Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Luis Enrique : « Pas tombé du ciel »

Ce fut très dur, mais au final, le FC Barcelone reste toujours à deux longueurs du Real Madrid. Vainqueur dans le money time de son déplacement périlleux à Valence grâce à Sergio Busquets (1-0), le Barça ne perd pas de vue la tête de la Liga. Pour le plus grand bonheur de Luis Enrique.

Interrogé après une rencontre où son équipe a souffert, le technicien catalan était satisfait de la prestation de ses hommes : « Je suis très fier de mon équipe, ce succès n'est pas tombé du ciel. Nous les avons progressivement enfermés dans leur camp. Avec Busquets et Mascherano, nous recherchions à avoir davantage de contrôle pour couper les transmissions adverses. »

Même si le collectif culé n'a pas bénéficié d'un arbitrage irréprochable, la victoire est à la clé. « Nous avons cru en nos chances jusqu'au bout, l'équipe a toujours pensé pouvoir gagner. Il y avait un but valable finalement refusé qui aurait pu changer le cours de la partie, mais ce sont des choses qui arrivent dans le football. »


Sans le but de Busquets, le son de cloche aurait légèrement différé.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 8 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses