1. // Coupe du monde 2014
  2. //
  3. // Lula

Lula : « Une leçon aux pessimistes »

Modififié
0 3
L'ancien président du Brésil, Lula, s'est exprimé hier à São Paulo sur la Coupe du monde organisée par son pays.

Il s'est d'abord déclaré « très heureux » du déroulement du Mondial jusque-là, et « fier que ce que les Brésiliens avaient promis de faire se passe de façon correcte » . « Ce Mondial est extraordinaire » , a-t-il ajouté.

Lula a également critiqué ceux qui vendaient un Mondial « au rabais » avant le début de la compétition (à cause des stades pas tout à fait terminés notamment) : « Cette Coupe, qui a été l'objet de nombreuses critiques, va servir de leçon aux pessimistes. Il y a eu une sorte de terrorisme avant le début du tournoi. Certaines personnes n'ont pas été justes avec le Brésil et ont essayé de vendre des malheurs. » .

Un premier bilan optimiste. PA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Non Lula ... C'est juste que les télés brésiliennes et mondiales ne montrent que ce que l'on veut bien voir.
Sinon, comment tu expliques la zone d'exclusion de 2 kilomètres autour des stades papy ? Les journalistes ne voient rien de ce qui se passe vraiment, ils sont dans une bulle, dans un Brésil de pacotille à Ribeirao Preto (ville de campagne) ou à Copacabana comme BFM, L'équipe Tv, i-télé, ...) et par voie de conséquence, nous aussi.
Et quand ils veulent montrer la favela, ils vont à Vidigal, la favela pacifié depuis 5 ans au bord de la plage d'Ipanema (il y a même des hôtels étoilés là-haut ).
Illusion, illusion, ... propagée par le Parti des Travailleurs (les élections présidentielles)sont en octobre
Perceval de Galles Niveau : Loisir
Oui juste des viaducs qui tombent sur les tronches de tes citoyens, rien que ça.
Message posté par llewyn
Non Lula ... C'est juste que les télés brésiliennes et mondiales ne montrent que ce que l'on veut bien voir.
Sinon, comment tu expliques la zone d'exclusion de 2 kilomètres autour des stades papy ? Les journalistes ne voient rien de ce qui se passe vraiment, ils sont dans une bulle, dans un Brésil de pacotille à Ribeirao Preto (ville de campagne) ou à Copacabana comme BFM, L'équipe Tv, i-télé, ...) et par voie de conséquence, nous aussi.
Et quand ils veulent montrer la favela, ils vont à Vidigal, la favela pacifié depuis 5 ans au bord de la plage d'Ipanema (il y a même des hôtels étoilés là-haut ).
Illusion, illusion, ... propagée par le Parti des Travailleurs (les élections présidentielles)sont en octobre


Je ne suis pas PéTista mais les favelas, la violence et les inégalités étaient là avant Lula... Il a contribué à les réduire un peu. Certes, en maintenant une bonne partie dans l'assistanat, les mauvaises langues parleront de "clientélisme électoral", ce qui n'est pas faux.

Il critique surtout ce Brésil tourné vers Miami et l'Europe (lieux de villégiature préféré des "coxinhas"), qui ne fait que critiquer et espère secrètement (ou pas) que son propre pays se cassera la gueule au yeux du monde! Tout ça pour changer de couleur politique aux prochaines élections!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arrêté suspendu à Nice
0 3