Luis Fabiano évoque Rennes

Modififié
5 3
Il fut une époque où le Stade Rennais se prenait pour le PSG et alignait sans compter. Un credo dont le transfert de Luis Fabiano pour 12 millions, alors que le garçon n'était âgé que de 19 ans en 2000, reste la plus belle illustration.

L'attaquant auriverde, de retour au Sao Paulo FC, est revenu sur sa pige bretonne et le choc footballistique pour lui, à l'époque, sur le site Internet de la FIFA : «  L'entraîneur était Paul Le Guen. Il était très exigeant. Je n'oublierai jamais cette période. À Ponte Preta (ndlr : son club formateur au Brésil), le football allait à 90 km/h. En France, on était à 200 à l'heure. »

Et l'ancien de Porto et de Séville de conclure en témoignant que son passage en France a été un mal pour un bien : « Ça m'a beaucoup aidé, même si je n'ai pas vraiment percé. Tout était nouveau, mais je n'étais pas heureux dans mon travail. Je ne jouais quasiment jamais. Je n'avais qu'une chose en tête : retourner au Brésil. Le pays me manquait énormément. Mon retour au Brésil a été crucial pour me permettre de devenir ce que je suis aujourd'hui.  »

C'est-à-dire un monsieur aux 28 buts en 44 sélections qui a gagné deux coupes UEFA, une Supercoupe d'Europe, une Copa América ou encore deux Coupes d'Espagne.
AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Y'a pas à dire, en france les clubs ont du mal à dénicher les futurs cracks et quand c'est le cas le type part comme il est venu et va exploser dans un autre championnat européen. c'est moche
ça montre que physiquement, niveau vitesse et tactique, la L1 n'est pas si mauvaise...

et ça montre également l'énorme différence de niveau entre le championnat brésilien et l'europe
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sneijder est vénère
5 3