1. //
  2. // 35e journée
  3. // Córdoba/FC Barcelone

Luis Suárez, premier du nom

Alors que son homonyme uruguayen cartonne sous la liquette blaugrana, Luis Suárez Miramontes reste le grand oublié de l'histoire du FCB, et plus largement du football espagnol. Retour sur la carrière du seul Ballon d'or estampillé de par-delà les Pyrénées.

Modififié
Le musée du FC Barcelone, l'un des plus visités du pays, héberge un petit nouveau. Depuis ce milieu de semaine, la collection blaugrana compte un énième Ballon d'or dans ses vitrines. Daté de 1960, il porte le nom de Luis Suárez Miramontes. « Je l'ai eu chez moi durant toutes ces années, j'ai eu le temps de le regarder de nombreuses fois, mais c'est désormais l'heure pour qu'il reste dans ce merveilleux musée, où il y a tant de trophées, pour qu'avec le temps, les gens sachent qu'il y a eu un Galicien qui est arrivé au Camp Nou et qui a remporté le Ballon d'or » , raconte-t-il dans son discours face caméra. À ses côtés, Andrés Iniesta rougit presque : « Qu'il soit le seul joueur espagnol à avoir gagné ce trophée dit pratiquement tout et abrège les éloges et les qualificatifs » . Premier sujet de Felipe, et premier Blaugrana à avoir soulevé la récompense dorée, il n'est que rarement élevé au rang de Xavi, Casillas ou Raúl. Pis, au Camp Nou, rares sont les aficionados à se souvenir de cet ailier classieux et buteur, qui préfèrent se souvenir de Kubala, Cruijff et Ronaldinho.

Pour Di Stéfano, « l'architecte du football mondial »


L'arrivée du natif de La Corogne sur la côte méditerranéenne intervient en 1954. Avec une seule petite année professionnelle dans les jambes, il découvre un FC Barcelone soumis à de nombreux problèmes. Surtout, il débarque avec un qualificatif peu sympathique délivré par le président galicien de l'époque, qui expliquait que « le jeu de Suárez ne va pas au Depor, le public ne l'apprécie pas, et le vendre est un bénéfice pour tous » . « Il faut savoir que quand j'avais 13 ans, je jouais contre des adversaires qui en avaient 16. Quand j'en avais 16, je jouais contre des gens de 22 ans, énumère-t-il dans une ancienne interview au Pais. Je souffrais d'une infériorité physique, mais j'étais beaucoup plus fort techniquement. » Rapidement, il fait son nid dans un Barcelone où il partage le devant de la scène avec le chouchou du public, Kubala. À tel point qu'une légende, qui court toujours autour de la nébuleuse azulgrana, veut que les deux hommes se détestent. « Justement, c'est Kubala qui a conseillé à la direction barcelonaise de le recruter après un Barça-Depor remporté 6-1 » , raconte Gil Carrasco, son biographe.

Malgré une attaque redoutable, les Blaugrana doivent faire avec la domination du Real Madrid, aussi bien sur le plan domestique que continental. Après deux Coupes de l'UEFA, deux Ligas et autant de Coupes d'Espagne, la précieuse passation de pouvoir avec le rival castillan intervient en 1960. Alors vainqueurs des cinq premières éditions de la Coupe d'Europe, les Merengues sont défaits dès le premier tour de la compétition par le FC Barcelone de Luisito. Alfredo Di Stéfano va même jusqu'à qualifier l'international espagnol « d'architecte du football mondial » . Un compliment qui se voit approuvé quelques semaines plus tard, lorsque Luis Suárez reçoit le premier, et toujours dernier, Ballon d'or pour un joueur de par-delà les Pyrénées. « Il était classieux, élégant, faisait des passes de 40 mètres et mettait le ballon dans les pieds de ses coéquipiers, il marquait. Et en plus il se battait, comme personne, rappelle son biographe. La fameuse finale de Berne en 1961 que le Barça a perdue face à Benfica en est le parfait exemple. Il avait tout donné sur le terrain. » Une défaite 3-2 qui sera son dernier match sous le jersey blaugrana.

« En Espagne, on ne m'estime que peu »


Car, en cette année 1961, le Barça se trouve dans une situation intenable. Le président de l'entité, Miro-Sans, plonge le club dans une grave crise économique. Avec la construction du futur Camp Nou, la dette devient faramineuse et est en passe de mettre en banqueroute le club. Pour autant, il offre au sélectionneur espagnol le poste d'entraîneur avec un contrat millionaire. Un grand n'importe quoi qui fait grimper la colère dans les rangs des socios. Sous la pression populaire, Miro-Sans est contraint à la démission. La direction qui lui succède décide alors de vendre sa star. Contre 25 millions de pesetas - un record pour l'époque - l'Inter de Milan récupère le jackpot et Luis Suárez. En Italie, il trouve un statut à la hauteur de son talent. Mieux, sous la houlette d'Helenio Herrera, il remporte deux Ligues des champions et devient le « dieu » des supporters nerazzurri. Aujourd'hui, Luis Suárez, conseiller de l'Inter, considère qu'on l'estime « peu en Espagne » : « C'est un peu dans notre caractère, on a toujours tendance à mettre en valeur ce qui vient d'ailleurs » . Comme d'Uruguay, par exemple.


Par Robin Delorme, en Espagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
Note : 3
il s'est fait volé un ballon d'or en 1964 par denis law alors qu'il avait gagné l'euro et la ligue des champions(coupe des clubs champions à l'epoque).les contreverses du B.O ont commencé il y a bien longtemps.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  14:32  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 2
Merci pour ce bel hommage à un grand footballeur, effectivement injustement méconnu du grand public.
D'ailleurs, sans vouloir lancer un débat à la con, l'article pointe bien la débilité totale du système d'attribution du Ballon d'Or (qui n'a quasiment plus aucun intérêt aujourd'hui), à savoir qu'un grand pays de foot comme l'Espagne n'ait pas eu d'autre lauréat que Suarez... Comment se fait-il qu'aucun joueur de l'une des plus grandes sélections nationales de l'Histoire, la Roja 2008-2012 (qu'on l'aime ou pas, on est obligé de le reconnaître), n'ait remporté le Ballon d'Or ? Le fait que Xavi et Iniesta ne l'ait jamais gagné est une vraie anomalie ! Mais bon, à choisir, je pense qu'ils n'échangeraient pas une distinction individuelle contre leur fabuleux palmarès...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  14:36  //  Aficionado de l'Argentine
Sinon pour revenir à Luis Suarez, il s'agit de l'un des rares Espagnols à avoir vraiment réussi en Italie (avec Borja Valero et Diego Lopez à un degré moindre). Et quand on connait les difficultés historiques des joueurs espagnols à s'adapter à la Serie A (remarque valable dans l'autre sens, pour les Italiens en Liga), ça situe le niveau du bonhomme !
J'me souviens de cet article sorti au mois de septembre ou octobre 2014.
Raul, Xavi, Casillas ou Iniesta auraient fait des ballons d'or tout à fait légitimes. Mais ce trophée n'est plus rien qu'une grande opération publicitaire sans aucun critère sportif.

Luis Suarez finit sa carrière à la Sampdoria.

@Alain Proviste, il y a un italien qui a brillé en Liga - même si ce n'a été que lors d'une seule saison - Christian Vieri, pichichi sous les couleurs de l'Atletico. Mais bon, Vieri était aussi australien qu'italien. Il avait un coté globe-trotter et un sens de l'adaptation très aigu.
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par Alain Proviste
Merci pour ce bel hommage à un grand footballeur, effectivement injustement méconnu du grand public.
D'ailleurs, sans vouloir lancer un débat à la con, l'article pointe bien la débilité totale du système d'attribution du Ballon d'Or (qui n'a quasiment plus aucun intérêt aujourd'hui), à savoir qu'un grand pays de foot comme l'Espagne n'ait pas eu d'autre lauréat que Suarez... Comment se fait-il qu'aucun joueur de l'une des plus grandes sélections nationales de l'Histoire, la Roja 2008-2012 (qu'on l'aime ou pas, on est obligé de le reconnaître), n'ait remporté le Ballon d'Or ? Le fait que Xavi et Iniesta ne l'ait jamais gagné est une vraie anomalie ! Mais bon, à choisir, je pense qu'ils n'échangeraient pas une distinction individuelle contre leur fabuleux palmarès...


Tout simplement qu'ils ont pas eu de chance d'être a leur top niveau pendant l'existence du meilleur joueur de l'histoire du football.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:41  //  Aficionado de l'Argentine
Message posté par mario
Raul, Xavi, Casillas ou Iniesta auraient fait des ballons d'or tout à fait légitimes. Mais ce trophée n'est plus rien qu'une grande opération publicitaire sans aucun critère sportif.

Luis Suarez finit sa carrière à la Sampdoria.

@Alain Proviste, il y a un italien qui a brillé en Liga - même si ce n'a été que lors d'une seule saison - Christian Vieri, pichichi sous les couleurs de l'Atletico. Mais bon, Vieri était aussi australien qu'italien. Il avait un coté globe-trotter et un sens de l'adaptation très aigu.


Exact, j'avais oublié Vieri, t'as raison !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:44  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 2
Message posté par Heiseinberg


Tout simplement qu'ils ont pas eu de chance d'être a leur top niveau pendant l'existence du meilleur joueur de l'histoire du football.


J'aime bien Messi mais c'était n'importe quoi de lui donner le Ballon d'Or en 2010 par exemple... Enfin bref, on va pas refaire ce débat vu et revu cent fois ! ;)
Le plus beau trait d'union entre le Barça et l'Inter.
il y a 9 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 6 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 11 il y a 11 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 29
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6
À lire ensuite
Angel et démon