Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Luis Enrique reste prudent

Modififié
Luis Enrique l’a vite compris : en Italie, il vaut mieux être modeste que présomptueux.

Après ses premiers résultats négatifs à la Roma, le coach avait déchaîné la polémique en affirmant qu’il était « un bon entraîneur » , précisant : « et encore, je dis « bon » parce que je suis modeste » . Désormais, la Roma va mieux. Après avoir encaissé la défaite dans le derby, les giallorossi se sont rassurés en battant Palerme.

Du coup, Luis Enrique applique désormais la philosophie inversée. Plutôt que de crier sur tous les toits que son équipe va désormais tout balayer sur son passage, le coach espagnol la joue profil bas. « Nous ne sommes pas encore une équipe qui peut jouer le titre. Nous sommes en construction, nous n’avons pas, par exemple, les chiffres de l’Udinese. Pour le moment, je ne regarde pas le classement, nous verrons dans quelques mois  » a-t-il assuré.


La Roma jouera demain soir un match délicat sur la pelouse du Genoa. Une équipe qui pourrait passer devant elle en cas de succès. Mais ça, Luis Enrique s’en moque, puisqu’il ne regarde pas le classement. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 29 il y a 3 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 113 il y a 4 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 13

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 7
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 24 Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1