En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Luis Muriel et son enfance difficile

Modififié
Un des plus gros espoirs du football colombien, Luis Muriel, a changé d'air cet hiver avec un transfert de l'Udinese vers la Sampdoria.

Le natif de Santo Tomás, actuellement blessé, en a profité pour se livrer dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport, ce jeudi, notamment à propos de son enfance : « Mon père était chauffeur de taxi, mais il avait du mal à subvenir à nos besoins. Je me souviens encore qu'à l'école, on regardait les autres enfants manger parce que nous ne pouvions pas. Je n'avais même pas toujours l'argent pour prendre le bus. Je vendais dans la rue des coupons de loterie et la focaccia de ma grand-mère, pour pouvoir acheter un ticket et aller m'entraîner. »

Muriel n'a pas non plus oublié d'où il venait : « Je reviens à Santo Tomás dès que j'en ai l'occasion. Si j'ai des vacances, je ne vais pas à Dubaï ou je ne sais où : je veux être avec les personnes avec lesquelles j'ai grandi. À Santo Tomás, j'ai fondé une école, j'envoie chaque année des fournitures scolaires pour les enfants qui ne peuvent pas s'en acheter, et à Noël de nombreux cadeaux. Même si j'ai de l'argent aujourd'hui, je suis resté le même. C'est pour cela que tout le monde me veut du bien. »


On a trouvé le treizième apôtre. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3