Lyon dans le dur, Guingamp se rassure

Sous le déluge, Lyon s'est incliné face à Reims et Grenier a raté un penalty. Guingamp, en revanche, savoure ce soir une première victoire logique et méritée face à Lorient dans le derby breton. Sinon, à Rennes, Nelson Oliveira est vraiment bon.

Modififié
14 28
Lyon/Reims : 0-1
Buts : Fortes (76e) pour Reims

Coincés entre les deux rencontres de Ligue des champions face à la Real Sociedad, le match s'annonçait compliqué pour les Gones, opposés à des Rémois séduisants depuis le début du championnat. Les Lyonnais subissent rapidement le bon début de match des joueurs d'Hubert Fournier, vainqueurs de Lille la semaine dernière. Les Champenois se procurent leur meilleure occasion à la 28e minute : Eliran Atar dépose Miguel Lopes avec une facilité confondante avant d'adresser un centre à Courtet, qui frappe à bout portant. Le ballon est miraculeusement détourné par Anthony Lopes, plus inspiré sur le coup que son homonyme portugais. Déstabilisés par la sortie de Danic sur blessure, les hommes de Rémi Garde réagissent pourtant rapidement par l'intermédiaire d'un très bon Yohan Gourcuff. Dangereux balle au pied, l'international français inquiète pour la première fois Kossi Agassa sur un bon service de Bahlouli, mais sa frappe est trop molle. La fin de la première période est faussée par le déluge qui s'abat sur Gerland. À la demande des 22 acteurs, l'arbitre Rudy Buquet est à deux doigts d'arrêter la rencontre, qui reprend finalement après 48 minutes de pause. Visiblement perturbés par ce long entracte, les Rémois paraissent empruntés et subissent. Clément Grenier entre alors sur le pré pour forcer la décision. L'occasion lui en est donné à la 70e minute, quand Courtet, généreusement revenu défendre, commet une faute d'attaquant sur Ferri. Carton jaune et penalty. Le meneur de jeu de l'OL s'avance, mais sa frappe s'envole au-dessus de la barre. Sur sa ligne, Agassa peut exulter, d'autant plus que quelques minutes après, c'est le Cap-Verdien Fortes, excellent tout au long du match, qui ouvre le score sur une frappe contrée par Biševac. Sonné, Lyon concède une deuxième défaite d'affilée sur sa pelouse. L'état de grâce est bel et bien terminé. Celui des Rémois, auteur d'une belle semaine, ne fait peut-être que commencer.

Guingamp/Lorient : 2-0
Buts : Yatabaré (16e, 48e) pour Guingamp

Le stade du Roudourou promettait ce soir un beau spectacle entre deux formations joueuses et en quête de points. Lorient s'avançait en tant que favori après sa victoire à Nantes, mais les hommes de Gouvernec voulaient se racheter de leur début de saison raté. Les Guingampais ont visiblement retenu la leçon du Vélodrome (1-3), puisque ce sont eux qui ouvrent le score dans ce derby engagé grâce au buteur maison Mustapha Yatabaré, qui concrétise proprement, seul dans la surface, un joli centre de Lemaître. Privés de Jérémie Aliadière, les Lorientais attendent beaucoup du jeune Alain Traoré, spécialiste des matchs estivaux, mais le Burkinabé reste discret. Le match avance, mais les Lorientais souffrent toujours de leur fébrilité défensive, à l'image d'un Bruno Ecuele Manga à la rue. Plus créatif dans le jeu, Guingamp mène logiquement à la pause, et accentue même son avance au retour des vestiaires grâce au premier doublé de Yatabaré en Ligue 1. L'attaquant guingampais profite d'un bon travail de Claudio Beauvue qui s'arrache pour le servir dans les six mètres. Au terme d'un match agréable et bien maîtrisé, le Roudourou peut célébrer son buteur providentiel et fêter sa première victoire de la saison en championnat.

Montpellier/Sochaux : 2-1
Buts : Hilton (45e) et Tiéné (90e+4) pour Montpellier, Contout (43e) pour Sochaux

Après avoir successivement affronté le PSG (1-1) et Monaco (1-4), Montpellier s'apprêtait à retrouver sa bonne vieille Ligue 1 face à des Sochaliens pas transcendants depuis le début de la saison. Louis Nicollin, qui a gueulé dans la semaine, n'attend pas autre chose que les trois points. Mais Rémy Cabella, toujours diminué physiquement, n'est pas titulaire. Le début de match est donc poussif, symbolisé par cette erreur de Vitorino Hilton à la 9e minute, tout près de marquer contre son camp. Dominateurs et surtout plus vifs, les Sochaliens butent sur une défense montpelliéraine bien en place. Roy Contout ouvre le score suite à un petit cafouillage dans les six mètres. Un but absolument schizophrène, puisque l'ancien Auxerrois rate totalement sa reprise initiale avant de bien se reprendre et d'enchaîner petit dribble et tir en force. Sonné, Montpellier a le mérite de réagir immédiatement par l'intermédiaire de son capitaine Vitorino Hilton, qui décoche une frappe splendide du pied droit après un beau débordement de Martin. Ovationné, le défenseur brésilien permet à son équipe de rentrer au vestiaire à égalité. La seconde période continue sur le même rythme. Pas grand-chose à se mettre sous la dent avec l'expulsion logique à la 72e minute du Sochalien Cédric Kanté, suite à un tacle par derrière mal maîtrisé sur Rémy Cabella. Montpellier pousse alors pour concrétiser, mais Herrera contre maladroitement une première frappe de Saka Tiéné. Malheureux sur ce coup, l'ancien coiffeur du PSG offre finalement la victoire à son club sur une énorme erreur de Peybernes, qui se troue lamentablement au moment de dégager. La Mosson peut exulter : grâce aux deux buts dans les arrêts de jeu de ses deux défenseurs, le MHSC s'impose au finish dans un match compliqué.

Bordeaux / Bastia : 1-0
Buts : Saivet (32e) pour Bordeaux

Bordeaux devait absolument s'imposer à Chaban-Delmas pour engranger des points au classement. Mais les Bastiais ne s'avançaient pas en victimes expiatoires, surtout après leur jolie victoire contre Valenciennes la semaine dernière. Le début de match est équilibré, mais se débloque enfin à la 27e minute grâce à Henri Saivet. Habitué des bons débuts de saison, le joueur hérite d'un coup franc bien placé. Parfaitement enroulé, le ballon file dans la lucarne d'un Landreau cloué au sol. Dominateurs, les Bordelais ne sont pas inquiétés dans le dernier quart d'heure par des Bastiais trop timorés. Au retour des vestiaires, la donne ne change pas et l'on reste plus proche du 2-0 que de l'égalisation. Les Corses subissent et se montrent d'une faiblesse rédhibitoire en attaque. Très peu d'occasions de buts, si ce n'est une frappe trop axiale de Palmieri à la 73e minute. Cette petite occasion a le mérite de réveiller des Bastiais léthargiques, qui dominent largement la fin de match à coups de tentatives aussi imprécises que répétées. C'est pourtant bien Bordeaux qui se procure dans les arrêts de jeu une dernière occasion sur contre-attaque. Michael Landreau, parti amener le surnombre dans la surface, est tout heureux de voir Poundjé signalé hors-jeu tandis qu'il pousse le ballon dans le but vide. Qu'importe, avec ce succès, les hommes de Francis Gillot lancent enfin leur saison.

Évian TG/ Rennes : 1-2
Buts : Oliveira (11e et 34e) pour Rennes, Bérigaud (49e) pour Évian

Le Parc des Sports d'Annecy attend la réaction des joueurs d'Évian TG, dix-septièmes au coup d'envoi avec seulement un point. Les hommes de Pascal Dupraz veulent remporter leur première victoire à domicile pour effacer le spectre de l'entame ratée de l'an dernier. Le Stade rennais, lui, souhaite se relever de sa défaite contre Nice (1-2) et profite d'un premier mauvais tacle défensif sur Pitroipa pour obtenir un penalty. Le Portugais Nelson Oliveira transforme tranquillement. Mené, l'Évian Thonon Gaillard n'en reste pas moins amorphe, face à des Rennais qui gèrent la situation tranquillement. À la 20e minute, une belle ouverture de Julien Féret donne l'occasion à Erding de briller, mais la reprise en première intention de l'ancien Parisien est franchement ratée. Six minutes plus tard, Kévin Théophile-Catherine fracasse la barre d'une jolie reprise suite à un coup franc bien tiré au second poteau. Dépassé et mal organisé, Évian boit la tasse. Sur une énième passe mal assurée de l'arrière-garde savoyarde, Nelson Oliveira double la mise sur une frappe contrée. 2-0, le match semble plié. Il est pourtant relancé au retour des vestiaires par une frappe splendide de Kévin Bérigaud, qui nettoie la lucarne d'un Benoît Costil impuissant. Derrière, Sogou est à deux doigts d'égaliser, mais l'intervention musclée de la défense rennaise n'est pas sifflée. Le match monte en rythme, les Savoyards se réveillent enfin dans les vingt dernières minutes et multiplient les occasions. Il y a plus de déchets techniquement, mais les centres se succèdent. Le siège de la cage rennaise s'organise, mais il y a toujours un pied breton pour stopper les tentatives. Quand ce n'est pas le cas, c'est Benoît Costil qui brille, comme sur ce double arrêt devant Koné et Mensah. Décisif, le gardien permet à ses coéquipiers de s'offrir une première victoire à l'extérieur, tandis qu'Évian, malgré une belle réaction, enchaîne un deuxième revers d'affilée.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Georges Frêches Niveau : DHR
Jourdren il est pété pour un mois et demi, c'était Pionnier dans les buts.
Sinon que peux t'on faire pour empecher Jean Fernandez de nuire? alors je veux bien qu'a la fin y'a les trois points, miraculeusement avouvons nous le.
Mais a Montpellier on est pas trop habitué a etre dominé par une equipe extremement médiocre, Sochaux tombera à la fin de l'année, à la maison.
Qu'est ce que c'est que ce mec serieusement? meme pas ca nous etonne, c'est ce qui était prévu et annoncé, et ben ouais, le mec le fait!
Y'a bien quelque chose à faire? il est pas entraineur de foot ce type! enfin c'est pas du foot! on defend et on balance devant! c'est un retour au 19eme siecle chez les british?!
Enfin bon, si des nancéens ou des auxerrois peuvent me dire comment ils ont survécu psychologiquement, je leur en serai gré.
Cordialement,

un suicidé de la Mosson.
Mes loosers lyonnais, à croire que je vous porte la poisse, Lyon c'est magique, oui, la Real Sociedad et Reims peuvent en témoigner, l'Europa League, c'est pas si mal que ça ...
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Sans le rouge peybernes rentre pas et kanté dégage balle, fin du match 1-1 a+.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa merci

46e 94e

Quel panard de supporter cette équipe "de demi mongoliens" ^^, pas une occas' en 90 minutes, 2 buts, 46e 94e, un bon match de crasseux qui sentait la sueur, la benne à ordures et la piquette frelatée, 46e 94e, putain quel kif, pas d'idée juste du combat de chiens de la casse, et hop direction la Ligue 2 les démarcheurs de 308 SW, 46e 94e ça doit bien faire mal, et cette vieille rouillure de Peybernes qui dévisse son dégagement, Siaka l'éléphant de la gourmette qui nous délivre, manque plus qu'il remette ça à la 38e journée au Parc et il pourra faire chuuuuuuuuuuut et envoit le Harem des princesses voilées aux Enfers, 35 matches de suspension pour ce guignol dangereux de Kanté, touche pas à notre seul bon joueur.

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

Merci So Foot, merci Luca Toni, merci Jeannot, merci les boys, MERCI LA PAILLADE

Et si le stade est une drogue,
Moi je serai toujours défoncé,
Et le destin fait qu'aujourd'hui,
Moi je ne peux plus m'en passer.

Et de la Corse en Bretagne,
Et de l'Alsace en Gironde,
J'irai de partout, de partout en France,
Tout ça pour représenter ma bâche.

Et peu importe les moyens,
De l'auto-stop jusqu'au train,
Et même avec une odeur pestive,
Voilà qu'arrivent les montpelliérains.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Bah ouais. C'est ça de mettre un joueur comme Grenier sur un piédestal, il se vautre vite !

Sinon, autant Garde semble avoir un belle philosophie de jeu, autant c'est un gros naze dès qu'il s'agit de gérer son groupe.
Je ne comprends pas comment il est possible de faire jouer Bisevac, M. Lopes et Gonalons après le match contre la Real. Sans grandes surprises, ces trois là nous ont chié exactement la même partition : anticipation proche du néant, erreurs de marquage, absence d'engagement, fautes débiles...
Seuls Lacazette et Gourcuff restent la tête en dehors de l'eau.

Et puis Danic... On va en faire de la charpie et ça me fait mal au coeur. Bon courage Gaël.
La suffisance de certains lyonnais.
Gonalons, je t'aime bien, mais va falloir arrêter de gueuler comme un chiffonier, tu es le capitaine, fais preuve d'un peu de classe, que diable.
Grenier, je crois que tout le monde savait qu'il allait le rater. Le type est rentré cinq minutes avant sur un terrain inondé. En langage élégant, on dira qu'il s'est bien chié dessus en tout cas, même si ça peut arriver.
Au rang des satisfactions, Bahlouli, Gourcuff, Lacazette (un peu quand même), Ferri.
Allez Rémi, tu nous mets Zeffane, ça peut pas être pire, ou si tu veux pas l'utiliser, tu l'envoies en prêt, mais M. Lopes est trop souvent aux abonnés absent à droite, il a fait illusion pendant deux matchs, mais c'est bien fini.
Vous avez vu le joueur de Reims qui s'approche de Bisevac en essayant de lui faire provoquer un pénalty? Et bien, finalement il a marqué.
Bisevac, aux chiottes, avec ta coupe de cheveux bien grasseuse.
Koné, très bon... On voit à quel point son jeu de tête aurait pu faire du bien mardi dernier.
Fofana, on te réclame, mais comment c'est possible d'être aussi invisible?
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
ca sent deja mauvais pour sochaux et thonon.
concernant lyon on a un apercu de ce que les poules de LdC auraient données. donc cette equipe a besoin de jouer des matches faciles le jeudi jusque la trêve
Pascal Pierre Niveau : Loisir
OL-Reims... ça va pas tarder à ressembler à une affiche d'anciennes vedettes de la première division.

Quand on voit un Gourcuff, moyen ce soir, surnager au milieu de son équipe, ça fait un peu mal à mon empathie envers l'OL.
corinthians Niveau : DHR
Quel debut d'année pour le Stade :)
6 points en une semaine, 3 points contre Lille à domicile avec du jeu et des occasions et 3 points à l'exterieur contre Lyon, avec cette fois ci un maximum de reussite ... Mais bon, ca engrange de la confiance pour la suite, qui plus est contre des gros ... Et quand on connait l'importance du debut de saison pour des equipes qui jouent le maintien !! C'est tres bien pour eux ...
Et je confirme que Sochaux et Evian, demarre bien dangereusement leurs saisons !!
Bravo à Olivier Quint qui avait annoncé un hold-up de Reims. S'en était un beau.

Sinon Gonalons m'inquiète énormement étant donné qu'il est mauvais depuis 6 mois. Et en plus, il n'a aucun remplaçant...
Beaucoup de satisfaction sur ce match quand même. Le jeune Balhouli, c'est un monstre. Quel Joueur!
Lacazette, ça fait du bien d'avoir un joueur vif et intelligent en pointe. Excellente vision du jeu et provocateur balle au pied. Surtout, Gomis ne reviens pas.
Gourcuff reviens bien.
On a le Grenier qu'on aime pas, désinvolte et qui tente des trucs impossibles.

Pas compris le coaching de Garde sur la sortie de Danic. Pourquoi il fait rentrer Ferri (qui fût très bon d'ailleurs)? Mais faire passer Fofana en 10! WTF
Message posté par LaPaillade91
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa merci

46e 94e

Quel panard de supporter cette équipe "de demi mongoliens" ^^, pas une occas' en 90 minutes, 2 buts, 46e 94e, un bon match de crasseux qui sentait la sueur, la benne à ordures et la piquette frelatée, 46e 94e, putain quel kif, pas d'idée juste du combat de chiens de la casse, et hop direction la Ligue 2 les démarcheurs de 308 SW, 46e 94e ça doit bien faire mal, et cette vieille rouillure de Peybernes qui dévisse son dégagement, Siaka l'éléphant de la gourmette qui nous délivre, manque plus qu'il remette ça à la 38e journée au Parc et il pourra faire chuuuuuuuuuuut et envoit le Harem des princesses voilées aux Enfers, 35 matches de suspension pour ce guignol dangereux de Kanté, touche pas à notre seul bon joueur.

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

Merci So Foot, merci Luca Toni, merci Jeannot, merci les boys, MERCI LA PAILLADE

Et si le stade est une drogue,
Moi je serai toujours défoncé,
Et le destin fait qu'aujourd'hui,
Moi je ne peux plus m'en passer.

Et de la Corse en Bretagne,
Et de l'Alsace en Gironde,
J'irai de partout, de partout en France,
Tout ça pour représenter ma bâche.

Et peu importe les moyens,
De l'auto-stop jusqu'au train,
Et même avec une odeur pestive,
Voilà qu'arrivent les montpelliérains.


?
anteouane Niveau : DHR
On connaissait les changements qui n'apportent rien, ce soir on a eu le droit au changement qui dessert l'équipe. Pourquoi faire sortir Fofana alors que l'équipe pousse, se crée des occases, que Fofana est bien impliqué vers l'avant même pour faire rentrer Grenier? De là à dire qu'il loupe son péno parce qu'il pas complètement rentré dans le match, il n'y a qu'un pas que j'ai bien envie de faire..

Sinon bon match quand même : Bahlouli et Ferri très intéressant, Lacazette se crée des occases tout seul, Gourcuff bon mais fatigué à la fin. Pour Gonalons, un petit sur le banc devrait l'aider à se remettre en question, il est pas assez dans la bataille du milieu.

Bon un ptit 3-1 au pays basque et on est quitte.
Message posté par LaPaillade91
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa merci

46e 94e

Quel panard de supporter cette équipe "de demi mongoliens" ^^, pas une occas' en 90 minutes, 2 buts, 46e 94e, un bon match de crasseux qui sentait la sueur, la benne à ordures et la piquette frelatée, 46e 94e, putain quel kif, pas d'idée juste du combat de chiens de la casse, et hop direction la Ligue 2 les démarcheurs de 308 SW, 46e 94e ça doit bien faire mal, et cette vieille rouillure de Peybernes qui dévisse son dégagement, Siaka l'éléphant de la gourmette qui nous délivre, manque plus qu'il remette ça à la 38e journée au Parc et il pourra faire chuuuuuuuuuuut et envoit le Harem des princesses voilées aux Enfers, 35 matches de suspension pour ce guignol dangereux de Kanté, touche pas à notre seul bon joueur.

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

46e 94e

Merci So Foot, merci Luca Toni, merci Jeannot, merci les boys, MERCI LA PAILLADE

Et si le stade est une drogue,
Moi je serai toujours défoncé,
Et le destin fait qu'aujourd'hui,
Moi je ne peux plus m'en passer.

Et de la Corse en Bretagne,
Et de l'Alsace en Gironde,
J'irai de partout, de partout en France,
Tout ça pour représenter ma bâche.

Et peu importe les moyens,
De l'auto-stop jusqu'au train,
Et même avec une odeur pestive,
Voilà qu'arrivent les montpelliérains.















Mec j'aime bien Montpel mais j'ai l'impression qu'tu t'es trompé d'site pour ton post!
Lyon et legraet fc en ligue 2 :)
Les maillots maillots noirs ça ne réussit pas à mes amis de l'Olympique Loosers.
Noir c'est noir ...Johnny OLiday
Message posté par anteouane
On connaissait les changements qui n'apportent rien, ce soir on a eu le droit au changement qui dessert l'équipe. Pourquoi faire sortir Fofana alors que l'équipe pousse, se crée des occases, que Fofana est bien impliqué vers l'avant même pour faire rentrer Grenier? De là à dire qu'il loupe son péno parce qu'il pas complètement rentré dans le match, il n'y a qu'un pas que j'ai bien envie de faire..

Sinon bon match quand même : Bahlouli et Ferri très intéressant, Lacazette se crée des occases tout seul, Gourcuff bon mais fatigué à la fin. Pour Gonalons, un petit sur le banc devrait l'aider à se remettre en question, il est pas assez dans la bataille du milieu.

Bon un ptit 3-1 au pays basque et on est quitte.


Je co-signe tous si tu me permet.

Grenier, c'est pas le manque de rythme, c'est qu'il a voulu faire sa star, en prenant le ballon, puis en faisant cette feinte minable, puis en cherchant la lucarne. C'est Ferri qu'il fallait sortir, Ferri qui même s'il a fait un bon match n'aurait jamais du rentrer à la 11e minute.
Herrera contre p-è la frappe de Tiéné, mais celle ci partait surement en touche vu le dévissé qu'il a fait ! et mm s'il avait bien tapé dedans, elle n'aurait pas été cadré !

Je suis parti à la 93eme minute (de devant l'écran), en sortant de chez moi j'ai les voisins qui ont hurlé lol, j'y croyais pas !
C'était pas transcendant, mais ca fait qd mm 3 pts.. je ne sais pas qui on rencontre la sem pro, mais si Tiéné est aussi nul (mm si ya but) que Cabella joue sur une jambe, que Herrera est tjrs ds les mauvais coups, que Camama et Marveaux ne haussent pas leur niveau de jeu (ah ils sont au max là ? )... aie aie aie
Big up à Olivier Quint pour le 0-1 de Lyon - Reims

Sedan'99 forever.
On peut dire que Lyon s'est fait Reimser
Ce que l'article ne dit pas c'est que Reims à une réussite maximale sur la seconde mi-temps où ils n'ont pas vu le jour. Leur seul frappe de cette période c'est un centre dévié qui vient mourir dans la lunette opposée. Un but assez improbable

Mais on ne peut s'en prendre qu'à nous même, on joue seulement une mi-temps sur deux et pourtant on a eu largement de quoi se mettre à l'abri, lacazette pas en réussite et je passerai sur la façon puante de grenier de tirer son péno (où beaucoup avait senti qu'il allait le rater).

Bref on doit prendre 3 points, finalement peanuts.

Par contre je rejoins un commentaire plus haut, Gonalons est juste catastrophique depuis le début de saison, et j'aimerai par contre savoir ce qu'a fait Mvuemba pour mériter un pareil traitement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Paris, la marque jaune
14 28