1. // Match amical
  2. // Trophée Joan Gamper
  3. // FC Barcelone/AS Roma

Luis Enrique et la Roma se sont manqués

Il était parti sous les hués des supporters de la Roma qu'il avait fréquenté lors de la saison 2011/12, lors du Trophée Gamper 2015, l'entraineur blaugrana retrouve son ancien club avec un triplé en poche. Qui l'aurait cru ?

À qui faut-il se fier ? Aux tifosi qui gardent globalement un mauvais souvenir de son passage dans la capitale, ou aux principaux intéressés qui ne cessent de se faire des mamours par voie de presse interposée ? « Ce sera un plaisir de retrouver notre ancien coach » a déclaré Totti. « Mon expérience romaine fut unique, je suis encore reconnaissant pour l'opportunité qui me fut offerte. Une année compliquée, mais positive » , rétorque Luis Enrique. Ce qui est certain, c'est que son expérience à la Roma n'a laissé personne indifférent. Ce qui l'est encore plus, c'est que personne, ni même lui, ne s'attendait à ce qu'il recroise son ancien club en étant détenteur de tous les titres possibles.

Bratislava Boy


Le regard de Totti vaut plus que mille paroles lorsqu'il voit le chiffre 10 affiché sur le panneau des changements. Déjà entré en jeu lors du dernier quart d'heure à l'aller, cette fois, le capitaine doit laisser sa place à la 76ème minute alors que La Roma ne mène que 1-0. Un score identique à la défaite du match aller en Slovaquie, et donc insuffisant pour se qualifier, tout juste bon pour les prolongations. Okaka entre en jeu, huit minutes plus tard, Stepanovsky égalise. 1-1, on en restera là, les giallorossi sont éliminés dès les préliminaires de l'Europa League par le modeste Slovan Bratislava. Voici l'entrée en matière de Luis Enrique à la Roma. Une contre-performance et une gestion initiale du Pupone qu'il trainera comme un boulet toute la saison et que les tifosi ne lui pardonneront jamais.

Le Gijonais fut le premier entraineur adoubé par les néo-propriétaires américains. C'est d'ailleurs l'émergent Vincenzo Montella qui en avait fait les frais. En pleine "Guardiolamania", le board avait été débaucher Luis Enrique chez l'équipe réserve du Barca qu'il venait virtuellement d'amener en Liga (3ème place de Liga Adelante). On avait appelé cette opération « Le projet » . Un titre qui sentait le mauvais block-buster à la française. Pas de Jean Reno, mais la volonté d'exporter puis d'implanter le jeu à la barcelonaise dans un contexte différent. Choix risqué quand on connait l'environnement romain qui ne pardonne pas le moindre faux-pas, surtout lorsqu'on débarque avec un salaire de deux millions d'euros, soit le deuxième plus gros de la Serie A à égalité avec Allegri et derrière Mazzarri. Un poil provoquant, non ?

Grosse fatigue


Huit mois plus tard, Luigi Enrico débutait son dernier entrainement en lisant une lettre d'adieu à ses joueurs, il officialisait son départ, prétextant un trop plein de fatigue accumulée. Entre temps, la Roma s'était faite sortir en quart de la Coupe d'Italie, finissait la saison à une anonyme 7ème place, loupant une qualification européenne pour la première fois depuis quatorze ans. « Les résultats comptent, mais pour moi ce ne fut pas une mauvaise saison. Cette équipe s'est nettement améliorée au niveau de l'investissement. » Ça, c'était ce qu'il avait raconté quelques heures plus tard en conférence de presse. Un discours qui a laissé évidemment les supporters indifférents : « Ils n'ont pas compris ce que j'ai fait, mais je pense avoir été honnête du début jusqu'à la fin. » C'est vrai, on ne peut pas lui enlever le fait d'avoir donné sa démission, s'asseyant sur sa deuxième année de contrat. Mais là encore, ce n'est pas le genre de choses qui émeut l'opinion publique.

Cette dernière retiendra une équipe déséquilibrée (64 buts inscrit pour 59 encaissés) et des idées très confuses puisque jamais il n'aura aligné la même formation deux fois d'affilée. Tactiquement sans identité, avec des expériences manquées - De Rossi défenseur central, Taddei et Perrotta arrières latéraux - et une tentative de greffe hispanique (José Angel, Bojan Krkic) totalement loupée. Stekelenburg, Kjaer, Gago furent d'autres échecs même si la responsabilité fut cependant partagée avec la cellule de recrutement. Bref, pas grand-chose de positif à conserver, tout juste un 4-0 contre l'Inter qui ne pèse pas lourd face aux deux défaites lors du derby et un 7-0 encaissé au Juventus Stadium en deux matchs. Trois ans plus tard, difficile de dire du bien du passage de Luis Enrique dans la Capitale. Malgré tout, en juin dernier, la Roma fut une des premières à se féliciter publiquement du triplé de l'Espagnol via Twitter, comme pour dire : « On avait quand même tapé dans le mile » , alors que ce fut juste une grosse erreur de casting.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Je n'ai aucun mal à penser que Luis Enrique est un entraîneur banal voire médiocre. Son passage à la Roma est la normalité et au Barça, c'est l'exception.

Le trio MSN + Rakitic au Barça a fait tout le boulot l'année dernière et je pense qu'énormément d'entraîneurs aurait pu faire aussi bien avec ces mecs en pleine bourre.

Luis Enrique a 2 mérites au Barça:
- Avoir convaincu Messi de laisser sa place dans l'axe à Suarez en lui promettant une liberté relative sur le terrain
- S'être écrasé au moment où c'était tendu dans le vestiaire avec l'argentin, parce qu'il savait que la Pulga aurait le dernier mot (sur le terrain et en dehors)

C'est déjà bien, mais ça n'en fait pas le nouveau Sacchi.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Du Racing et des Ailes
Je n'ai aucun mal à penser que Luis Enrique est un entraîneur banal voire médiocre. Son passage à la Roma est la normalité et au Barça, c'est l'exception.

Le trio MSN + Rakitic au Barça a fait tout le boulot l'année dernière et je pense qu'énormément d'entraîneurs aurait pu faire aussi bien avec ces mecs en pleine bourre.

Luis Enrique a 2 mérites au Barça:
- Avoir convaincu Messi de laisser sa place dans l'axe à Suarez en lui promettant une liberté relative sur le terrain
- S'être écrasé au moment où c'était tendu dans le vestiaire avec l'argentin, parce qu'il savait que la Pulga aurait le dernier mot (sur le terrain et en dehors)

C'est déjà bien, mais ça n'en fait pas le nouveau Sacchi.


Mon propos n'est pas de faire de Luis Enrique le meilleur coach de tous les temps ou simplement en activité mais plusieurs choses sont gênantes dans ton propos :

si avec un effectif pareil, il est normal qu'il ait tout gagné, que penser d'Ancelotti qui n'a rien gagné cette saison avec un effectif au moins équivalent en qualité ?

certes son passage à la Roma est un échec mais quid de sa superbe saison avec Vigo ? Bref un échec une saison et ça en fais un entraineur banal ou médiocre ?

Surtout, LE mérite de Luis Enrique est d'avoir diversifié la palette tactique d'un Barça qui n'hésite plus à laisser un peu plus la balle à l'adversaire pour pouvoir contrer. Il ne faut pas oublier les deux saisons précédentes où le Barça s'enfermait dans une possession stérile qui n'amenait plus les occasions à la pelle comme sous Guardiola.

Et ce n'est peut être pas une coïncidence si Piqué et Alvès qu'on disait fini ont retrouvé leur meilleur niveau sous ses ordres ?

Bref, nouveau Sacchi personne n'a dis ça. Meilleur entraineur du monde, certainement pas pour le moment mais on ne sait pas l'avenir, tout reste à prouver. Coach banal ou médiocre, je ne pense pas.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Je suis d'accord avec vous deux même si je sens que l'exemple Tata Martino qui n'a rien gagné avec ce groupe va vite resurgir pour montrer que l'effectif ne fait pas tout. Pour moi, c'était juste que Diego Simeone semblait au dessus de tout
C'est étonnant cette propension qu'on certains commentateurs à avoir des opinions en perpétuelle démesure. Luis Enrique vient de réaliser le triplé avec un gros club qui restait sur une saison très mitigée, mais c'est un entraîneur médiocre.

Vous me désespérez les enfants. Avoir un avis tranché et personnel c'est bien, sauf si celui-ci est stupide.
Je nuancerais les propos ci-dessus :
Avec une équipe de ce niveau, la direction ne cherche pas tant un entraineur qui va te révolutionner la tactique, mais plutot un gestionnaire de troupe, un mec qui va insuffler un vent frais à son équipe. De ce point de vue là, il a parfaitement rempli sa mission. Le board du barca connaissait ce type, et savait très bien qu'il avait l'âme et l'intelligence d'un leader.
De plus, tactiquement, Luis Enrique a rajouté la verticalité au barca. Un plus qui leur a fait gagné un paquet de points.
Aujourd'hui tu veux voir ou montrer du beau football à un néophyte, ben tu l'emmènes voir un match du barca, parce ça peut aller vite devant, ça peut faire le tiki taka, ça défend comme des morts de faim. Bref tout ce que tu veux voir dans un match de foot.
Qui aurait dit ça au sortir de l'avant dernière saison...
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par pauloradiobemba


Mon propos n'est pas de faire de Luis Enrique le meilleur coach de tous les temps ou simplement en activité mais plusieurs choses sont gênantes dans ton propos :

si avec un effectif pareil, il est normal qu'il ait tout gagné, que penser d'Ancelotti qui n'a rien gagné cette saison avec un effectif au moins équivalent en qualité ?

certes son passage à la Roma est un échec mais quid de sa superbe saison avec Vigo ? Bref un échec une saison et ça en fais un entraineur banal ou médiocre ?

Surtout, LE mérite de Luis Enrique est d'avoir diversifié la palette tactique d'un Barça qui n'hésite plus à laisser un peu plus la balle à l'adversaire pour pouvoir contrer. Il ne faut pas oublier les deux saisons précédentes où le Barça s'enfermait dans une possession stérile qui n'amenait plus les occasions à la pelle comme sous Guardiola.

Et ce n'est peut être pas une coïncidence si Piqué et Alvès qu'on disait fini ont retrouvé leur meilleur niveau sous ses ordres ?

Bref, nouveau Sacchi personne n'a dis ça. Meilleur entraineur du monde, certainement pas pour le moment mais on ne sait pas l'avenir, tout reste à prouver. Coach banal ou médiocre, je ne pense pas.



Je ne suis pas forcément totalement en désaccord. Luis Enrique a des qualités de gestion indéniables.

Par contre dire qu'Ancelotti a un effectif du même niveau, c'est du délire...

A part Ramos et CR7 y a aucun joueur du Réal qui serait titulaire au Barça selon moi.

Y a plein de bons joueurs au Réal mais l'effectif est beaucoup moins cohérent. Kroos est un excellent 8 qui joue en 6 au Réal. Est-ce que Kroos est un meilleur footballeur que Busquets ? Sans doute mais si j'ai besoin d'un 6 dans mon équipe je prends Busquets 1000 fois.
Note : 6
Luis Enrique un entraîneur médiocre et banal? pourquoi? pour une saison ratée à la Roma? et encore, saison ratée, plus en raison de ses relations tendues avec le vestiaire que de ses compétences.

Quand on finit 3è de Liga adelante avec l'équipe réserve du Barça, qu'on fait passer le Celta vigo de "candidat à la descente" à 9è de liga, je doute fort qu'on soit nul.
Et pour ceux qui disent que l'effectif fait tout, Tata Martino a fait quoi lui, avec un meilleur effectif? Et Ancelotti? avec un effectif de qualité équivalente (sinon supérieure) et mieux rodée?

Un entraîneur ne se borne pas qu'à mettre en place des schémas tactiques. Sans son turn-over (qui a évité des blessures tout en permettant aux joueurs de rester frais), sa gestion des joueurs (surtout des dossiers Messi et Neymar), et plus important encore, le fait d'avoir fait passer le Barça d'une équipe qui finit par s'emprisonner dans la possession stérile à une équipe plus réaliste, qui ne crache pas sur un bon contre et qui n'hésite pas à laisser la balle à l'adversaire si besoin...

Donc, arrêtez avec vos avis à 2 balles (et encore, je suis gentil sur leur réelle valeur). OUI, Enrique n'est pas Guardiola, Simeone, Mourinho, Van Gaal ou je ne sais quel genre d'entraîneur vous estimez au dessus, mais il est bien meilleur qu'un Laurent Blanc (et que la totalité des entraîneurs de Ligue 1 sauf Bielsa), et que la moitié des entraîneurs des 5 grands championnats...
C'est à quel heure le match sinon ?
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Benito-Bx



Je ne suis pas forcément totalement en désaccord. Luis Enrique a des qualités de gestion indéniables.

Par contre dire qu'Ancelotti a un effectif du même niveau, c'est du délire...

A part Ramos et CR7 y a aucun joueur du Réal qui serait titulaire au Barça selon moi.

Y a plein de bons joueurs au Réal mais l'effectif est beaucoup moins cohérent. Kroos est un excellent 8 qui joue en 6 au Réal. Est-ce que Kroos est un meilleur footballeur que Busquets ? Sans doute mais si j'ai besoin d'un 6 dans mon équipe je prends Busquets 1000 fois.





Je suis d'accord pour dire qu'il manquait un vrai 6 au real cette saison. Les supporters du real peuvent remercier Perez, ce génie. Mais Khedira (lorsqu'il n'est pas blessé) c'est un très bon 6, non ? Mais lorsque Modric était présent, il me semble pas que ce déséquilibre se faisait trop ressentir. Au contraire, pour la première fois depuis des années, on avait vu le milieu du real marché sur celui du Barça.

Après le reste des effectifs se valent globalement à part la ligne d'attaque où l'avantage est clairement au Barça (au passage, pour moi, de par l'évolution de son jeu en sérial buteur, c.ronaldo aurait moins sa place au Barça que benzema - qui serait barré par Suarez on est d'accord).
Ceci est une hypothèse :
Et si on arrêtait de penser que les entraîneurs sont universels ? Que si ils sont bons, ils réussiront partout et que si ils sont mauvais, à une ou deux exceptions, ils échoueront ?
Et si, certain entraîneurs étaient fait seulement pour certaines équipes, certains clubs ?

Mancini, qui reste tout de même un entraîneur plus que correct, qui joue dur avec une équipe bien en place, par exemple, pensez-vous qu'il ferait un bon coach en Liga ? Inversement, Luis Enrique, malgré son triplé avec le Barça, pensez vous réellement qu'il aurait fait mieux que Gourvennec cette année ?

Les championnats/clubs ont leur spécificités et certaines sont difficilement changeables.
Regardez tous ces grands entraîneurs hispanophones qui sont allés en BPL. Finalement, très peu auront réussi à implanter durablement le nouveau style de jeu qu'ils prônaient.
Et du coup, j'ai oublié le propos initial de mon post :
Luis Enrique, peu importe ses compétences/qualité, est simplement le coach qu'il faut pour cette équipe, ni plus, ni moins.
Note : 1
Message posté par Iniesto
C'est à quel heure le match sinon ?


A 22h. Et à 20h45 t'as un Bayern - Real. Pas mal le programme de ce soir. Tu rajoutes juste la musique de la Champions en arrière fond, et t'as des matchs énormes.
Nistelrooylerude Niveau : District
Luis Enrique n'est effectivement pas terrible comme coach. Ce qui a sauvé sa saison, c'est sa dispute avec Messi, qui l'a conduit à moins se mettre en avant, et à mettre enfin en place une équipe type (ce qui n'est pas difficile à faire avec l'effectif dont il dispose)parce qu'il était sur la sellette, sinon le gars jusqu'en janvier tournait encore en rond un peu comme à la Roma avec des choix totalement incompréhensible.
Pour ce qui est de la verticalité qu'il a soit disant amener, c'est n'importe quoi je trouve, parce que quand en attaque, tu as Messi, Neymar et Suarez et tu as un joueur avec le coffre de Rakitic au milieu dont le style de jeu est différent de celui de Xavi, c'est normal que le jeu soit plus tourné vers l'avant, avec moins de maîtrise au milieu de terrain.
Maintenant , il faut quand même reconnaître que avec lui, il y a eu énormément d'évolution d'un point de vue défensif notamment sur les coups de pieds arrêtés, sinon à part ça honnêtement il n'a rien fait de terrible.
Ah enfin un article qui relate ce bon vieux luis enrique que l'on c'est coltiné un an à rome.
Que dire, en une année il a complètement fichu en l'air nos finances , avec une élimination de la coupe d'europe ainsi qu'avec ces deux BOULETS d'espagnols dont un qu'on a mi 2 ans pour s'en débarrasser.Il nous a flingué De rossi qui à hésiter à partir à man city après la saison et à fait jouer simone perrota n'importe où.
Je me rappel de la purge qu'etais les matchs, de la honte ressentie contre la lazio , la juve . Des défaites 1-0 contre des petits du calcio , des 0-0 fâde.
Même pellizoli était mieux, cet entraineur est d'un mauvais..

Triplé avec le barça , désormais une référence en tant que coach ahahah la grosse blague, quel coach aurait raté avec messi, neymar, rakitic, iniesta , suarez? Quel coach?????? Il faut tout de suite arrêter les conneries. Luis enrique est un coach qui connait le jeu du barca donc c'est un bon coach pour le barca mais pour le reste il est d'une médiocrité sans nom. Et j'estime savoir de quoi je parle étant donné tout les coachs que j'ai vu à rome c'est bien lui le pire qu'on est eu.

Guardiola c'est la même , c'est un grand coach pour le barca vu qu'il a leurs jeu dans le sang, tu le fou en bavière avec une équipe qui joue sur les ailes et de façon verticale bin il les transcende pas et les cadres veulent se barrer (schweini, muller) ainsi que les promesses (gotze). C'est la première année que j'entends des rumeurs de transfert concernant schweini, gotze et muller quelle surprise , guardiola est le coach.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 56 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais...