Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Lyon-AZ Alkmaar (7-1)

Lyon achève la destruction de l'AZ

Auteur d'une énorme première période, l'OL s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa en faisant bien plus que terminer le travail. Avec une équipe B. C'est dire sa supériorité.

Modififié

Lyon 7-1 AZ Alkmaar

Buts : Fekir (4e, 26e et 78e), Cornet (17e), Darder (34e), Aouar (86e) et Diakhaby (88e) pour Lyon // Garcia (27e) pour Alkmaar

Parfois, certains considèrent que faire jouer ses remplaçants sur une manche retour est synonyme d'irrespect. Qu'il est prétentieux de juger un écart de trois buts comme suffisant. Qu'une qualification n'est jamais assurée avant le coup de sifflet final. Ce soir, l'Olympique lyonnais a éjecté ces trois questions comme il a balayé Alkmaar. Très sérieux et jouant le coup à fond, les coiffeurs de Jean-Michel Aulas n'ont eu aucun mal à faire parler leur talent et confirmer le bon résultat de l'aller. Sept buts, un succès encore plus large qu'en Hollande, une maîtrise absolue, un Nabil efficace (triplé), une confrontation terminée au bout de 240 secondes et des batteries rechargées pour les titulaires : la soirée, qui a vu l'OL se qualifier logiquement pour les huitièmes de finale sans Alexandre Lacazette ou Maxime Gonalons, a tout pour être décrite comme parfaite.

6-1 après 107 minutes


Mauvaise nouvelle pour Lyon : Morel se blesse à l'échauffement. Bonne nouvelle pour Lyon : l'adversaire est largement inférieur. Qu'importe que Jallet ou Rafael prenne le couloir gauche, l'OL n'est pas à une absence près. Les faits donnent d'ailleurs rapidement raison à Génésio, qui a donc choisi d'aligner une équipe B : Fekir, titularisé en pointe, met quatre petites minutes à ouvrir le score en profitant d'une passe en retrait hollandaise affreuse. De quoi se mettre encore plus à l'abri d'une élimination après la victoire 4-1 au match aller. La domination est de toute façon totale en faveur des Gones. Krul est constamment mis à l'épreuve et doit de nouveau s'incliner devant Cornet, qui achève une très belle action collective. Mais comment l'AZ a-t-il pu afficher publiquement ses espoirs de remontée fantastique dans les médias ?

11-2 après 180 minutes


Alkmaar a beau réagir en réduisant le score par Garcia, Fekir répond dans la minute qui suit en s'offrant un doublé. Juste avant de voir Darder enfoncer le clou après une faute de main de Krul. Ce qui donne un très joli 8-2 en cumulant les deux scores. La suite ? Un AZ qui souhaite sortir au moins une mi-temps correcte, un OL qui se contente de gérer, Yanga-Mbiwa qui se fait balader, quelques cartons jaunes et Lopes en mode warrior, qui n'a absolument pas envie d'encaisser un deuxième pion. C'est finalement Fekir qui y va de son triplé, pendant que Ghezzal s'énerve tout seul à sa sortie. Le seul nuage de la soirée pour le club français, qui termine l'humiliation par des réalisations des jeunes Aouar et Diakhaby. C'est dire comme tout a roulé.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 il y a 2 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 7
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 55 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17