1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-FC Barcelone

Luis Suárez : « Contre la Juve, Neymar sera surveillé »

Starifié au FC Barcelone et pionnier des transferts vers l’international avec son passage en Italie, Luis Suárez Miramontes est une légende vivante du football. Avant la première manche de ce quart de finale monstrueux entre la Juve et le Barça, le Ballon d’or 1960 s’exprime à propos de ce choc.

Modififié
Vous avez été l’un des premiers joueurs espagnols à quitter le pays pour partir jouer à l’étranger, en 1961. Est-ce que c'était difficile à réaliser à l’époque ?
J’ai quitté Barcelone pour rejoindre Helenio Herrera à l’Inter. À vrai dire, c’est lui qui avait fait des pieds et des mains pour me faire venir en Italie. Pendant deux ans au Barça, notre relation avait été excellente et cela m’a aidé. De mon côté, j’avais aussi envie d’un nouveau challenge. Après avoir réussi en Espagne, je me suis dit que je devais aussi aller réussir quelque chose de grand à l’étranger. C’était une réelle envie personnelle. J’ai vu cet intérêt de l’Inter, un grand club en pleine ascension, j’ai pu y aller et ça s’est bien passé.

Quand vous arrivez, il y a un choc de culture entre la conception du football en Espagne et celle de l’Italie...
Ah oui, il fallait s’adapter ! Surtout dans cette période où les philosophies de jeu ne se mélangeaient pas vraiment. En Espagne, en particulier au Barça et au Real Madrid, on jouait un football très joyeux, offensif, pour aller chercher le but de façon constante. En Italie, c’était plus un football où l’intention première était d’empêcher l’équipe adverse de développer son jeu. Il fallait faire déjouer son adversaire, pour ensuite se mettre à jouer. En cela, c’était une grande nouveauté que je devais intégrer rapidement, c’était compliqué. Ensuite, il y avait aussi le fait que nous soyons deux pays proches, puisque nous avons des origines communes. Mais passer d’un modèle très offensif à un jeu basé sur la défense et la contre-attaque, c’était le plus délicat. Il fallait être pragmatique.


La perméabilité des défenses s’est un peu perdue en Italie aujourd’hui... La seule équipe qui parvient vraiment à garder un bloc défensif solide, c’est la Juventus. Le fait de conserver cette tradition est-il la clé de la réussite de la Juve ?
Chez la Juve, le gardien et les trois défenseurs titulaires sont tous Italiens. Cela fait longtemps qu’ils jouent ensemble, qu’ils se connaissent... C’est une de leurs grandes forces, sans aucun doute. La Juve a acquis une solidité défensive impressionnante, et cette tradition défensive italienne est très importante dans leur succès actuel en championnat. Mais il ne faut pas oublier le milieu de terrain et surtout leur attaque, très dangereuse.

Si Pirlo était l’architecte de la Juventus en 2015, Pjanić est maintenant dépositaire du jeu juventino. Est-ce que cette Juve est plus forte que celle d’il y a deux ans ?
Défensivement, les joueurs sont les mêmes. Ils ont juste pris de l'âge, mais ce n'est pas un problème quand on les voit jouer. Au milieu, Pjanić ne possède pas à cette conception du jeu, cette faculté d’organisation que détenait Pirlo. Pirlo a marqué une époque à la Juve. Pjanić, c’est un bon joueur technique avec des possibilités intéressantes pour la Juve. Mais quand on regarde l’équipe de 2015, on voyait Pogba, Vidal et Pirlo associés au milieu, c’était très fort comparé à aujourd'hui. En revanche, je dirais que leur attaque était peut-être moins talentueuse. Higuaín et Dybala, ce sont deux joueurs qui peuvent peser face au Barça. Dybala, c’est le joueur du futur...

Messi a également tenu le même discours pour Dybala. Est-ce que vous pensez qu’il a l’étoffe d’un futur Ballon d’or ?
Il peut hériter de la position de Messi avec l’Argentine, certainement. D’ici quelques années, je le vois bien concurrencer les meilleurs pour l’obtention du Ballon d’or, cela me semble dans ses possibilités.


Concernant le Barça, André Gomes laisse assez perplexe pour cette première saison. En tant qu’ancien milieu de terrain, vous pensez qu’il peut vraiment mieux faire ou est-ce une erreur de recrutement de la part du Barça ?
C’est un joueur de qualité, donc je pense qu’il va s’améliorer. Et cela reste assez naturel de passer par une période difficile : quand tu joues dans d’autres équipes d’une importance moindre, tu ne te rends pas compte de ce que signifie jouer pour le Barça. Il faut toujours être bon, toujours gagner. Tu ne peux pas te permettre de jouer à un niveau normal pendant deux ou trois matchs, tu dois toujours bien jouer. Rentrer sur le terrain du Camp Nou, porter ce maillot, cela peut beaucoup peser. Je pense que cette première saison est due à la pression qu’il ressent, mais il faut simplement lui donner du temps. Peu à peu, il va monter en régime.

On sait qu’il y a toujours une grande rivalité à distance entre le Barça et le Real, pour savoir qui va remporter le plus de trophées en fin de saison... Cet exploit réalisé contre le PSG peut-il permettre au Barça de mieux terminer la saison que son grand rival ?
En ce qui concerne le championnat, ce sera difficile pour le Barça d’aller chercher le Real. D’après moi, il va falloir se concentrer davantage sur les deux coupes, la C1 et la Coupe du Roi. Mais pour la Liga, il va déjà falloir gagner le Clásico à Madrid, et encore, cela pourrait ne pas suffire... Cette saison, le Barça a perdu trop de points contre des équipes d’un niveau a priori inférieur.


Le fait que Luis Enrique fasse cette sortie médiatique pour dire qu’il part en fin de saison donne-t-il envie aux joueurs de se battre encore plus pour que sa sortie soit réussie ?
Cela ne joue pas dans l’esprit des joueurs. Et je vais même être franc : je pense qu'il aurait été préférable de ne rien révéler dans un moment aussi important de la saison, il valait mieux l’annoncer en fin d’exercice. Mais bon, cela s’est fait... Quoi qu’il arrive, les joueurs du Barça ont toujours l’envie de gagner, de remporter le plus de titres possibles.

Neymar est-il capable d'éliminer la Juventus comme il l’a fait avec le Paris Saint-Germain ?
La Juventus va être une équipe difficile à manœuvrer. Historiquement, les Italiens aiment jouer ce genre de compétition en match aller-retour. Mais si le Barça possède un Neymar en grande forme, alors il aura de très grosses chances de passer en demi-finale. Contre Paris, c’est lui qui débloque tout au match retour. Il crée le déséquilibre, marque, provoque un penalty, fait une passe décisive... Bref, c’était le joueur clé, il s’est occupé de tout. Contre la Juve, il sera encore plus surveillé. Mais l’avantage du Barça, c’est qu’il y a trois joueurs d’un niveau extraordinaire en attaque, et que les voir tous dans une mauvaise journée, c’est très rare. C’était le cas lors du match aller contre Paris... Mais c’était la seule et unique fois dans un grand rendez-vous ! Je pense que cela ne se répétera pas avant un bon moment...

Quel est votre pronostic dans cette double confrontation ?
Si le Barça fait deux matchs sérieux et prépare bien ces rencontres contre la Juve, il va passer en demi-finale. Ce sera difficile hein, je ne dis pas c’est joué d’avance ! Mais c’est mon avis. Jouer ce second match à domicile, c’est aussi un avantage à ce niveau. Si tu as un retard à rattraper après le match aller, tu peux remonter plus facilement avec l’aide du public. Mais là, contre la Juve, il va falloir être bon sur les deux matchs ! Si tu refais la même erreur que face à Paris, là tu ne passes pas !

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Juventus-Barcelone

    Propos recueillis par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Barry Allen Niveau : CFA
    "Pirlo a marqué une époque à la Juve. Pjanic, c’est un bon joueur technique avec des possibilités intéressantes pour la Juve. Mais quand on regarde l’équipe de 2015, on voyait Pogba, Vidal et Pirlo associés au milieu, c’était très fort comparé à aujourd'hui. "

    Toujours surpris de voir que Marchisio est oublié. Surtout quand on évoque le parcours de la Juve en 2015.
    Ce commentaire a été modifié.
    marchisio del grillo Niveau : CFA2
    Vidal était clairement l'homme clé de la Juve cette saison là, en trequartista dans le 4-3-1-2 utilisé en Ligue des Champions. Mais, en effet, voir qu'il parle de Pogba plutôt que de Marchisio, montre que les marketeux d'Adidas ont bien fait leur travail (NB: je sais que Luis Suarez s'y connait plus en foot que moi, mais je doute qu'il ait autant que moi vu jouer la Juve cette saison là)
    Barry Allen Niveau : CFA
    Je suis même pas convaincu de ça parce que Marchisio a été bien plus régulier que le chilien. Vidal a eu énormément de mal à assimiler ce qu'Allegri attendait de lui. Les 6 premiers mois de la saison là, c'était pas du grand Arturo (peut-être un contre coup de la copa America?). C'est vraiment à partir du match contre le Bvb, qu'on a retrouvé un grand Vidal.

    Même Pirlo, que l'article cite comme l'architecte de la Juve en 2015, était loin de son meilleur niveau (perso je trouvais l'équipe bien plus redoutable avec Marchisio en regista, Vidal-Pogba devant et Pereyra en faux trequartista qu'avec la configuration Pirlo, Marchisio-Pogba, Vidal). Ca n'enlève rien à son talent mais sa 4e année était clairement en dessous de ses 3 premières saisons à la Juve.
    Pour Pogba, il a été absent 2 mois et ça c'est pas vraiment ressenti.

    D'ailleurs, je trouve que le match de nos milieux lors de la finale de 2015 résume bien leur saison respective. Un Pirlo assez décevant, un Pogba pas trop mal mais avec peu d'influence dans le jeu de son équipe au final, un Vidal qui commence en faisant n'imp mais qui s'améliore en cours de match et un Marchisio entreprenant et juste dans presque tout ce qu'il faisait.
    Ce commentaire a été modifié.
    marchisio del grillo Niveau : CFA2
    Tout à fait d'accord avec toi sur plusieurs points: Marchisio bien plus régulier (notamment en championnat) que les trois autres, mais la performance de Vidal dans la double confrontation face au Real était exceptionnelle...
    De plus Vidal avait mal commencé non pas à cause de la Copa (qui n'a eu lieu qu'en 2015) mais peut-être de la coupe du monde au Brésil.

    Mais là où je suis vraiment d'accord avec toi, c'est sur Pirlo qui n'avait plus vraiment le physique nécessaire dans ce genre de matchs à haute intensité, et Allegri le sortait souvent en premier pour repasser en 3-5-2 une fois que la Juve avait l'avantage, le voir perdre le ballon à la fin de la finale, pour le contre du 3-1, quelle tristesse! Il commençait cependant les matchs car sa précision sur les coups de pied arrêtés était une arme léthale!

    Quant à Pogba, j'avais oublié qu'il était blessé et il ne joue même pas l'aller face au Real, c'est notre ami Sturaro qui s'en charge!
    3 réponses à ce commentaire.
    Luis suarez est arrivé en Italie en 1961, pas 1964. Bizarre la première question du journaliste ...
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    A 82 ans (le 2 mai) il respire la classe, comme sur le terrain.
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Depuis le décès de Kopa, c'est donc le plus ancien Ballon d'Or encore vivant.
    Dingue de penser que c'est le dernier des deux seuls BO espagnols de l'histoire: y a comme une incongruité et une injustic comparé aux autres nations majeures: Xavi, Iniesta, même Raul jamais couronnés.
    1 réponse à ce commentaire.
    Hate de voir en replay (l'autre match m'est plus cher) le duel d'artistes accomplis entre Chiellini et Neymar, y a un Oscar du meilleur acteur à la clé...
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Fais comme moi: un match plein écran, l'autre en lucarne en haut à droite et tu alternes.
    1 réponse à ce commentaire.
    Publio Elio Traiano Adriano Niveau : District
    Rare sont les joueurs espagnols qui ont réussi à s'imposer de cette manière à la fois en Italie et en Espagne. Une légende vivante dotée d'une polyvalence folle et d'une classe inégalable. Il faut savoir apprécier ce qu'on a sous nos yeux mais j'aurai vraiment aimé assister à cette époque du football.
    zinczinc78 Niveau : CFA
    Titre d'article Putaclic.. Tout le monde s'attendait à lire une itw de l'actuel avant-centre du Barça..
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  02:00  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 1
    Mouais je sais pas si t'es ironique mais perso, je préfère lire une interview du Luis Suarez des 60's (et pourtant je suis un grand fan de l'Uruguayen) ! C'est en partie pour ce genre d'article qu'on vient sur So Foot.
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    C'est exactement ce que j'allais écrire, si je n'avais pas eu la flemme de répliquer !
    2 réponses à ce commentaire.
    "La perméabilité des défenses s'est un peu par dur aujourd'hui en Italie", il m'est d'avis que c'est traditionnellement un point fort...
    Ce genre d'article, je le garde pour ce soir, bien au chaud chez moi. Avec une petite boisson.
    il y a 47 minutes Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 3
    Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
    jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8
    À lire ensuite
    L'île de Julian