En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // FC Barcelone / Elche (3-0)

Luis Enrique réussit ses débuts

Pour sa première, ce Barça new-look a séduit. Messi, avec un doublé, et Munir, pour sa première avec les pros, ont permis à Luis Enrique d'entamer son mandat blaugrana par une large victoire face à Elche (3-0). Prochain test, dimanche prochain à Villarreal.

Modififié

Barça - Elche
(3-0)

L. Messi (42'), Munir (47'), L. Messi (63') pour FC Barcelone


Ce Barça version Lucho a envie. Envie de montrer à ses concurrents en Liga que la « fin de cycle » est à conjuguer au passé. Mais ce Barça se doit surtout de gommer les - nombreuses - imperfections de la saison dernière. Hasard, les premiers instants de la saison font jaser les superstitieux. Alors que s'invite un chat noir sur le pré sitôt le coup d'envoi donné, le Camp Nou ne peut s'empêcher de sourire. De même, il se questionne sur l'état de forme de sa Pulga et sur ce Barça mixte, entre renforts, jeunes et cadres. L'attente n'a duré que peu de temps. Deux éclairs de Messi, un golazo de la nouvelle pépite Munir, une solidité défensive en infériorité numérique, un tempo maîtrisé... Le mariage de Luis Enrique avec le Camp Nou s'est déroulé à la perfection. Le retour de Messi dans son temple également. Au soir de la première journée, le FCB est déjà seul leader. Un chat noir peut donc cacher un chat blanc.

Du bois et de l'élégance


Luis Enrique a choisi de faire peau neuve. Pour la reprise de la Liga, son Barça compte cinq nouvelles têtes : Bravo, Mathieu, Rakitić, Rafinha et Munir. L'épisode du chat noir passé, aucune d'entre elles ne tarde pas à se mettre en action. Le Croate sert de piston, les deux Canteranos sont en soutien de Messi. Du mouvement, des intentions, de la patience, les Blaugrana semblent revenir au diktat guardiolesque. Normal, les deux hommes les plus en vue sont Iniesta et Messi. Brassard au biceps, l'enfant-lune dicte le jeu et n'hésite pas à faire la différence balle au pied. Idem pour un Messi qui, en forme et toujours en mouvement, enchaîne dribbles et accélérations. Peu à peu, les opportunités catalanes deviennent de claires occasions. Ces claires occasions, du bois. Par deux fois, à la 22e et 32e, Munir puis Iniesta touchent la barre d'un Tyton battu. Le moment choisi par Messi pour faire la différence. Servi par un tacle de Busquets, la Pulga se défait de quatre défenseurs. Ouverture du score. Manque de chance, ce premier but appelle la première expulsion blaugrana de la saison. Une sanction dure à avaler pour Mascherano. Alors qu'il croise la course de Rodríguez, ce dernier s'écroule et mime un contact. Rideau.

La caresse de Munir


52 secondes. Il n'aura pas fallu plus d'un tour d'horloge à Munir pour débloquer ce second acte. Bien lancé en profondeur par Rakitić, l'Hispano-Marocain se la joue minimaliste. D'un extérieur croisé, le tout frais majeur fait chavirer ce Camp Nou. Et s'offre par là même son premier but pour son premier match officiel avec l'équipe première. Elle est là, la nouvelle pépite de la Masia. Sur le pré, l'infériorité numérique barcelonaise n'est alors plus qu'un détail statistique. Elche se contente de son rôle de sparring-partner et le Barça récite ses gammes. Tout est trop facile, surtout pour Lionel Messi. L'Argentin récite sa partition avec une aisance qui rappelle ses meilleures heures. Son second but également. Dans la surface, il fait danser l'arrière-garde des Franjiverdes, se décale sur son pied gauche et claque un intérieur. Petit filet, et premier doublé de la saison pour l'Argentin. La fin de match n'est plus qu'un décrassage avancé. Pour preuve, Bravo ne sera jamais inquiété de la rencontre. Tout bon pour la mécanique blaugrana qui, malgré un été mouvementé, semble déjà huilée.

Par Robin Delorme, en Espagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur