En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 22e journée
  3. // Lyon/Évian TG (3-0)

Lyon baffe Évian

Au terme d'une rencontre maîtrisée de bout en bout, l'Olympique lyonnais n'a pas eu à forcer contre une équipe d'Évian Thonon Gaillard aussi limitée que lessivée (3-0). Grâce à Bafetimbi Gomis et à un doublé de Lacazette, l'OL confirme sa bonne forme et revient à la cinquième place au classement.


Modififié
Lyon - Évian : 3-0
Buts : Gomis (20e), Lacazette (43e et 76e) pour Lyon.

Il est loin le temps où Bafé Gomis était poussé vers la sortie par les dirigeants lyonnais. Depuis mi-septembre, l'attaquant de l'OL empile les matchs et les pions. Cet après-midi, avec son 14e but de la saison, il a même scoré contre la seule équipe de Ligue 1 qui manquait à son tableau de chasse. En ouvrant le score contre une équipe d'Évian aussi faiblarde que lessivée, Gomis a mis les siens sur la voie avant que la rencontre ne bascule définitivement avant la mi-temps. L'expulsion de Jonathan Mensah, puis le premier but de Lacazette ont mis fin aux espoirs de remontée de Savoyards qui n'attendaient plus qu'une chose, le coup de sifflet final. Invaincus depuis deux mois, les Lyonnais enchaînent une sixième victoire consécutive toutes compétitions confondues. Ils se hissent à la cinquième place du classement, tandis qu'Évian reste dix-septième et court après un succès en Ligue 1 depuis début décembre.

Évian se suicide avant la mi-temps

Si les premières minutes sont marquées par la maîtrise lyonnaise et quelques fausses touches, c'est le besogneux Aldo Angoula qui allume la première mèche après un coup franc mal renvoyé. Les petits protégés de Rémi Garde ont du mal à inquiéter Bertrand Laquait, mais ils acculent les Savoyards dans leur moitié de terrain. Dans son couloir gauche, Henri Bédimo déboule et multiplie les centres. Le latéral camerounais finit par obtenir le corner qui débloque la rencontre (20e). Botté au premier poteau, le coup de pied de coin est renvoyé plein axe, une aubaine pour Bafetimbi Gomis qui frappe en pivot à travers une forêt de jambes (1-0). L'OL semble désormais vouloir opérer en contre, mais la timidité évianaise ne leur en offre guère le loisir. Mis à part un coup franc flottant de Clément Grenier, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Alors qu'on voit mal Évian revenir, Jonathan Mensah laisse les siens à 10 peu avant la mi-temps. Le stoppeur ghanéen grimpe sur Gomis avant d'adresser quelques mots doux à Tony Chapron. Sur l'action qui suit, les Savoyards jouent à la baballe devant leur surface et se font punir dans la foulée (43e). Fofana chipe la gonfle dans les pieds de Bérigaud et lance Lacazette, l'attaquant rhodanien pique son ballon au-dessus de Laquait sorti à sa rencontre (2-0).

Douzième but pour Lacazette

Au retour des vestiaires, Bérigaud et Koné ont disparu de l'équipe évianaise. Pascal Dupraz a visiblement sacrifié les deux joueurs fautifs sur le but de Lacazette. Le traditionnel sursaut post-mi-temps de l'équipe menée se traduit par une tentative lointaine de Bénézet. Après les entrées de Cambon et Mongongu, l'entraîneur d'Évian Thonon Gaillard dégaine son troisième Cédric (Barbosa) pour enrayer la machine lyonnaise, mais ses joueurs sont lessivés. L'OL en remet une couche dans les 25 dernières minutes, mais ses attaquants pèchent tantôt par maladresse tantôt par gourmandise. Il faut attendre un contre de 80 mètres menés par Briand pour assister au troisième but (76e). L'ancien Rennais décale parfaitement Lacazette qui ajuste Bertrand Laquait du plat du pied (3-0). C'est déjà le douzième but en L1 d'Alexandre Lacazette cette saison (le quinzième avec les coupes). Les hommes de Pascal Dupraz attendent avec impatience le coup de sifflet final, tandis que leur fin de saison promet d'être pénible. Les Lyonnais réaffirment, eux, leurs ambitions européennes dans un match où ils n'ont jamais eu à forcer leur talent.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 5 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17