En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Gr.H
  4. // Lyon/Zénith (0-2)
  5. // Les notes

Lyon en a plein le Hulk

Ce mercredi, ils ont porté leur surnom à merveille. Les Gones ont montré beaucoup d'envie, mais ont surtout fait preuve d'inexpérience. Et face à un vieux briscard comme Hulk, ça se paie cash. Si ce n'est pas encore officiel, ils ont maintenant le choix entre la C3 ou l'élimination tout court.

Modififié

Olympique lyonnais


Lopes (5) : Deux buts encaissés sur deux actions imparables. Sinon, c'était tout bon. L'antonyme de Trapp.

Bedimo (4,5) : S'est fait marcher dessus par un gros bonhomme vert sans tee-shirt. Notamment sur le premier but. Mais on lui pardonne à moitié pour son apport offensif et cette frappe sur la transversale.

Umtiti (3) : « Z'ai cru voir un rominet. »

Yanga-Mbiwa (2,5) : S'est lavé les crampons sur le visage de Shatov. A réussi à louper la cage alors qu'elle était grande ouverte. S'est trop souvent montré naïf en défense. S'est vu refuser un but pour hors-jeu. Un gros Maplouf.

Jallet (4,5) : Il s'est tellement pris pour un latéral brésilien qu'Hubert a décidé de le sortir pour Rafael à la 61e. Et du coup, ça n'a pas changé grand-chose.

Gonalons (3) : À découper du Russe à la tronçonneuse pendant 70 minutes, ça lui pendait au nez. Captain Max a quitté le navire prématurément. Mais bon, l'issue du navire lyonnais ne faisait plus vraiment de doute…

Tolisso (3,5) : Pas mauvais, mais actuellement Trolisso pour le haut niveau.

Darder (4,5) : Des frappes pures, des passes millimétrées, des tacles debout. Sergi d'art d'art, ou quand l'esthétisme prime sur la performance. Remplacé par Jordan Ferri à la 76e. Plus Air Jordan que Karine Ferri.

Valbuena (3,5) : Avec son histoire de sextape et Benzema en garde à vue, il a préféré simuler dans la surface de réparation. C'est moins risqué.

Beauvue (3) : Pasvue. Remplacé par la Cornet de l'œil à la 69e. Comme un symbole.

Lacazette (4) : Être motivé, c'est bien. Frapper dans autre chose que des jambes adverses, c'est mieux.

Zénith Saint-Pétersbourg


Lodygin (7) : Tranquille sur la première frappe dangereuse des Lyonnais, le gardien russe a poursuivi son récital par une grosse parade sur Bedimo. Finalement, c'est Tolisso qui s'est cassé les dents sur lui. Ce soir, il a dégoûté tout le monde. Lodygin tonic.

Anyukov (4) : En difficulté en première mi-temps face aux montées de Bedimo. Mi-regen de Football Manager, mi-Wayne Rooney, le défenseur russe a calmé les ardeurs du Camerounais en seconde période. En fin de match, il a explosé en balayant Cornet. Cocktail Anyukov.

Lombaerts (6) : Kompany en difficulté depuis un an, Vertonghen coincé à Tottenham. Blessé, Garay peut se faire du souci pour sa place. Et s'il n'était pas là, le meilleur défenseur central belge du moment ?

Neto (6) : Pepe avec plus de barbe et plus de cheveux. Neto, « le discounter qui fait la différence » .

Criscito (4) : Il y a six ans, Criscito était l'un des meilleur défenseur de Serie A avec le Genoa. Ce soir, il s'est fait manger par un Jallet entreprenant. Saleté de temps qui passe. Remplacé par Smolnikov à la 73e. Petite version de Nikov.

Witsel (5) : Perdu en première mi-temps (cet énorme tacle sur Valbuena…), le milieu de terrain belge a tranquillement calmé les ardeurs des milieux lyonnais en seconde période. Double Axel.

Javi García (6) : Il ratisse tout ce qui traîne, il engueule son gardien (en russe) sur un corner, il replace tous ses coéquipiers. L'ancien de Manchester City est le patron. Sergent Garcia. Remplacé par Yusupov à la 80e. Un rappeur russe.

Hulk (7) : À l'aller, Yanga-Mbiwa a décidé de le laisser frapper de loin. Cette fois-ci, l'ancien de l'AS Roma a flippé et a laissé Umtiti et Bedimo se débrouiller face au Brésilien. Résultat, Hulk a facilement distribué les passes décisives. Il ne lui manquait plus que la moustache texane platine pour devenir Hulk HoGone.

Danny (5) : Il a débuté le match en balançant un énorme coup de genou à Gonalons. Puis le capitaine portugais a raté son face-à-face devant Anthony Lopes tel un vulgaire Cavani. Finalement, le capitaine lyonnais s'est vengé avec une balayette qui lui vaut un deuxième carton jaune. Pas brillant.

Shatov (6) : On ne l'a pas vu pendant une demi-heure. Puis il s'est décidé à profiter des absences de la défense lyonnaise. Pas de quoi fouetter un Shatov.

Dzyuba (7) : Sur sa première occasion, il marque. Sur son deuxième ballon, il s'amuse de Yanga-Mbiwa. Artem Ben Arfa. Concrètement, le géant russe s'est juste chargé de mettre au fond les caviars de Hulk. Un classique qui marche toujours et fait tourner des têtes. Djobi Dzyuba. Remplacé par Ryazantsev à la 83e. Soldat qu'il faut sauver.

Le compte-rendu du match est à lire ici

Par Ruben Curiel et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17