1. // Coupe du Roi
  2. // Demies
  3. // Barcelone-Valence (7-0)

Luis Suárez et Messi croquent les Chés

Rarement Valence aura connu telle humiliation. Matraqués par un Barça grandiose, les Chés repartent du Camp Nou avec un 7-0 dans la musette. Un résultat qui ouvre les portes de la finale à des Blaugrana menés par les si géniaux Luis Suárez, auteur d’un quadruplé, et Lionel Messi, qui se contente d’un triplé.

Modififié
492 49

Barcelone FC 7-0 Valence CF

Buts : Luis Suárez (7e, 11e, 83e, 88e) et Messi (29e, 59e, 74e) pour le Barça

Chaque rencontre des Culés entraîne son lot de vidéos Youtube. Les géants des vidéos en ligne se délectent de chaque geste exquis, raffiné et superflu de Neymar, Messi et Iniesta. Des exploits qui sont suivis, à coup sûr, d’un best of sur l’internet. Rares, pourtant, sont les clips à la gloire du véritable chef d’orchestre blaugrana : Sergio Busquets. En ce mercredi soir anonyme, la sentinelle azulgrana délivre un énième ballet à rendre fou les créateurs de ce jeu. Dans les faits, sur le second pion du Pistolero, il trouve, d’une transversale dans les pieds, un Aleix Vidal qui n’a plus qu’à servir sur un plateau l’Uruguayen, grand bonhomme du match avec son quadruplé. Une scène qui se répète à l’infini, mais qui ne cesse de méduser le Camp Nou. Valence, pour sa part, en est resté estomaqué. Dominés dans tous les secteurs, les Chés ne donnent pas même sa chance au suspense. Les Barcelonais, rapidement avec le break en poche, peuvent eux se targuer d’avoir croqué quelques feuilles de match, Neymar le premier. Il n’empêche, avec leur large succès 7-0, et un triplé pour Messi, ils ont déjà pris rendez-vous pour la finale de leur Copa del Rey. Une douce habitude du côté des Ramblas.

Heureux qui comme Lucho


Seul, dans son carré technique, Luis Enrique apprécie. Au sourire crispé et aux poings contractés du coup d’envoi succède la joie d’un entraîneur heureux. Ou d’un amoureux du football en délectation. Pour ce, Neymar se la joue ratisseur et trouve, dans l’espace, son comparse Suárez qui, sans forcer mais d’un croisé, troue une première fois Ryan. Le début d’une sale - et longue - soirée pour le portier kangourou… Sans prendre la peine de souffler, l’Uruguayen remet ça dans la foulée. Cette fois, le métronome se nomme Busquets et le passeur décisif Aleix Vidal. Une œuvre d’art collective qui offre au coach blaugrana de belles raisons de savourer : avec ses titulaires indiscutables, Mascherano, Dani Alves, Rakitić et Bravo, laissés au repos, les « seconds couteaux » - ouvrez grand les guillemets - Mathieu, Arda, Vidal et Ter Stegen n’affaiblissent pas le niveau. Bien au contraire, les actions s’enchaînent du côté des Azulgranas, toujours prompts à profiter des largesses défensives valenciennes. Une aubaine pour Messi qui, sur un service de Don Andres dévié par Neymar, crucifie le gardien adverse et s’offre son petit pion syndical.

« ¡ Cheryshev, te quiero ! »


Le premier acte touche à sa fin que les ennuis s’accumulent pour la fratrie Neville. Car au dernier golazo collectif succède un récital en binôme entre le M et le S. Après avoir déchiré en vitesse Mustafi, le double buteur sert son ami qui, lui, se charge de martyriser l’équerre de Ryan. Pis, le temps additionnel offre un carton rouge à Mustafi et un penalty à Neymar. Nonchalant plus que fair-play, il envoie ce dernier sur le poteau. Traumatisés, les Chés occupent, le temps des prémices du second acte, le camp blaugrana. Puis, plus rien, ou presque, jusqu’à l'entrée du néo-Valencien Cheryshev, tout juste prêté par le Real Madrid. Le Camp Nou se rappelle au bon souvenir de l’élimination administrative de l’ennemi héréditaire en entonnant des « ¡ Cheryshev, te quiero ! » Des chants qui redoublent d’intensité lorsque le Russe inscrit un but… finalement signalé hors jeu. Entre-temps, Leo Messi, sur un presque copié-collé de son premier pion, double son compteur but, avant de le tripler, sur une ogive qui laisse pantois le si seul Ryan. Le clap de fin reste propriété du Pistolero. En chaleur face aux cages, il s’offre un quadruplé, de la tête et en force, pour officialiser l’une des plus grandes humiliations de la Copa. Une Copa qui devrait rester au Camp Nou.

Par Robin Delorme
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Rien à battre des 10 mois restants, Luisito ballon d'Or!!
Le score me fait très mal, on est hyper mauvais cette saison, on ne fait absolument rien. J'espère qu'on fera un bon match au retour, histoire de faire passer la pilule.
Note : 1
c'est ce qui arrive quand un club espagnol prend un entraîneur Anglais , sans expérience et qui n'a rien avoir avec l'histoire du club ... vous me direz ce barça est limite imbattable , certes, mais les ché offraient une grande opposition aux catalan avec emery , pizzi ou encore nuno espérito santo , gary neville en tant qu’entraîneur ressemble bien a ce qu'il était en temps que joueur : une merde comme le football Anglais en forme dans 75 pour cent des cas !
Eugène Samonacco Niveau : DHR
Note : 1
On en parle pas assez mais ... superbe coach ce gary neville ! A part l'imper dec e soir, gros bilan quand même :cool:
read my mind Niveau : National
Note : -1
Message posté par zz360
c'est ce qui arrive quand un club espagnol prend un entraîneur Anglais , sans expérience et qui n'a rien avoir avec l'histoire du club ... vous me direz ce barça est limite imbattable , certes, mais les ché offraient une grande opposition aux catalan avec emery , pizzi ou encore nuno espérito santo , gary neville en tant qu’entraîneur ressemble bien a ce qu'il était en temps que joueur : une merde comme le football Anglais en forme dans 75 pour cent des cas !


Rien à voir avec neville , dés que le cancer mendés est entré chez eux c'était fini.

Ce mec pourrit tout ce qu'il touche.
jeTadoreXavi Niveau : District
Match de fou ,tellement du plaisir ce soir.
Premiere MT parfait de la "dream team" , quand le Barça est à ce niveau c'est injouable.
Et Neymar bordel le mec il te sort une MT de malade et il se la joue facile pour le péno , j'espere que plus jamais il tirera un peno , meme si les deux ne sont pas là c'est quelqu'un d'autre doit tirer plus jamais lui.
Mention spécial pour Messi-Suarez.
Match complet d'Arda Turan a part son jeune qui etis un peu stupide , Rakitic dois se faire du soucis , parce que le turc il rend fluide et leché le jeu avec Iniesta et Busi , ce qui n'est pas neccesairement le cas avec Ivan qui j'aime bien aussi.
Match tranquille de Mathieu qui a rendu une copie parfaite malgré les critiques qu'il subit de nulle part , et c'est du en partie parce que le gars n'est pas bling bling , mais qui est infranchissable quand il joue au niveau de ce soir meme si c'etais pas du lourd devant coté ché.Et uis Enrique s'en bat couilles des medias et est pour lui son 3 DC.
Chapeau à encore L.Enrique qui gére l'equipe avec brio et intelligence.A part la MSN le mec fais des rotations partout et c'est pour le bien de l'equipe.
Visca Barça , Visca catalunya!!
Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
Note : 1
L'ovation de cheryshevre m'a donné des frissons haha je ne savais pas que les socios pouvaient être des trolls à ce point.
Busquets El Mestre Niveau : District
La frileusité des britanniques... Encore un entraîneur de génie qui pense que pour prendre le moins de but possible il faut mettre le plus de défenseur possible.

Mon Sergio encore énorme.

Ça fait plaisir de revoir Bartra.

Le pauvre Ter stegen, c'est pas avec si peu de match et si peu d'arrêt à faire qu'il va progresser.
ThiagoMarco8 Niveau : District
Le latéraux reconvertis en ailiers, c'était pas censé être interdit depuis un certain France Espagne 2012?
Valence est vraiment à la rue. Aucune combativité mais surtout un effectif en bois...
The flying dutchman Niveau : Loisir
Note : 2
Non mais ce Barça est diabolique, le Real va devoir attendre 15 ans pour être à nouveau champion.
Les déplacements de Suarez sont vraiment diaboliques, j'ai l'impression qu'ils ont encore franchi un palier dans leur entente, les trois.
L'an passé, c'était très fort mais rien à voir avec cette qualité.

Après, Gary Neville est une tanche, il est venu se faire étouffer dans ses 25 derniers mètres, on aurait dit la Cicciolina en plein nouvel an à Cologne.
Message posté par read my mind
Rien à voir avec neville , dés que le cancer mendés est entré chez eux c'était fini.

Ce mec pourrit tout ce qu'il touche.


attend le mec ne gagne pas 13 fois consécutivement , mendes a ramené quelques joueur limité et trop cher comme rodrigo mais aussi de très bon joueur comme enzo perez , cancelo et andré gomez donc je ne pense pas qu'il soit le principal responsable d'autant que nuno s'en sortait très bien l'année passé avec le même effectif a l'exception d'otamendi .
weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
Suarez quand même pfiouu... Même si il est parti au bayern, je reste un énorme fan de Lewandoski (ce quadruplé façe au Real...), mais Suarez arrive à être encore un niveau au dessus.

Ce joueur est juste phénoménal, c'est incroyable. Il est cette année largement au niveau de Messi, et bien devant Ronaldo. En plus il a ce côté hargneux et agressif qui le rend beaucoup moins lisse que les cyborgs, et donc beaucoup plus attachant.
The flying dutchman Niveau : Loisir
Message posté par weigl,weigl,weigl
Suarez quand même pfiouu... Même si il est parti au bayern, je reste un énorme fan de Lewandoski (ce quadruplé façe au Real...), mais Suarez arrive à être encore un niveau au dessus.

Ce joueur est juste phénoménal, c'est incroyable. Il est cette année largement au niveau de Messi, et bien devant Ronaldo. En plus il a ce côté hargneux et agressif qui le rend beaucoup moins lisse que les cyborgs, et donc beaucoup plus attachant.


Sur le niveau de cette année, même Oxlade Chamberlain est devant Ronaldo mais Neymar, Suarez et Messi, c'est bien au dessus du plus haut niveau auquel il puisse prétendre.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Les mecs veulent se débarasser de Neville c'est pas possible autrement. Au bout du 2ème but j'ai coupé le match, basta. Aucune grinta, aucun impact physique, les défenseurs qui ne daignent même pas se jeter pour contrer un tir adverse etc.
Un non match à ce niveau, aux portes d'une finale c'est plus que louche quand même..

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
492 49