Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé de la 37e journée

Lyon dauphin, Évian descend

Les trois descentes sont scellées. Évian rejoint Metz et Lens, et laisse respirer tous les autres. Lyon, pas flamboyant, officialise sa seconde place et retrouve la Ligue des champions. Statu quo pour Saint-Étienne et Marseille, au pied du podium, squatté par Monaco.

Modififié

Lyon 1-1 Bordeaux

Buts : Nabil Fekir (9e) pour l'OL // Enzo Crivelli (3e) pour les Girondins

Lyon et Bordeaux savent exactement à quelle place ils vont terminer. Et tout s'est décidé très vite, comme beaucoup de matchs ce soir. Bordeaux ouvre la marque au bout de trois minutes sur un cafouillage, et la révélation lyonnaise de l'année, Nabil Fekir, égalise cinq minutes après. La seconde période sera surtout marquée par l'entrée en jeu de Gueida Fofana sous l'ovation de Gerland, absent depuis plus d'un an et par la main de Lindsay Rose en pleine surface, non signalée par l'arbitre. Lyon prend le point qui lui sécurise la seconde place, directement qualificative pour la C1. Bordeaux assure de son côté la 6e place, synonyme de Ligue Europa en cas de victoire parisienne en finale de Coupe de France, contre Auxerre.

Évian 1–2 Saint-Étienne

Buts : Mathieu Duhamel (42e) pour Évian // Max-Alain Gradel (12e et 82e) pour Saint-Étienne

Le match avec le plus d'enjeu. D'un côté, Évian (18e) était dans l'obligation de gagner pour croire encore au maintien après sa défaite la semaine dernière face à Reims (2-3). De l'autre, Saint-Étienne souhaitait rester dans la course à la Ligue des champions. Évian entame bien son match avec deux grosses occasions pour N'Sikulu et Thomasson. Mais contre le cours du jeu, Saint-Étienne ouvre le score par l'inévitable Gradel. À noter l'énorme boulette de Mongongu sur le but. Mais Évian joue sa vie en Ligue 1 et Duhamel conclut un gros mouvement collectif pour revenir au score juste avant la pause. L'espoir est permis, mais Max-Alain Gradel, encore lui, vient anéantir les rêves de l'ETG en provoquant un penalty, puis en inscrivant son dixième but sur les dix derniers matchs. L'ETG descend après quatre saisons dans l'élite, et Saint-Étienne reste cinquième à deux points de Monaco.

Monaco 2–0 Metz

Buts : Bernardo Silva (43e) et Valère Germain (88e) pour Monaco

C'était le match grand écart de cette 37e journée de Ligue 1, entre Monaco (3e) et Metz (19e). Les Monégasques restaient sur 14 matchs sans défaite à domicile, alors que les Messins n'avaient plus gagné à l'extérieur depuis… 14 matchs. Même si Metz n'a plus rien à jouer, les Lorrains ne se laissent pas faire en première période. Comme souvent à domicile cette saison, Monaco a du mal et met du temps à prendre le jeu à son compte. Il faut attendre la fin de la première mi-temps et une touche bien négociée pour que les Monégasques trouvent enfin la faille, grâce à Bernardo Silva. Metz ne renonce pas et se montre même très dangereux en deuxième mi-temps. Heureusement pour les hommes de Jardim, Valère Germain vient soulager tout le monde en fin de match en plantant le but du break. Monaco reste solidement accroché à sa troisième place, et sera maître de son destin samedi prochain à Lorient.

Nantes 1–1 Lorient

Buts : Johan Audel (6e) pour Nantes // Papy Djilobodji (CSC 4e) pour Lorient

Le match a commencé sur les chapeaux de roues, mais ce n'était qu'un feu de paille. Lorient s'est sauvé officiellement, même si le plus gros du travail avait déjà été fait à Marseille trois semaines plus tôt et contre Metz la semaine dernière. Les Merlus ont pu profiter de la maladresse nantaise. Dès la 4e minute, Djilobodji est coupable d'un but contre son camp assez peu compréhensible. Si Audel permet aux Canaris de revenir au score dans la minute qui suit sur corner, Bammou manque l'occasion de donner l'avantage à Nantes en ne cadrant pas dans le but vide en début de seconde période. Nantes a continué de beaucoup tenter, mais le portier lorientais est resté impeccable. Lorient se sauve, après une saison pénible.

Bastia 1–1 Caen

Buts : Floyd Ayité (12e) pour Bastia // Sloan Privat (10e) pour Caen

C'est aussi fait pour Caen. Même si les Normands avaient déjà fait le boulot la semaine dernière en s'imposant 3-0 contre Lyon, il leur manquait encore un point pour être officiellement sauvés. Les Bastiais, quant à eux, n'avaient pas grand-chose à jouer, solidement installés à la 10e place du championnat. Une équipe qui a un peu peur face à une autre qui est déjà en vacances. Résultat : le match n'est pas fou, fou. Les deux équipes se montrent dangereuses seulement sur coups de pied arrêtés. C'est d'ailleurs comme ceci que les Normands ouvrent le score et que les Corses égalisent deux minutes plus tard. Comme pour le match entre Nantes et Lorient, tout s'est décidé en début de match. Et ensuite, rien.

Nice 2–1 Lens

Buts : Jordan Amavi (30e) et Didier Digard (77e) pour Nice // Yoann Touzghar (14e) pour Lens

Le temps pressait pour Nice. Les Aiglons restaient sur une claque reçue à Saint-Étienne (5-0) la semaine passée, tandis que Lens était condamné depuis belle lurette, avec seulement deux victoires lors des quatorze derniers matchs. Nice a fait un match solide, même si c'est Lens qui ouvre le score grâce à Touzghar. Les Niçois égalisent avant la pause sur un cafouillage après un coup franc plein axe. La seconde période est plutôt morose. Nice gère et marque tranquillement sur corner. La sixième défaite de rang du RC Lens permet à Nice de se maintenir, malgré une fin de saison dans l'ensemble difficile.

Reims 1 – 0 Rennes

But : Gaëtan Charbonnier (59e) pour Reims

Reims avait remporté un match capital la semaine dernière face à Évian au terme d'un retournement de situation qui avait fait du bien moralement. Et pourtant, face à une équipe rennaise qui n'a plus vraiment d'objectif en cette fin de saison, les Rémois jouent avec le frein à main et sont incapables de mettre les Bretons en danger. Rennes, de son côté, ne se foule pas vraiment. Heureusement pour les Champenois, Mexer concède un penalty pour une faute de main, que Charbonnier se charge de transformer. Le reste du match est insipide. Reims se sauve une journée avant la fin malgré le fait qu'elle soit la plus mauvaise défense du championnat avec 63 buts encaissés. Et Rennes déçoit, une fois de plus.

Guingamp 2 –1 Toulouse

Buts : Christophe Mandanne (4e) et Claudio Beauvue (49e) pour Guingamp // Wissam Ben Yedder (27e)

Toulouse voit enfin le bout de sa saison galère. Dans un match qui a pourtant mal débuté avec l'ouverture précoce du score de Mandanne sur une très belle volée acrobatique, Toulouse s'est montré plein de bonnes intentions et assez joueur, en égalisant assez vite sur un penalty concédé par Kerbrat et transformé par Ben Yedder. Seulement voilà, Toulouse va galérer jusqu'au bout cette saison. Claudio Beauvue marque son 16e but pour Guingamp en Ligue 1, et le même Kerbrat est expulsé quelques minutes plus tard pour avoir stoppé irrégulièrement Braithwaite qui filait au but. À 11 contre 10, Toulouse n'arrive pas à refaire son retard. De toute façon, ils l'ont compris depuis longtemps, ils n'en ont plus réellement besoin.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Kévin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25