1. //
  2. // 14e journée
  3. // FC Barcelone/Espanyol

Luis Enrique, le rebelle et la tradition

Dimanche dernier, Luis Enrique a enfreint l'un des principes majeurs de la philosophie de jeu du FC Barcelone : utiliser un « doble pivote » , cette paire de milieux défensifs qui rime avec un football de destruction dans l'esprit exigent de l'amateur de football espagnol. Le lieu et les coupables sont connus : Sergio Busquets et Javier Mascherano, ensemble, devant la défense à Mestalla. Alors que l'équilibre du Barça est poussé à bout par la présence du trio Messi-Neymar-Suárez et par l'âge de Xavi, entre autres, Luis Enrique doit faire des choix, entre respect de la tradition et besoin de rébellion.

Modififié
Le 11 août 2014, en pleine préparation estivale d'une nouvelle saison de Liga, l'Espagne se remet doucement de son Mondial catastrophique. C'est le moment que choisit Johan Cruijff pour lâcher froidement sa vérité sur les campagnes de transfert respectives du FC Barcelone et du Real Madrid. En faisant référence à Toni Kroos et James Rodríguez, le mentor de Pep balance : « Avant, le Barça faisait toujours signer beaucoup de peloteros. Maintenant, c'est le Real Madrid qui les prend. » Le terme pelotero vient de pelota – la balle – et désigne les « joueurs de ballon » , ces hommes aux pieds éduqués capables d'interpréter la philosophie de jeu sophistiquée du Barça. À propos de l'intégration du trio Messi-Neymar-Suárez, l'ex-entraîneur résume ensuite la principale problématique tactique du Barça de Luis Enrique : « Ce sont de très bons footballeurs, mais il faut voir comment ils jouent ensemble. Les trois vivent de l'action et savent faire beaucoup individuellement, mais je ne sais pas si ça peut être compensé par le reste de l'équipe. »

En clair, comment équilibrer une formation forcée de jouer avec ce trio, un Iniesta au pressing qui fatigue et l'interprétation si particulière du poste de latéral droit par Dani Alves ? Une autre problématique surgit naturellement : Xavi a-t-il sa place au sein de ce nouveau besoin de « compensation » ? Avant, le « projet de jeu » était la priorité, et Guardiola n'avait pas tardé à se séparer de joueurs aussi brillants et prestigieux que Ronaldinho, Deco ou Yaya Touré pour privilégier le projet Busquets ou le pressing infatigable de Pedro. Aujourd'hui, c'est l'identité de jeu du Barça, son atout le plus précieux, qui est mise en péril par une stratégie de transfert périlleuse.

La bataille de la salle des machines


Sous le règne éphémère de Tata Martino, la hiérarchie du Barça dans la construction du jeu était relativement claire et pouvait se lire facilement à travers la moyenne de passes par match de ses acteurs principaux. Xavi dirigeait l'orchestre avec 86 transmissions par match, Busquets soutenait à 76, puis Dani Alves, Jordi Alba, Iniesta et Cesc créaient, accéléraient et régulaient entre 60 et 70. Derrière, Piqué et Mascherano intervenaient ponctuellement, entre 55 et 60 passes par match. Et enfin, les étoiles se classaient ainsi : Messi en haut à 45, Neymar à 36 et enfin Sánchez/Pedro à 27 passes par match en moyenne. Mais cette hiérarchie n'est plus. Si le trio offensif a conservé une répartition similaire – Messi plus actif que les autres – le reste a été chamboulé, en particulier la salle des machines : le milieu de terrain. Alors que le début de saison laissait penser que Luis Enrique allait faire confiance à sa première intuition, à savoir l'intégration de Rakitić entre Busquets et Iniesta, tout a changé depuis le Clásico et le match du Parc.

Au Bernabéu, Luis Enrique décide de conquérir la capitale sans gilet pare-balles, avec le trio Busquets-Iniesta-Xavi. Bilan : un plan de jeu intéressant sur les trente premières minutes, et puis une tonne d'occasions subies (3-1). Avec la défaite au Parc des Princes contre le PSG (3-2), cela donne 6 buts encaissés lors des deux matchs tests du début de l'ère du technicien asturien. Depuis, le Mister a tout essayé : 9 combinaisons différentes au milieu en 18 matchs depuis le début de saison. Mascherano a rejoué devant la défense, Sergi Samper s'est montré en tant que pivot, Rafinha et Sergi Roberto ont eu leurs minutes aux postes de milieux intérieurs, et Xavi, Iniesta et Rakitić ont tourné. Pour le troisième test de la saison, au Mestalla, Luis Enrique décide donc de prendre le taureau par les cornes d'arrêter de jongler entre les petites variations : ce sera le double pivot Busquets-Mascherano, et puis tant pis pour les idéologues culés.

Luis Enrique, l'éternel rebelle


« Avec Busi et Mascherano au milieu, on cherchait à avoir davantage de contrôle pour empêcher Valence de jouer verticalement vers ses attaquants. J'aime choisir le bon type de joueurs pour chaque match. » Si ces paroles seraient innocentes dans n'importe quel pays au monde, et seraient même perçues comme une preuve de sagesse tactique en Italie, elles sont prohibées en Catalogne. À Barcelone, on ne s'adapte pas en fonction du match, de l'adversaire, du stade ou de la météo. Or, Luis Enrique, lui, a passé toute sa carrière à s'adapter d'un poste à l'autre. Originaire du Nord, connu pour être pragmatique, le technicien a l'esprit rebelle pour changer les choses. Seulement, cette association Busi-Masche n'a pas été parfaite. Une bonne protection, oui, 70% de possession, mais un bloc coupé en deux, et une circulation de balle monopolisée par Mascherano et Piqué (175 passes à eux deux), bien loin de l'axe Xavi-Messi (132 passes). Au bout de 70 minutes, Luis Enrique recule finalement et demande à Mascherano de faire un pas en arrière : retour en défense pour l'Argentin, et entrée de Rakitić au milieu. Messi revit et le Barça accélère enfin.

Alors, faut-il faire comme Del Bosque avait fait avec l'Espagne en 2010 et imposer le double pivot ? À 34 ans, Xavi peut-il tenir l'intensité d'un grand match sans imposer à son Barça quelques pertes de rythme (seulement 32 passes en 68 minutes au Parc…) ? Busquets peut-il retrouver son niveau de « maître du jeu » de 2010-2012 ? Dani Alves remet-il en cause l'équilibre de l'équipe ? En quatre matchs avec Mascherano au milieu, le Barça n'aura encaissé qu'un seul but : Eibar (3-0), Ajax (3-1), APOEL (0-3) et Valence (0-1). L'option a ses mérites : si le manque de mouvement du trio offensif n'est pas résolu, une protection optimale est assurée, la récupération est rapide et le trio est nourri de ballons. Mais Luis Enrique peut-il définitivement mettre Xavi de côté et remettre officiellement en cause Busquets ? Tata Martino n'avait pas assez de pouvoir pour prendre de telles décisions. Mais si Luis Enrique a été choisi, c'est justement parce qu'il partage un point commun fondamental avec Pep Guardiola : connaître suffisamment bien le club pour pouvoir prendre des décisions difficiles mais indispensables.


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Qu'est ce qu'il est nul Enrique, il a 3 des 5 meilleurs attaquants du monde, avec Iniesta, Rakitic et Busquets derrière, et il est pas foutu de donner de l'assurance à cette équipe.
Personnellement je pense qu'on va encore avoir droit a une année de transition même si pour le moment Barcelone tient la roue arrière du Real et qu'en LDC la première place est jouable, je ne sens vraiment pas la 2ieme partie de saison, en défense c'est un chantier depuis 2ans maintenant Pique/Masche // Pique/Mathieu // Mathieu/Masche c'est quoi la bonne paire la dedans non parce qu'il faudrait peut etre prevenir Zubi (PUYOL ne reviendra pas c'est fini) ?! sans oublier le cas Alvès, le milieu de terrain qui va bientot éclater Xavi 34 ans on en fait quoi ? Rakitic est là pour suppléer mais bon.. (une pensée pour Fabregas quand je pense qu'on nous a cassé les couilles pour son transfert pour le revendre 2ans après) bref reste plus que le trio d'attaque qu'est Messi Suarez Neymar là je pense qu'on est bon je ne doute pas de Suarez, je pense qu'il lui faut quelques petits buts en plus histoire qu'il décolle, parcontre pour Neymar et son football Samba, il faut que je me mette dans la tete que Neymar n'est pas Ronnie ! wait and see mais ca sent le sapin cette saison.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Point-Gey
Personnellement je pense qu'on va encore avoir droit a une année de transition même si pour le moment Barcelone tient la roue arrière du Real et qu'en LDC la première place est jouable, je ne sens vraiment pas la 2ieme partie de saison, en défense c'est un chantier depuis 2ans maintenant Pique/Masche // Pique/Mathieu // Mathieu/Masche c'est quoi la bonne paire la dedans non parce qu'il faudrait peut etre prevenir Zubi (PUYOL ne reviendra pas c'est fini) ?! sans oublier le cas Alvès, le milieu de terrain qui va bientot éclater Xavi 34 ans on en fait quoi ? Rakitic est là pour suppléer mais bon.. (une pensée pour Fabregas quand je pense qu'on nous a cassé les couilles pour son transfert pour le revendre 2ans après) bref reste plus que le trio d'attaque qu'est Messi Suarez Neymar là je pense qu'on est bon je ne doute pas de Suarez, je pense qu'il lui faut quelques petits buts en plus histoire qu'il décolle, parcontre pour Neymar et son football Samba, il faut que je me mette dans la tete que Neymar n'est pas Ronnie ! wait and see mais ca sent le sapin cette saison.


Je suis pas persuadé que Neymar soit moins talentueux que ronnie, à son âge il me semble pas que Ronaldinho était aussi fort, Neymar actuellement c'est facilement top 10 mondial à mon avis, il a quand même été le seul (éventuellement avec Julio Cesar) à se mettre en valeur à la CDM, ce qui est déjà en soi un exploit vu le niveau du Bresil.
Les soucis du barca selon mon avis de banal observateur :

- Alves ne doit plus jouer : 350centres ratés par match, des boulevards sur son côté => il est la le point faible du barca selon moi

- Xavi ne doit plus jouer titulaire : je le trouve énorme sur les 30 premières minutes et éteint le reste

- Busquets doit être remis en question comme pique l'a été : mascherano est actuellement meilleur que lui a ce poste, même si Busquets a été une référence en 2011

- Suarez doit définitivement jouer dans l'axe, et arrêter de perdre son énergie sur le côté droit.

Je précise que ce n'est que mon propre ressenti lorsque je regarde les matchs du barca.

Le real a appris de ses erreurs l'an passé, et carlo a tenté des choses : Di Maria au milieu, modric plus reculé... Cette année c'est pareil avec le milieu avec 3 vrais "numéro 10"

J'espère que Luis enrique aura la volonté et surtout la liberté de tenter ces coups.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Spilim
Les soucis du barca selon mon avis de banal observateur :

- Alves ne doit plus jouer : 350centres ratés par match, des boulevards sur son côté => il est la le point faible du barca selon moi

- Xavi ne doit plus jouer titulaire : je le trouve énorme sur les 30 premières minutes et éteint le reste

- Busquets doit être remis en question comme pique l'a été : mascherano est actuellement meilleur que lui a ce poste, même si Busquets a été une référence en 2011

- Suarez doit définitivement jouer dans l'axe, et arrêter de perdre son énergie sur le côté droit.

Je précise que ce n'est que mon propre ressenti lorsque je regarde les matchs du barca.

Le real a appris de ses erreurs l'an passé, et carlo a tenté des choses : Di Maria au milieu, modric plus reculé... Cette année c'est pareil avec le milieu avec 3 vrais "numéro 10"

J'espère que Luis enrique aura la volonté et surtout la liberté de tenter ces coups.


Le problème pour Suarez dans l'axe c'est que c'est justement le poste de Messi, donc à moins de foutre Messi en 10 et suarez en 9 dans un 4-2-3-1, ça me semble impossible...
ElSevillistaAndrésIniestaLuján Niveau : DHR
"utiliser un « doble pivote », cette paire de milieux défensifs qui rime avec un football de destruction dans l'esprit exigent de l'amateur de football espagnol"

Heu non, la preuve c'est la sélection espagnol qui jouait avec Busquets et Xabi Alonso
Bonne remarque de Cruyff, les "joueurs de ballon" sont au Real, aussi avec Isco voire Illarra. Quant au Barça d'Enrique, c'est clair que Suárez ets à la base un attaquant axial, et ça pose un problème d'équilibre.
Cela dit, lors des derniers matchs, j'ai trouvé Busquets bien meilleur (et, comme par magie, l'équipe entière joue mieux). Suárez fait quand même un pressing intéressant, et même Messi, lorsqu'il y a des mouvements, effectue le pressing. On reste très loin du pressing tout-terrain de 2009 ou 2011 mais on sent que collectivement ça progresse. Busquets-Mascherano, il me semble que ce n'est pas la première fois qu'on les voyait ensemble, Martino l'avait déjà fait. C'est une option plausible pour équilibrer l'équipe, mais face à Paris, je pense qu'à domicile qui plus est, il faut faire le pari du jeu, Adriano de toute façon va jouer à la place d'Alves, ça va équilibrer un peu.
Lost in translation Niveau : CFA
Dans "la bataille de la salle des machines" on a les chiffres des passes moyennes par match sous Martino mais pas sous Enrique.

C'est dommage parce que c'est vraiment parlant! Tu nous dis "sous Martino c'était limpide, regardez les chiffres. Par contre sous Enrique c'est le bordel" pas de chiffres et puis on passe à autre chose. Frustrant Markus!
tetraquista Niveau : Loisir
Petite coquille "dans l'esprit exigent de l'amateur de football espagnol" exigeant

il y a 8 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 8 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1