1. //
  2. // Quarts de finale retour
  3. // Barça/PSG

Luis Enrique veut aller plus loin

Modififié
3 11
Si son équipe a été couverte d'éloges après la superbe prestation réalisée face au PSG, Luis Enrique a tranquillement battu le record de Guardiola pour les meilleurs débuts sur le banc catalan. L'ancien entraîneur de la Roma en est désormais à 42 succès en 50 matchs, quand l'actuel entraîneur du Bayern en avait lui remporté 37. Le coach du Barça a souligné la bonne performance de ses joueurs : « On a joué deux très bons matchs. La clé était la concentration et nous avons réussi » .

Luis Enrique voit plus loin : « Ce serait dommage de se contenter seulement d'une demi-finale » . Et d'ajouter : « J'espère que le meilleur est à venir. Pour cela, les joueurs ont travaillé depuis le début pour être en mesure de briguer tous les titres. En Liga, cela reste difficile parce qu'il y a des adversaires qui luttent pour le titre. En Ligue des champions, il y aura trois autres équipes avec les mêmes chances que nous, et en Coupe du Roi, c'est pareil, il y aura un finaliste (l'Athletic Bilbao) qui nous pose toujours problème » .

Un beau programme. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

dwight.k.shrute Niveau : District
Oui c'est sur c'est dommage de se contenter d'une demi-finale, pour ça qu'en France on préfère se contenter d'un quart.
Je dois admettre que, compte tenu du jeu proposé dans la 1ère moitié de saison, Lucho m'a complètement bluffé. Bien que je n'ai jamais été parmi ses plus farouches détracteurs, il est bien arrivé un moment où j'ai douté de ses capacités pour remobiliser les joueurs autour d'un projet de jeu cohérent, et force est de constater qu'il y est parvenu de fort belle manière, en alliant la méthode et les résultats (aidé en cela par une baisse de forme du Real, et un Atletico en deçà de leur niveau de l'an dernier il est vrai, mais tout de même !).
Toujours en course dans toute les compétitions, une demi-finale de CL avec un statut de favori partagé avec le Bayern (qu'on ne leur aurait certainement pas attribué en début de saison !), une finale de coupe du roi, et une place de leader en liga.

Certes, la dernière ligne droite va être très délicate à négocier et le Barça peut encore tout perdre, mais Lucho a placé son effectif dans des conditions idéales pour l'affronter avec un turn over efficace et un effectif moins touché par les blessures que ses principaux concurrents, le Bayern et le Real.

Et surtout, surtout, Luis Enrique a enfin réussi à fissurer le dogmatisme imposé par la période dorée de Guardiola à la tête de l'équipe, et qui nous avait fait tant de mal les deux dernières saisons.

Quelques soient les résultats des élections en juin, et les résultats du Barça en fin de saison, j'espère qu'il sera toujours sur le banc la saison prochaine.
Ronahldoignon Niveau : National
Si quelqu'un mange un quart de pizza ça me donne quand même vachement plus envie qu'un mec qui s'en enfilerait une demi avec les mains.

Voilà.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 11