Luis Enrique : « La chance de profiter d'une équipe unique »

Modififié
0 4
Une année de malade terminée par une victoire convaincante.

Pour fêter la fin d'année 2015, le Barça a explosé le Betis Séville (4-0) devant ses supporters. Luis Enrique était forcément très satisfait en conférence de presse et a tenu à remercier tout le monde : « Il faut féliciter les joueurs et tous les supporters barcelonais qui ont la chance de profiter d'une équipe unique, qui obtient des résultats en plus d'être séduisante. »

Mais l'entraîneur catalan est déjà passé à la nouvelle année : « L'objectif est de gagner à nouveau, d'oublier ce qu'il s'est passé parce que cela appartient au passé. (…) Tous les joueurs peuvent améliorer leur niveau, tous les entraîneurs et tout le personnel de ce club. C'est une année très gratifiante, mais nous avons sûrement mal fait beaucoup de choses. »

On n'en a pas le souvenir. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Moi oui : le match de supercoupe à Bilbao et celui à Vigo. Que c est pardonné, ca c est autre chose
Des choses à corriger ? Autant pour moi Bilbao et le Celta ce sont 2 gros accidents post-triplé, autant la gestion des jeunes joueurs du Barça est plus que déplorable. Luis Enrique ne se projette pas avec le Barça, il pense à avoir la meilleure équipe possible pour étoffer son CV et se fiche de l'état qu'aura l'équipe quand il partira. Avec Guardiola on avait pas ce soucis : les joueurs de la B faisaient partie intégrante du projet de Pep et ce pour que le Barça ait des bases solides pour perdurer. D'où la préférence pour Busquets à la place de Touré par exemple.

Clairement je pense que Luis Enrique est un entraîneur prometteur (il est jeune encore à ce niveau), Le Celta Vigo, les éloges de joueurs comme Totti, sa première saison au Barça le démontrent (une équipe ne se gère pas toute seule c'est faux, le coach a forcément sa part de responsabilité même si je la juge bien moindre que celle qu'a eu Guardiola dans les succès du Barça en 2009), mais il a clairement quelques trucs à changer pour devenir un grand entraîneur. Qu'il pose un peu plus ses couilles sur la table, qu'il s'améliore sur son plus gros point faible : la tactique, et qu'il arrête de snober les espoirs. Et là je pense qu'on tiendra un vrai bon coach voir très bon.
Faut arrêter il a eu le mérite d'insister avec Sergi Roberto.

Et soyons sérieux, ya pas l'ombre d'un espoir comme Busquets au sein de la Masia.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4