En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Luiz Araújo, jeune homme pressé

C'est le frisson de cette première journée de Ligue 1 et ouvrez bien les yeux parce qu'avec le Lillois Luiz Araújo, tout va toujours très vite : les râteaux, les avis, les émotions, mais surtout son ascension professionnelle.

Modififié
Pour Nicolas Pallois et ses collègues de la DDE, il est vraiment temps d'en finir. Ils ont bossé toute la soirée, les jambes sont vraiment lourdes et puis ils en ont clairement ras-le-cul de colmater des brèches sans arrêt. Alors cette fois-ci, c'est Guillaume Gillet qui va s'en charger. À l'entrée de la surface, il va aller dire à ce jeune homme qui s'agite en permanence de s'arrêter. Il s'avance vers lui, un peu trop d'ailleurs et là, il se mange un râteau express en bonne et due forme. Le Belge lève les mains en l'air pour signifier qu'il ne l'a pas touché, qu'il n'y a pas penalty, mais ça, on s'en était tous rendu compte.


Le Brésilien, quant à lui, arme sa frappe du droit et tombe sur une autre jambe, qu'il a dû épargner durant l'heure et demie précédente. Car avant cette ablation de rein et cette 91e minute, il a passé son temps à essayer, courir, râler, rater, réessayer, marquer (avant qu'on ne le lui refuse pour hors-jeu) ou même à demander à tirer le penalty de De Préville. Mais finalement, on en restera là pour lui : 3-0, sans avoir apporté sa pierre à l'édifice. Tant pis pour la cerise sur le gâteau, le LOSC de Bielsa tient sa première victoire et Luiz Araújo a marqué les esprits, à défaut de l'avoir fait tout court. Et c'est déjà beaucoup pour une première fois.

Encensé par Edmilson


De ce qu'en disent ses anciens partenaires, entraîneurs et observateurs, c'est que Luiz a toujours eu cette propension à affronter les problèmes en allant de l'avant. Et très vite. De ses débuts dans la cité de São Sebastião à Taquaritinga - coin pas vraiment tranquille où il est né à la vie et au foot - aux premières pelouse à Mirassol, il aime pousser son ballon bien loin, ne pas trop réfléchir et laisser les autres derrière lui. Et c'est toujours de cette manière, et à Mirassol, qu'il attire tous les regards et notamment ceux des recruteurs de Grêmio et d'Edmílson, qui bossait alors pour São Paulo.


L'ancien milieu lyonnais et barcelonais est d'ailleurs formel : il a tout de suite senti le bon filon. Et ce, qu'il s'agisse de son attitude sur le terrain ou bien en dehors, comme il l'explique à UOL en ce début d'année : « Luiz Araújo a un cœur exceptionnel, il a reçu une super éducation. Il a toujours été très poli et a de belles valeurs. Ses parents ne gagnaient pas très bien leur vie, mais s'en sortaient bien. J'avais envie de les aider. » Et ce n'est parce qu'il leur propose une offre de groupe et pas seulement pour le fils, que Luiz Araujo se dirige vers São Paulo en 2013.

Déjà youtubeur malgré lui


Là, il passe trois ans en jeune et remporte notamment la Libertadores U20 en finissant meilleur buteur. Mieux, il gagne en maturité et commence à comprendre qu'il vaut parfois mieux écouter les conseils de son entraîneur plutôt que de se la jouer coureur solitaire. Surtout quand son supérieur hiérarchique s'appelle Rogério Ceni. La légende, devenue depuis éphémère entraîneur de São Paulo, a récemment déclaré à SPFC 24 horas qu'aujourd'hui, le petit Luiz ne se contentait plus seulement de prendre ses adversaires pour des plots : « Il écoute ce qu'on lui dit et fait de plus en plus attention à la tactique d'une équipe. » Il est suffisamment mûr pour Marcelo Bielsa et le projet illimité.

Luiz Araujo crazy skills

En peu de temps, il fait également le plaisir des youtubeurs brésiliens, certes les plus inflammables du web, mais tout de même cohérents sur ce coup-là au vu de la capacité qu'a Luiz à mettre des boulevards à ses poursuivants. Au final, il reste tout juste une saison avec les pros et cède de suite aux sirènes européennes. São Paulo n'était pas non plus prêt à dire non à un chèque de dix millions au regard de la fragilité de ses finances actuelles. Un nouveau palier franchi à toute vitesse par Luiz Araújo. Ce qui donne des envies de paris risqués à Edmílson : « C'est un attaquant très agressif, vertical. Vous pouvez être sûrs qu'il est déjà sur les radars du Barça ou d'un autre grand club. » Après une journée en France, il n'a déjà plus de temps à perdre. Le jeune homme est pressé et la gloire est son désir.

Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:19 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 13:52 Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 Hier à 12:15 L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 50
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 14 février Ronaldo et Marcelo donnent l'avantage au Real 7 mercredi 14 février Ronaldo égalise pour le Real sur penalty 5 mercredi 14 février L'ouverture du score d'Adrien Rabiot mercredi 14 février OFFRE SPÉCIALE C1 : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mercredi 14 février Pronostic Real PSG: 10€ offerts sans dépôt et 340€ à gagner 3 mercredi 14 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Real - PSG 1
À lire ensuite
Les deux Torres