En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OL/Real Madrid

Lyon à l'épreuve du Mou

OL-Real, saison 4. Avec leur bilan sans faute face à leur souffre-douleur préféré, les Lyonnais ont toutes les raisons d'y croire pour ce nouveau 1/8ème européen. Sauf qu'il est aussi question de retrouver Mourinho. Et là, c'est une autre histoire.

Modififié

Une huitième à rejouer, un exploit à reproduire et un statut de bête noire à confirmer. Voilà à quoi pourrait se résumer la feuille de route lyonnaise avant de retrouver le Real pour la deuxième année de suite en Ligue des Champions. Du coup, la tentation est grande de retourner un an en arrière pour remettre la main sur toutes ces histoires qui ont mené à la divine surprise lyonnaise : la pelouse de Gerland laissée en friche sur ordre du chef-major Lacombe, Xabi-la-rampe serré de près par Mak II, l'appel au sang et aux larmes scandé à coups d'aphorismes pour asados par Lisandro dans les tréfonds de Santiago Bernabeu. Jusqu'à ce bout de supplément d'âme que Boumsong avait pioché dans l'iPod de Toulalan : « Moi qui n'écoute que du classique au vestiaire, j'ai demandé à Toulalan de me faire écouter la chanson "Toi plus moi”, de Grégoire, qui dit : “Allez, venez, laissez faire l'insouciance, tout est possible, tout est réalisable” » .

Seems so long ago, Nancy...

Cette année, on espère que la Toule aura l'idée de passer “ Seems so long ago, Nancy” à ses coéquipiers avant d'entrer sur le terrain. D'abord, parce que cette chanson reste l'une des plus belles de Leonard Cohen qui en a composé un paquet, pas négligeable au vu des playlists un rien Radio Nostalgie de Jérémy. Ensuite, parce qu'elle impose la nécessité de renvoyer au rang de souvenirs déjà lointains la victoire euphorique sur Nancy samedi dernier, ainsi que toutes celles face au Real, alors même qu'elles paraissent statistiquement aussi inéluctables qu'une sortie à coups de punchlines bien senties signée JMA.

Qu'on se le dise, pour sa huitième apparition consécutive en phase finale de Ligue des Champions, il s'agit moins pour l'OL de célébrer de nouvelles retrouvailles avec une Maison Blanche, qui reste sa victime préférée, que de revoir surgir le Mou' sur sa route. La seule fois où le Special One s'est pointé à Gerland, c'était au printemps 2004. Le temps d'un quart où, avec ses Dragons, il avait donné aux Lyonnais ce qui reste comme une leçon de football rarement vue à ce niveau. Rien à faire face à une telle maîtrise collective, à ces transmissions trop rapides, aux ouvertures lumineuses de Deco. Une sortie sans grands regrets sur laquelle s'est néanmoins forgée une bonne part de l'expérience lyonnaise en Ligue des Champions. Et surtout cette certitude du côté de Jean-Michel Aulas qu'il existait bien un business model à sa portée pour s'imposer un jour sur la scène européenne. Suffisait pour ça de tenir l'entraîneur qui saurait faire d'un effectif normal sup' une armada taillée pour remporter une compétition devenue l'obsession de tout un club à mesure qu'il tenait la L1 à sa main.

Pour son savoir-faire dans l'art d'amener un effectif low cost à squatter le carré de tête en championnat et à remuer sévère Manchester United en Ligue des Champions, Claude Puel a pu incarner une certaine idée du Mou' à la française. Une idée d'autant plus crédible que les dirigeants du FC Porto l'avaient sollicité pour assurer la succession de Mourinho. Avant que les chasseurs de tête lyonnais n'y souscrivent à leur tour –Bernard Lacombe le premier– pour en faire leur priorité absolue. Trois saisons plus tard, pas sûr que l'unanimité reste de mise. Lacombe ne s'est pas embarrassé depuis le début de saison pour manifester haut et fort son agacement. Faut dire qu'entre-temps, on a appris à en savoir un peu plus sur la fabrique du succès chez Mourinho. Les questions en conférence de presse d'avant-match ne parlaient que de ça, cette gestion psychologique qui amène la rock star portugaise à conditionner son groupe et ses individualités pour le succès et rien d'autre.

Puel, pas assez Mou ?

Parmi les reproches qu'a pu essuyer Claude Puel depuis son arrivée à Lyon, il a souvent été question de cette difficulté à user du ressort psychologique qui permet de tirer le meilleur d'un groupe. Si la dernière secousse en date – Licha plus sauvage que jamais qui se froisse les ischios de colère pour une histoire de non-titularisation contre Nancy –, les débuts de clash et autres bouderies qui ont émaillé les saisons précédentes le rappellent à leur manière. Juninho, Fred, Benzema, Govou ou Cris y sont allés chacun leur tour de leur coup de froid plus ou moins assumé avec un coach décrit comme trop rigide. Pas pour rien si une bonne part de la communication lyonnaise s'emploie à rappeler tous les six mois que « Claude Puel a changé » . Bien plus qu'un problème d'image, cette lacune dans sa gestion psychologique des joueurs peut servir à l'occasion d'explication aux difficultés chroniques de son équipe. Une équipe qui trouve sa pleine expression au moment des grandes parenthèses européennes, avant que son jeu et ses vertus ne se diluent de retour au quotidien de la L1. Cette difficulté à maintenir un certain niveau d'exigence sur l'ensemble d'une saison ne manquera pas d'être abordée dans le bilan de fin de saison qu'a promis en creux Jean-Michel Aulas dimanche dernier. D'ici là, bien plus que le seul Puel, c'est aussi une équipe qui promet d'être mise à l'épreuve du Mou'. A commencer par ce 4-2-3-1 ressorti des cartons au cœur d'un Derby où le milieu lyonnais, Gourcuff en tête, a manqué de prendre le bouillon.


Nouvelle variation en 4-3-3 accords

Un schéma qui a tout d'une nouvelle variation autour du 4-3-3 historique, pour ne pas dire d'un retour aux origines, du temps où Juninho, tout juste nommé grand architecte du jeu lyonnais, avait tout le loisir de jouer en soutien de son attaque, laissant le soin aux deux sentinelles à la base du triangle (Essien et Diarra) de régler la question du milieu. Ce système a l'avantage de remettre Gourcuff au cœur de l'animation lyonnaise. Cela avait déjà été le cas une première fois en octobre dernier face au LOSC, laissant deviner une relation plus directe avec Lisandro. Cette fois, le meneur de jeu lyonnais peut bénéficier du travail de conservation et de remise de Gomis pour trouver les décalages et se montrer enfin plus décisif dans son soutien en phase offensive. Autre intérêt, le dispositif remet au goût du jour un turn-over qui avait laissé la place à un onze type bien établi. A l'approche d'une série de matchs décisifs, Claude Puel peut à nouveau compter sur un effectif où tous les joueurs peuvent se sentir à nouveau concernés.

Autant de raisons qui ont convaincu le coach lyonnais de renvoyer son équipe en 4-2-3-1 ce soir à Gerland. La seule incertitude concerne la dernière place à prendre dans le onze type de départ, celle de Lisandro. Si Briand a confirmé contre Nancy son retour dans la peau du supersub décisif entamé à Saint-Étienne, Puel a reconnu à demi-mots que la place semblait promise à Delgado : « Chelito a de grandes qualités de percussion et de dribble. Il peut être redoutable, voire déterminant dans ce genre de rencontre » . Des atouts certes considérables pour compenser l'absence de Lisandro côté technique. Reste à savoir si Puel trouvera les mots et les ressorts qui permettront de compenser ces monuments de rage que le bouillant barbu sait transmettre à ses partenaires dans ce genre de rencontre bigger than life. Une nécessité qui paraît d'autant plus grande qu'à l'inverse de la saison passée, les Lyonnais ne sont plus condamnés à l'exploit. D'une part, parce qu'en sortant le Real l'an passé, l'OL a réglé la question de la performance inédite qui manquait encore à son histoire européenne. D'autre part, parce que l'avenir du club se joue aussi en championnat, tout de suite ou presque, avec le déplacement de dimanche à Lille.

En cas de premier passage réussi ce soir à Gerland, Jean-Michel Aulas pourra toujours se féliciter d'avoir maintenu un coach taillé pour emmener son équipe plus loin que ne le laissait entrevoir un début de saison duraille. Dans le cas contraire, il sera toujours temps de tirer son lot d'enseignements de la nouvelle leçon de Mou.


Serge Rezza

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:56 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:49 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1 Hier à 09:17 Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24
À lire ensuite
Mourinho a un plan