1. //
  2. //
  3. // Lyon/Toulouse

Lyon, c’est aujourd’hui demain

Ce soir, l’OL accueille Toulouse pour boucler la 16ème journée de L1. Une affiche pour déterminer l’équipe la mieux taillée pour la lutte à la 3ème place. Une rencontre aussi pour décider de quelque chose comme l’avenir de l’OL.

Modififié
On a le droit de penser, avec Aragon, que la femme est l’avenir de l’homme. Jean-Michel Aulas vient de rappeler que l’homme reste encore l’avenir de l’OL. Alors que Gerland accueillait hier soir la rencontre au sommet de la D1 féminine entre les filles de Lair et celles de Juvisy (1-1), le président lyonnais désertait sa place en tribunes pour honorer une invitation à un mariage. Nul doute qu’il retrouvera sa place aux côtés de Bernard Lacombe, ce soir, pour un match qui vaut bien plus qu’une simple tête d’affiche dominicale. Disons-le tout net, un de ces rendez-vous autour desquels peut se jouer une bonne partie de l’avenir lyonnais.

Cheap et sexy

Pour en saisir la portée, on pourrait relancer la rengaine du match qui doit passer au révélateur les ambitions lyonnaises. Ce serait oublier les quelques rencontres qui ont permis de situer le niveau de l’OL cette saison, tant en championnat (face au LOSC, au PSG et au Stade Rennais) qu’en Ligue des Champions (Real, Ajax) : à la lutte pour la troisième place en Ligue 1 et en Europa League. Cet état des lieux, Rémi Garde l’a rappelé cette semaine en demandant « une place sur le podium avant Noël  » . Ce qui pourrait s’apparenter à une revue à la baisse des ambitions historiques de l’OL – jouer le titre et confirmer sa place de meilleur second rôle en Ligue des Champions – ne correspond jamais qu’au cahier des charges stipulé en début de saison.

Maintenant que les ambitions sont bien établies, reste encore à trouver la formule qui permettra de s’y conformer. C’est là que l’affaire peut se compliquer pour Rémi Garde. Jusqu’à présent, le coach newbie s’était surtout distingué pour sa capacité à s’adapter aux absences qui se sont succédées au sein de l’effectif lyonnais. L’occasion de découvrir quelques jeunes pousses prometteuses (Grenier, Lacazette), un boy next door dans le rôle du patron au milieu (Gonalons) et des types décisifs contre toute attente (Gomis, Briand). Avec le retour d’un groupe enfin au complet, on va demander à Rémi Garde d’occuper cette fois le rôle tel qu’il lui avait été confié l’été dernier : celui de « directeur technique » . Autrement dit, le type à qui il revient de mettre en forme les choix stratégiques de la direction. A sa prise de fonction en juin dernier, il était alors question de ranimer une certaine idée de jeu à la lyonnaise et de remettre au goût du jour un savoir-faire maison en termes de recrutements malins et de promotion de la formation. En résumé, monter une équipe à la fois cheap et sexy.

Cris et chuchotements

Force est de constater qu’au moment de prendre cette mission à bras le corps, Rémi Garde ne dispose que d’un nombre limité de certitudes. Pour s’en rendre compte, il faut s’arrêter sur les trois débats qui agitent les différents secteurs du jeu lyonnais. En défense d’abord, où la place de Cris n’en finit plus d’être discutée. Celle de défenseur en chef largement contestée par Lovren qui, à coups d’interventions décisives et de relances bien senties, confirme les attentes placées en lui à son arrivée entre Saône et Rhône. Celle de taulier de vestiaire que Garde semble vouloir prolonger envers et contre tout. Les quelques murmures sortis de Tola Vologe laissent entendre que cette place ne suscite plus l’adhésion attendue. Le Policier ne s’est jamais imposé qu’à la façon d’un leader par défaut, dernier vestige des années de domination qui n’a gagné cette place qu’on lui accorde qu’à la faveur des départs de ceux qui tenaient alors le vestiaire lyonnais – Caçapa, Juninho, Govou ou encore Coupet. D’autant qu’on croyait avoir compris en début de saison que le vestiaire du moment avait déjà désigné son leader naturel, Lisandro, qui avait convaincu dans le rôle du capitaine qui sait remuer son monde quand ça menace de secouer sévère.

C’est encore au milieu que les chuchotements se font les plus persistants. Ils n’en finissent plus de ramener la chronique lyonnaise au grand mystère de cette première moitié de saison : Yoann Gourcuff. Si l’ex enfant chéri du foot français a rassuré en grande partie sur sa faculté à retrouver ce volume et cette finesse technique que l’on croyait perdus, il n’a toujours pas trouvé sa place dans le jeu lyonnais. La faute à cet isolement rappelé la semaine dernière à l’Abbé-Deschamps le temps d’une célébration sur le premier but de Lisandro lorsque toute l’équipe est venue sauter dans les bras de l’autre absent du jour, Bafé Gomis, sans que Gourcuff y prenne part. La faute surtout à ce jeu d’un meneur qui cherche encore trop souvent à se rassurer dans ses prises de balle, quitte à oublier que les déplacements de Bastos ou Briand appellent un jeu plus direct, en première intention. C’est ce qu’a précisément compris Ederson, sollicitant les passes redoublées et créant les intervalles qui mettent le jeu lyonnais en mouvement. Façon de rappeler qu’en cas de nouvelle titularisation du Brésilien, l’idée d’un départ à moindres frais de Gourcuff pourrait bien prendre de l’ampleur. Garde peut bien affirmer qu’il a dans l’idée de replacer Yoann en Pirlo – à la façon d’un relayeur placé un cran en-dessous –, pas sûr que cela corresponde aux intérêts du joueur. Ni à ceux d’un club en quête d’argent frais, d'ailleurs.

Un Licha et un Bafé

Reste que l’avenir du jeu lyonnais n’est pas réductible au seul mystère Gourcuff. Il concerne aussi la question du système que doit encore trouver Rémi Garde. Et là, c’est devant que l’affaire promet de se régler. Les retours gagnants de Lisandro et Bastos la semaine dernière (trois buts et une passe décisive à eux deux) ont rappelé qu’il valait mieux jouer avec des types providentiels que sans. Encore faut-il savoir comment. Le début de saison avait consacré le 4-4-2 dans lequel Licha s’en donnait à cœur joie avec son Bafé de pivot. Avec les retours des meneurs dans la place, Garde a ressorti le 4-5-1 – ce 4-3-3 historique qui ne dit pas son nom – qui reste à ce jour la formule la plus convaincante au moment de retrouver une certaine idée de jeu à la lyonnaise. On a beau savoir que les joueurs se foutent bien de ce genre de considérations esthétiques, c’est aussi à travers les choix de ce type que se dessine une certaine idée de l’avenir lyonnais. Entre continuer à jouer au jour le jour ou bien voir au-delà en prenant le temps de se construire une identité de jeu – les automatismes et le onze-type qui vont avec. Pour ça, on ne contestera pas le choix de JMA d’occuper sa place en présidentielle aujourd’hui plutôt qu’hier. Ne serait-ce que pour voir se jouer une bonne part de l’avenir des hommes.

Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41