1. //
  2. //
  3. // Luzenac

Luzenac demande à réintégrer le National

Modififié
6 9
Il y avait un dernier recours, mais Luzenac n'a même pas voulu s'en servir.

Sous la pression de la trentaine d'emplois dont il est garant, le président du LAP Jérôme Ducros a effectivement préféré demander la réintégration de son club en National plutôt que de saisir le Conseil d'État. Le secrétaire à la Jeunesse et aux Sports, Thierry Braillard, aimerait d'ailleurs que la situation particulière du club soit prise en compte puisqu'il a demandé à ce que les joueurs souhaitant quitter le club puissent le faire malgré la fin de la période des transferts. Il a par ailleurs convié toutes les ligues professionnelles à une réunion, le 15 septembre, afin que le cas Luzenac « ne se reproduise pas (…) et que ça ne prenne pas autant de temps » .

Évidemment, ce qu'on attend maintenant, c'est le calendrier de National qui verra sa 5e journée se dérouler ce week-end. BT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rochantas Niveau : CFA2
C'est juste scandaleux ! Y a pas d'autres mots !
Pascal Pierre Niveau : Loisir
"Je veux bien qu'on fasse l'éloge des petits poucets en coupe de France, une fois par an.

Mais bon, on pouvait se passer de cet épisode des bouseux qui demandent à se maintenir dans un championnat professionnel sans avoir assuré les conditions structurelles d'accession.

Au moins à Tulle, les sans-dents ne réclament rien. Même au foot."

Passionnant, ce livre de Treiweller.
Le problème c'est également le fait que les sanctions et les conséquences ne soient pas uniformes.
Quand Luzenac se voit refuser la montée, on repêche directement le Chateauroux de Denisot en L2, et le RC Strasbourg en National, avec impossibilité pour ces clubs de "redescendre". A l'inverse, quand Lens voit sa montée refusée en L1, Sochaux est repêché provisoirement seulement mais la place de Lens en L1 est quand même assurée.
La conséquence étant que désormais la FFF et la LFP se renvoient la patate chaude du championnat à 21 clubs, qui devrait finalement être pour le National car c'est bien connu, les clubs de ce championnat n'ont jamais de difficulté à boucler le budget et un déplacement en plus dans le Sud avec un effectif souvent restreint ne peut pas faire de mal.

Reste à savoir maintenant comment on peut réarranger le calendrier ? On conserve le calendrier actuel en intercalant un match par semaine pour Luzenac tous les mardis/mercredis, ou on refait un calendrier en gardant les scores des matchs déjà joués ? Dans tous les cas c'est un sacré bordel qu'on aurait pu s'éviter en ayant des institutions clairement définies qui auraient donné une décision irrévocable en juillet.
Dans le pire des cas, le club est "mis en sommeil" pendant un an et au niveau financier ça ressemble à la mort définitive du club (et je ne parle même pas du cas des joueurs).
Megamegazord Niveau : DHR
Ducros c'est pour tous les jours qu'il se décaracasse !

Passée cette référence/blague dégueu, c'est juste scandaleux. On interdit aux mecs de monter, on les autorise à se faire dépouiller leurs joueurs. Ce bon vieux Thierry Braillard aurait mieux fait de les aider à monter en L2. Tout aurait été plus simple et Thiriez et sa moustache auraient compris que le foot c'est pas que Ribéry et des pseudos gros clubs.


Ca fait quand même chier pour eux. Merde !
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par gazole
Au nom de la rose

C'est plutôt "Au nom de la lose" pour eux, la...
Ils seraient capable de leur refuser l'accès en Nationale, ces cons...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 9