1. //
  2. //
  3. // Lyon/Lorient (3-2)

Lyon avec ses leaders

Soirée électorale mais football quand même. Dans un match à rebondissement, des Lyonnais décevants mais courageux s'imposent (3-2) en toute fin de match contre des Lorientais qui méritaient mieux.

Modififié
3 6
Lyon-Lorient : 3-2
Buts : Cris (38ème), Lisandro (77ème), Gomis (87ème) pour Lyon, Monnet-Paquet (22ème), Autret (26ème) pour Lorient.

Après deux prestations insipides en finale de la Coupe de la Ligue et à Toulouse, l'OL a tout intérêt à démarrer fort pour se rassurer et se relancer dans la course à la troisième place. En face, la problématique lorientaise est la même. Les Merlus restent sur une jolie victoire contre le leader montpelliérain et semblent avoir pris conscience de la réalité de leur saison : fini le confort du milieu de tableau et les louanges du foot français, bienvenue dans la lutte pour le maintien, et ses fins de saison angoissantes. Lorient a connu la zone de relégation pour la première fois au soir de la 31ème journée et compte poursuivre son opération redressement ce soir à Gerland.

Le début de match est un débat d'après premier tour : on sécurise, on reformule, on tente quelques petites piques sans trop prendre de risques pour autant. Lisandro cumule les hors-jeu. Audard se blesse en retombant d'une sortie aérienne. Une frappe de Källstrom répond à une frappe d'Aliadière, mais rien de bien folichon. Le premier frisson du match vient à la 22ème minute, la défense lyonnaise joue très mal le hors-jeu, Aliadière travaille Dabo, centre et sert Monnet-Paquet seul au point de pénalty qui trompe Lloris. Quatre minutes plus tard, bis repetita. Sissoko traîne et couvre Autret qui réceptionne une ouverture de Bourillon et aligne Lloris. Lyon n'y est pas et Lorient se met bien. Aliadière manque même de peu dans la foulée le 3-0. Sissoko trouve une position de frappe, et son tir s'arrête sur la tête d'un coéquipier. A cinq de la mi-temps, Cris reprend d'une volée rageuse un corner de Källstrom dévié au premier poteau par Ecuele Manga, score et sonne la remuntada. Lloris s'envole juste après et stoppe un petit délice d'Autret. Dans la seconde qui suit, Autret encore et toujours est tout surpris de voir la balle lui arriver au deuxième poteau et rate de peu le doublé.

Une équipe unie, rien ne lui résiste

Lyon démarre un peu mieux la seconde période, Källstrom tente sa chance, bute sur Chaigneau, et Gomis entre pour peser. Sept minutes plus tard, bis repetita, Källstrom bute encore sur Chaigneau. Le hic, c'est que Lyon peine toujours autant à se rapprocher du but merlu et à proposer un enchainement digne de ce nom. Lorient tient le choc et quand l'opportunité se présente, combine à merveille autour d'Aliadière. Monnet-Paquet est en confiance et ose. La remuntada lyonnaise attendue au retour des vestiaires n'a en fait rien donné, et Lorient continue de tenir son maigre avantage. Tiens, Gourcuff entre. Gomis, qui se démène un peu tout seul, manque de peu l'égalisation. Du coup Licha prend les choses en main, part à gauche, repique, frappe et égalise un peu contre le cours du jeu. Les Merlus ont peut-être laissé passer leur chance.

A dix minutes du terme, la dynamique est désormais lyonnaise. A la 83ème minute, alors qu'Aliadière se fait soigner sur la touche, après un cafouillage dans la surface, le ballon arrive dans les pieds de Gomis qui n'en demandait pas tant et trompe Chaigneau. Cruel. Les Lyonnais, faibles collectivement ce soir, sont revenus au courage pour finalement s'imposer avec leurs leaders charismatiques en étendards. Pas sûr que ça suffise pour terminer la saison à la place espérée. Lorient peut être déçu mais a proposé ce soir un football qui devrait lui permettre de se maintenir.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tient Cris n'est pas aussi carbonisé qu'on pensé, autant lors des 2 buts encaissés il est clairement fautif, autant offensivement il a hyper aidé.

Never forget Cris !! Un lYON ne dors jamais !!!

Mais je doute toujours qu'ils réussissent à accrocher la 3ème place.
nicococo67 Niveau : CFA2
Pour moi, le vrai fautif sur les deux buts lyonnais c'est clairement Sissoko, faut vraiment qu'on lui explique le hors-jeu.
RahXephon Niveau : CFA
"Gomis qui se démène un peu tout seul manque de peu l'égalisation."
Mouais, il se démenait pas vraiment tout seul, il a surtout reçu une belle passe de Gourcuff (auteur d'une rentrée pas si mal, tiens).

+1 nicococo67, les buts sont clairement pour la pomme de Cissokho.

Eeeet +1 Spaggiari aussi, je ne vois pas Lyon accrocher la C1.
Je me joins à vous pour dire que pour moi aussi, les buts sont pour Cissokho. C'est le mauvais alignement qui permet de donner de bons ballons dans le dos de Cris et Lovren, qui ne peuvent rien sur les deux buts.
Par ailleurs, j'ai trouvé Cris pas si mal dans l'engagement, surtout en deuxième mi-temps. Avec de bonnes interventions. Il a pris énormément de ballons de la tête, en les déviant avec sécurité sur un coéquipier plutôt que de renvoyer n'importe où. Non, Cris fait plutôt un bon match je trouve.
le premier est pour Källstrom et le second effectivement pour Cissokho
mais elle fait peur cette défense surtout quand les 2 milieux centraux ne savent pas faire de passes ou contrôler une balle comme hier
Mou-rinho Niveau : CFA
Spaggiari entièrement d'accord avec toi même si Lyon gagne tout ses match je le vois pas trouver la place de Lille mais bon on est pas toujours à l'affut de 3 faux pas de Lille en 5 match mais bon je ne le pense pas trop et Brice_I plutôt d'accord avec toi sauf que Cris c'est plutôt à la course il se fait un peu cramé à chaque fois...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 6