En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36ème journée

Lyon dit au revoir à la C1

Déjà mal barrés dans la course au podium, les joueurs de l’Olympique Lyonnais ont perdu deux points de trop sur leur pelouse, lors de la réception de Brest (1-1). Défaits sur la pelouse d’Evian (2-1), les joueurs d’Ajaccio eux, ne sont toujours pas sortis d’affaire.

Modififié
Lyon 1 – 1 Brest
Buts: Gourcuff (37e) pour l'OL. Lorenzi (75e) pour Brest.

C’est devenu la hype de l’après-midi. Entre deux messages discrets sur l’élection présidentielle, la France de Twitter redécouvrait un Yoann Gourcuff qu’elle enverrait bien à l’Euro 2012. Sérieusement ? Apparemment oui. Enthousiasmés par la bonne prestation (il faut bien le dire) de l’ancien Bordelais, certains fantasmaient déjà à l’idée de voir le flop de l’année fouler les pelouses ukrainiennes. Il faut dire que sans un Lisandro maladroit, Gourcuff fils aurait pu réaliser trois magnifiques passes décisives. Au final, aucune assist, mais un but, d’une belle tête plongeante, pour le Lyonnais. Seul véritable frisson de la première période pour les Rhodaniens, une passe en retrait un peu forte d’Umtiti pour Lloris, qui évite le csc d’un cheveu. Mi-temps. Moins entreprenants, les Lyonnais offrent des occasions aux Brestois. Les joueurs de Corentin Martins saisissent leur opportunité à un quart d’heure du terme grâce à Lorenzi qui, bien servi par Adama Ba, ajuste Lloris du pied droit. 1-1 score final, Lyon jouera bien l’Europa League la saison prochaine.

Evian TG 2 – 1 AC Ajaccio
Buts: Barbosa (15e) et Wass (54e) pour l'ETG. André (14e) pour Ajaccio.


La victoire que l’on pensait décisive face à Sochaux ne suffira peut-être pas. Logiquement défaits sur la pelouse d’Evian Thonon Gaillard, les joueurs de l’AC Ajaccio vont devoir serrer les fesses demain soir et jusqu’à la fin de la saison. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Corses. 14ème minute, la défense savoyarde, surprise de ne pas voir André signalé en position de hors-jeu, laisse filer le Corse, qui trompe tranquillement Andresen. A peine le temps de fêter leur but que les promus, naïfs défensivement, voient Barbosa s’infiltrer dans leur surface et égaliser. S’en suit une grosse domination d’Evian qui ne se concrétise qu’à la 54ème minute grâce à Wass, qui transforme un pénalty qu’il a lui même provoqué. 2-1 score final, grâce à un Ochoa des grands soirs. L’ACA perd tout de même l’un de ses tauliers en la personne de Medjani, qui a écopé d’un rouge en toute fin de match pour un gros tacle sur Wass. La lutte pour le maintien s’annonce serrée…

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60
À lire ensuite
Tristes espoirs pour United