe, et le ballon rebondit sur son dos, avant d'être touché par Prior et de rentrer dans les buts. Mais Rolan sauve l'honneur des Girondins à la 73e en marquant le but de la soirée. Sur un nouveau centre de Sabaly un peu trop en retrait, l'attaquant uruguayen réalise un superbe retourné pour battre Lecomte et offrir la victoire à Bordeaux.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Robin Richardot
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

     //  22:03  //  Supporter de Lyon
    Note : 2
    Waou je me sens ultra mal à l'aise après ce match quelle honte
    Je suis supporter Lyonnais et dégoûté. Des peintres comme ça en face qui arrivent pas à faire trois passe on doit leur en mettre 5 ou 6. On est pas Nancy ou Metz. On est Lyon putain. Dans une période de disette comme ça on doit se rassurer et écraser une larve quand elle se présente devant nous. Mais non on sort sous les sifflets mérités.
    Je suis sûr et j'espère qu'à l'entrainement ils courent plus que ça parce que ça fait peur. On a eu l'occasion de se créer une dynamique et on fait les suffisants. Comme contre Dijon, Lorient ou Bordeaux...

    Le potentiel est là, le jeu, l'ambition et les résultats je me le demande...
    Vous faites pas preuve de suffisance. Nuance, vous êtes suffisants. Qualifier l'adversaire de larve... j'suis pas du genre à faire l'effarouché mais ça c'est juste irrespectueux et inutile de surcroit. Et non je ne suis pas bastiais.

    Par contre je suis messin, et effectivement on est nuls.
    1 réponse à ce commentaire.
    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Note : -6
    So Foot ce serait cool de mentionner les erreurs d'arbitrage contre nous. Déjà la semaine dernière, vous avez rien dit sur le match contre Lyon, et là pas une ligne sur Trejo qui se fait balancer dans la surface par Vizcarrondo.

    Sur le fond, Toulouse a trop reculé pour espérer mieux de toute façon
    Attends, tu es sérieux quand tu parles d'erreur d'arbitrage contre vous ? Et le péno cadeau que l'arbitrage vous offre c'est quoi ?
    footrockeur Niveau : Loisir
    Mais whaaaaaaat, péno inexistant et des décisions plus que litigieuses de l'arbitre, c'est Nantes qui se fait sodo (dsl du terme mais j'en peux plus) niveau arbitrage depuis le début de saison ...
    Pouretcontre Niveau : District
    Pour le coup je suis bien d'accord. Même si Nantes niveau jeu c'est affreux les arbitres nous pourrissent bien bien bien. Mais là l'arbitrage a pué du cul dans les deux sens. Lesage c'est une honte. Comment s'étonner de pas voir d'arbitres français dans les grandes competes?
    3 réponses à ce commentaire.
    Maurice Belette Niveau : DHR
    Tous mon amour de la liguain ce soir dans les match de Bordeaux et Lyon, j'aurai aimé les avoir vu avant de commenter cette apres midi que Manchester City - Middlesborough était ennuyeux
    Le but de Nantes est un vrai sketch quand même. Ce que fait Sala sur Lafont mérite clairement un jaune, derrière ça l'arbitre ne dit rien et Stepinski n'a plus qu'à cadrer la seule frappe de son équipe...
    footrockeur Niveau : Loisir
    Seule frappe de son équipe ?!
    On a pas vu le même match bro
    Pouretcontre Niveau : District
    Puis ça a pas beaucoup plus tiré à Toulouse mon copain...
    2 réponses à ce commentaire.
    Franchement la honte ce match de Lyon.
    Minable de bout en bout.
    Dans l'engagement, la tactique, la technique, les faits de jeu favorables (qui sont discutables a défaut d'être scandaleux), les individualistes.
    Les sifflets du Parc OL étaient largement méritée malgré la victoire. Mais quel agacement de voir "jouer" cette "equipe".
    Claudia quatre chapeaux Niveau : District
    Tout est dit
    C'est bien plus que discutable à ce niveau là. Si il y avait eu une seule situation litigieuse ok, mais là ce soir c'est vraiment trop.
    2 réponses à ce commentaire.
    On en peux plus de Kita. Qu'il vende le club.
    Pouretcontre Niveau : District
    Il partira pas. C'est comme la mauvaise herbe, t'as beau y faire ça résiste.
    Avoir un ersatz MITEUX de trump comme président du Fc Nantes c'est d'une tristesse. Qu'il aille se faire tirer sa peau orange avec les vieilles friquées de Miami qui lui ressemblent plutôt que de faire crever à petit feu le club...
    Nantes c'est très très faible.
    J'ai bien peur qu'on se déplace à Clermont et qu'on reçoive le red star l'an prochain.
    2 réponses à ce commentaire.
    Toulouse se fait encore une fois bien enfler. A mon sens le but Nantais n'est pas valide. Faute sur Lafont assez évidente. De plus 5 min avant Viscarrondo découpe Trejo par derrière deux pieds décollés. C'est minimum deuxième jaune voire rouge. Toulouse, après avoir perdu 1 point contre Lyon à cause de l'arbitre en perd deux encore ce soir. Ca commence à faire tache.
    SeventhDisciple Niveau : CFA2
    Moué, si on part dans les discussions sur les décisions arbitrales on a pas fini. Je citerais par exemple, quelques minutes plus tôt en seconde période, sur la première action vraiment dangereuse de Nantes, Sala se retrouve à terre avant même l'arrivée du centre.
    À mon sens le match était moche et insipide, un 0-0 aurait été plus représentatif du spectacle offert par les deux équipes.
    1 réponse à ce commentaire.
    Hop, retour de Varrault, on s'en prend 3. Les deux matchs précédents sans lui, c'est aucun but encaissé. Alors quand on cumule avec Tavares, qui ne peut pas marquer s'il est à plus d'1,50m des buts, ça complique de suite la mission maintien. Heureusement qu'il y a Reynet qui sort un ou deux miracles par match, et Abeid qui tient le milieu tout seul à chaque match. Mais des points balancés par la fenêtre alors que tu mènes 3-1 à la mi-temps, ça peut compter à un moment ou un autre...
    Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
    Lyon c'est vraiment une victoire inquiétante (si tant est que cela existe).

    Toulouse qui saborde sa fin de match et offre la possibilité à Paris de créer un mini-championnat avec les deux clubs azuréens.
    N'enterrons pas Guingamp et Rennes, deux équipes très plaisante depuis le début. Paris aura beaucoup de peine à battre les Rennais demain.
    Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
    Guingamp et Toulouse sont les fruits d'un excellent travail réalisé par des coaches de plus en plus intéressants, y a pas que de la gouaille et des cojones chez Dupraz et Kombouaré.

    Tous les matches seront compliqués pour Paris, ça me rappelle la saison d'il y a deux ans, où Bielsa et Lyon nous avaient bien enquiquinés, le problème c'est qu'on est moins forts qu'il y a deux ans, pour le moment en tout cas. J'espère vraiment qu'Emery réussira che nous, mais c'est sûr que c'est pas contre des équipes qui ramènent le bus et les sacs de béton que tu peux travailler ton pressing haut, tes transitions rapides et ton jeu direct, pas après autant d'années de copie du jeu barcelonais.
    2 réponses à ce commentaire.
    Eric Cantina Niveau : District
    Absolument infame Lyon ce soir. Aucun collectif, aucun enchainement, aucun fond de jeu... L'arbitrage desastreux... Aucune pedagogie, completement rageant pour les Bastiais (je suis Lyonnais).

    Putain, avoir un entraineur depuis un an, une equipe peu changer et voir ca, ca fout mal... Je comprends toujours rien a cette nouvelle formation que l'on a... Ca ralenti toutes nos transitions de balles. On a pas de milieu... Pourquoi ne pas laisser Darder sur le terrain alors qu'il a fait un tres bon debut de saison? Je suis pas pour sortir Tolisso mais il est nul ce soir. Que de ballons perdus, de passes non assurees. On parle meme pas de Cornet, c'est pitoyable.
    Mon seul point positif est f'avoir vu Grenier faire une bonne rentree. C'est dire...
    Rageant pour les bastiais, pas vraiment. Dès le début tu sens qu'ils ont le niveau pour rien (ce soir). En étant si faible, tu t'exposes à de telles décisions de l'arbitres.
    Rageant pour les supporters Lyonnais de voir tout ce que tu décris après...
    Eric Cantina Niveau : District
    Tu as raison. Je ne dis pas qu'ils meritaient un nul ou une victoire. Mais les decisions sont litigieuses et ne les aident pas pour les prochains matchs en ayant des joueurs suspendus. C'est plus sur ce point que je serais deg si j'etais Bastiais.Hier, leur prestation est aussi insipide que la notre...
    2 réponses à ce commentaire.
    Claudia quatre chapeaux Niveau : District
    Rare de voir une victoire aussi critiquée - Ce soir on peut même pas dire "l'important c'est les 3 pts" - Lyon doit plier le match avant - une pensée pour ceux qui étaient au stade...
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Très malaisante cette victoire de l'OL...Je préfères faire pofil bas et attendre la match suivant
    Khamu_the_Scot Niveau : District
    Prior qui fait encore n'importe quoi et qui a failli nous couter deux points si Rolan n'était pas dans un bon soir...
    Pour Lyon, encore une belle simulation pour gratter un carton rouge !
    Arthurpitude Niveau : District
    Lyon lamentable ce soir :
    penalty généreux sur Ghezzal qui se jette dans les pieds de Leca alors qu'il a de toute façon trop poussé son ballon pour être en position de marquer
    Fékir qui préfère s'écrouler pour obtenir un autre penalty plutôt que de dribbler tranquillement Leca et marquer dans le but vide
    Le but du break marqué sur CSC...
    + ce but bastiais ridicule dans les arrêts de jeu...
    Match peu rassurant pour la suite, et ça alimente en plus malheureusement la théorie du complot
    Sortie anormalement violente de Genesio qui montre que quelques uns ont poussé le bouchon un peu trop loin.

    Espérons maintenant que ce cycle se termine vite, quitte à perdre les talents du club, car ces joueurs semblent faire la pluie et le beau temps.
    Non mais on s'en bat les reins de la théorie du complot, je n'attend pas que mon club soit adulé par la France entière!
    Par contre faire des matchs pareils c'est juste pas possible!! Non mais sérieusement il nous faut combien d'occasions pour en mettre une au fond?!?
    Je crois beaucoup en Cornet mais bordel, il a pas le droit de vendanger autant! Et dès qu'on mène au score, c'est parti... T'as l'impression que toute la ligne d'attaque veux soigner ses stats persos!
    Il va falloir combien de nuls ou de défaites contre des équipes a qui on doit en passer 3 ou 4 pour comprendre?!?
    Bref pour moi c'est deja quasiment plié, on reverra pas les 3 premiers du championnat et on aura encore perdu une année avec des joueurs qui finiront tôt ou tard par se barrer!
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Genesio a cru que c'était un match de FIFA 17 et à empilé stupidement les joueurs offensifs tout en délaissant totalement le milieu de terrain, heureusement que Bastia n'a pas essayé de jouer ne serait ce qu'une seconde car il y avait des espaces abyssales entre nos lignes.
    Résultat Fekir et Ghezzal ont passé leur temps à se marcher dessus, sur le flanc droit tellement qu'on aurait dit qu'ils se marquaient mutuellement. Évidemment ils n'ont jamais débordés et ont constamment repiqués dans l'axe ou c'était embouteillage.
    Grande intelligence de jeu de nos joueurs également qui plutôt que de tirer au but face à une défense renforcée et sur un terrain glissant ont multipliés les prises de balles et les actions essayant de rentrer dans les cages avec le ballon de manière debile.

    Comme je l'ai dit encore heureux qu'en face on se demande pourquoi Bastia est entré sur le terrain vu qu'ils n'ont pas essayés de jouer un minimum.

    Une victoire pathétique.
    Quelle horreur ce match de l'OL.. Pire qu'une défaite..
    Il faudrait remonter à il y a deux ans pour voir les articles sur Evian avec les commentaires.

    La plupart rivalisaient de bons mots pour déprécier son travail et maintenant il plait à Eva Mendez
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1k 51