Luis Suárez : sa bio savoureuse

Modififié
6 9
Le Guardian sait à l'évidence bien choisir son moment. Jour du Clásico et de la première titularisation de Luis Suárez avec le Barça, le quotidien anglais délivre en exclu les premiers extraits de la biographie de l'attaquant uruguayen, Crossing the Line : My Story.

Pour le moment, les premières feuilles sorties se concentrent sur un sujet : le goût de Suárez pour la morsure, qui « effraie beaucoup de gens même si cela reste inoffensif. » Tout en reconnaissant ses torts, le néo-Barcelonnais essaie de pousser les gens à relativiser : « La blessure causée au joueur, par une morsure, est totalement incomparable à ce qui peut se passer sur des gros tacles. Parfois, le football anglais se croit fier d'avoir le plus faible niveau de cartons jaunes en Europe, mais c'est normal si tu peux découper la jambe de quelqu'un sans être averti. Quand ils diront que c'est le championnat avec le plus faible nombre de tacles menaçant les carrières, alors là, ce sera quelque chose dont ils pourront être fiers. » Dans ces extraits savoureux, Luis avoue des pleurs, les sermons de sa femme Sofi, et un défaut majeur : une difficulté à contrôler les montées d'adrénaline, pour le meilleur comme pour le pire. Au point d'être ciblé rapidement par les défenseurs. « Ils le savent aussi. Quand je jouais contre quelqu'un comme Senderos à l'époque ou à Fulham quand Martin Jol les entraînait, je connaissais le truc. Il ne fallait à peu près que 5 minutes pour que Senderos me marche sur la cheville une fois le ballon parti. "Ah, désolé" qu'il disait » , bougonne Suárez.

Message à tous les autres défenseurs. La technique Senderos n'est plus efficace : « Cela paraît étrange de dire ça après un troisième incident, mais je me suis amélioré, je suis plus calme. Quand j'étais gamin, j'avais couru plus de 50 mètres pour contester une décision. Il m'a montré le carton rouge et je lui ai mis un coup de tête. J'en suis vraiment pas fier de ça. » RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cingulate Niveau : DHR
Voilà ce qu'on appelle une trad du dimanche.
Tres belle repetition de Hamlet entre Isco et Suarez....
Complètement d'accord sur le premier extrait
secret2paname Niveau : Loisir
J'aime Suarez !
pointu_du_gauche Niveau : DHR
Si on reprend les choses dans l'ordre c'est clair : l'arbitre a mis un carton a Suarez qui a répliqué par un coup de boule. Puis Senderos a marché sur Suarez par allegeance envers le pouvoir mondialo-arbitral corrompu (Senderos est Suisse). Fort logiquement, Suarez a donc mordu Chiellini qui est un digne représentant de la 1ère Ligue...
En lisant le titre, ce que je me demande, c'est si le Chiellini c'est Bio ?
francis_kuntz Niveau : Loisir
Message posté par kikette38
En lisant le titre, ce que je me demande, c'est si le Chiellini c'est Bio ?


Vu qu'il joue à la Juve, ça m'étonnerait, ça doit plutôt être de la viande gonflée aux stéroïdes et aux hormones de croissance.
Message posté par francis_kuntz


Vu qu'il joue à la Juve, ça m'étonnerait, ça doit plutôt être de la viande gonflée aux stéroïdes et aux hormones de croissance.


Francis Kuntz en direct de?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 9