Luis Enrique ne s'enflamme pas

0 1
Prudence est mère de sureté.


Actuel deuxième de Liga à deux points de l’Atlético Madrid, le FC Barcelone s’est imposé 6-0 face à l’Athletic Bilbao ce dimanche. Un adversaire que les Catalans retrouveront en quarts de finale de la Copa del Rey ce mercredi (21h).

En conférence de presse, Luis Enrique, l’entraîneur des Blaugrana, est revenu sur la victoire des siens avant de se pencher sur la coupe : « Ça n'a pas été du tout le match auquel on s'attendait. Les scénarios imaginés ne se sont pas confirmés avec l'expulsion rapide d'un joueur adverse (Iraizoz, dès la 3e minute). Le penalty est excessif, mais il y a un règlement et on doit l'appliquer. Et puis on a dû continuer à travailler pour prendre l'avantage définitivement. (…) Messi (sorti à la 46e) ? Il va passer quelques tests. C'est dû à une légère surcharge et je ne veux pas prendre de risques. Mercredi, on jouera une compétition différente et on ne verra pas ce qu'on a vu. On essaiera d'être aussi bons sur le terrain et de l'emporter sans penser qu'il y a un match retour. Mais notre victoire ne nous permettra pas d'analyser quoi que ce soit. »


Le spectre de la défaite en Supercoupe d’Espagne en août dernier hante encore les Barcelonais.

FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Prudence! Luis Enrique a raison. Bilbao reste un des rivaux les plus acharnés du Barça. Messi est sorti pour éviter de prendre un mauvais coup. Le souvenir de Maradona est dans l'ADN de tout barceloniste. Les basques peuvent se montrer très brutaux.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mutu signe au Târgu Mures
0 1