Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Lyon/Postdam (2-0)

Lyon championne d'Europe !

Les Lyonnaises ont battu Potsdam (2-0) et remportent le troisième titre européen de l'histoire du foot français. Haut les filles !

Modififié
Lyon - Potsdam : 2-0


Buts : Wendie Renard (25eme) et Lara Dickenmann (84eme) pour Lyon

Jean-Michel Aulas en a sûrement mouillé son blazer. Il peut car son Olympique lyonnais devient le troisième club français à remporter une Coupe européenne. Féminine, certes, mais sûrement pas un titre au rabais. Fanny l'an passé en finale, JMA va bien fanfaronner ces prochains jours. Bientôt, on ne demandera plus aux Lyonnaises si les garçons leur parlent mais aux Lyonnais si les championnes d'Europe les reconnaissent. Ça chauffait depuis dix minutes lorsque la défenseuse Wendie Renard – qui pourrait être l'égérie de Vivelle Dop avec sa crinière fixation béton – a poussé dans la cage allemande un corner mal repoussé (27e). Jusque-là déjà, il y avait eu de purs gestes avec les accélérations d'Elodie Thomis et les contrôlés orientés de la Suédoise Lotta Schelin. Bon on n'ira pas jusqu'à conseiller à Sagna de s'inspirer des centres des latérales lyonnaises. Si, en fait. En deuxième mi-temps, les Allemandes ont raté trois occases grosses comme des bretzels. Franchement, une égalisation aurait pourri la vie des Lyonnaises mazoutées sous la chaleur. Puis une action entre deux remplaçantes a torpillé la défense de Potsdam pour le 2-0 définitif (85e). Les bouchons ont sauté, normal à Lyon.

Si vous avez roupillé devant « RIS » au lieu de brancher la TNT, voici l'essentiel : plein de tirs cadrés, un rythme élevé, des fautes rares (et pas de simulation, on a bien regardé) et des combinaisons rapides et justes. A 0-0 pas de temps mort. Après l'ouverture du score, encore moins ! Inévitable, quelques boulets sont venus montrer leur trogne comme l'affreux président de la 3F, Fernand Duchaussoy. Toujours bon d'être là un soir de victoire en pleine campagne électorale... La saison européenne des Lyonnaises c'est vingt-neuf buts en neuf matches ! La créativité des filles ne souffre pas d'une performance athlétique similaire aux hommes : les joueuses de Patrice Lair ont tiré en moyenne onze fois par match. Entre la pétillante Allemande Bajramaj et (Lo)Lotta Schelin, la petite vedette de l'OL, on a vu du ballon. En fait, la seule tare de la soirée ne portait pas un short mais un micro-cravate coupable de relayer ses commentaires nasillards... Pas de miracle non plus sur les réactions d'après-match tristes comme un samedi sur Foot +.

Revers de la médaille car ce jeudi, le premier exploit des Lyonnais a été d'occuper (enfin) le terrain médiatique : diffusion en direct sur deux chaînes et surtout la Une du quotidien du sport et de l'automobile. Même si ça semble normal pour une finale européenne, bousculer les habitudes de médias conservateurs est une révolution. Jusque-là, les joueuses devaient oublier maillot, soutif et si possible ballon pour attirer quelques cartes de presse. A suivre maintenant la couverture qui sera accordée aux rencontres de la Coupe du monde féminine en juin et juillet. Douze joueuses lyonnaises ont d'ailleurs été présélectionnées. Parce que les clubs français vainqueurs en C1 sont trop rares, citons l'ensemble des Lyonnais titrées ce soir : Sarah Bouhaddi/Wendie Renard/Laura Georges/Amandine Henry/Lotta Schelin/Louisa Necib/Shirley Cruz/Élodie Thomis/Sonia Bompastor/Sabrina Viguier/Camille Abily/Véronique Pons/Ingvild Stensland/Sandrine Brétigny/Élodie Le Sommer/Aurélie Kaci/Lara Dickenmann/Amel Majri. Histoire de prévenir l'oubli qui les guette déjà. Une pensée pour toi, Jean-Christophe Thomas.

Mickaël Osganian

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17