Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1er tour
  3. // Glasgow Rangers-Progrès Niederkorn

Lui, c’est Sébastien Thill

Après cinq ans d’absence, les Glasgow Rangers retrouvent la Coupe d’Europe, ce soir à Ibrox Park. En face, une équipe : le Progrès Niederkorn. Et un capitaine atypique et attachant : Sébastien Thill.

Modififié
C’était il y a 2135 jours. Une vulgaire élimination juste avant les poules de Ligue Europa face à Maribor (1-1 après avoir perdu l’aller 2-1 en Slovénie). Cette nuit-là, Ibrox Park ne sait pas qu’il va devoir poireauter 5 ans, 10 mois et 4 jours avant d’accueillir son prochain match européen. Les aiguilles ont tourné et nous y sommes enfin. Ce jeudi soir, les Glasgow Rangers, qui ont laissé leur descente aux enfers dans le rétroviseur, vont jouer dans un stade plein. Si les choses se passent comme elles doivent se passer, le premier pic de boucan interviendra au moment où Lee Wallace, le capitaine des Gers, serrera la main du chef de meute d’en face. Cet homme-là s’appelle Sébastien Thill. Dans le championnat luxembourgeois, le milieu de terrain du Progrès Niederkorn joue en moyenne devant 500 spectateurs. Il y en aura cent fois plus ce soir, et alors ? Sébastien Thill n’est pas du genre à entendre son cœur battre plus vite dans ce genre de contexte.


Il y a bien longtemps que le Grand-Duché sait qui est Sébastien Thill et il est temps que le reste de l’Europe fasse sa connaissance. Dans la famille Thill, il y a les parents, Serge et Nathalie, tous les deux anciens internationaux, et quatre fistons : Sébastien (23 ans), Olivier (20 ans), international U21 qui sera également titulaire ce soir, Vincent (17 ans), qui a déjà goûté à la Ligue 1 avec le FC Metz, et Marek (7 ans), qui n’attend pas d’avoir perdu toutes ses dents de lait pour claquer des coups francs lunaires avec ses copains de Rodange, commune où réside toute la famille.

Adolescent, il dit non au FC Metz et oui à la vie

Sébastien, donc. 23 ans, 170 matchs de BGL Ligue (la D1 luxembourgeoise) et une existence dont il a choisi la cadence. À l’origine, c’est à lui que les dirigeants du FC Metz avaient proposé une place au sein de leur centre de formation bien avant de découvrir Vincent. Mais les éducateurs lorrains avaient reçu une réponse aussi inattendue que franche : un « non » clair et net de l’adolescent, qui savait déjà que les efforts nécessaires pour accéder au monde professionnel allaient être incompatibles avec le rythme et l’hygiène de vie qu’il entendait entretenir. Oui, Sébastien Thill aime fumer des clopes. Mais le tabac n’a jamais été un tabou. Le 25 août 2013, le Progrès Niederkorn se déplace au F91 Dudelange avec la certitude de se faire ratatiner comme cela arrive chaque année. À la surprise générale, un gamin de 19 ans dans le camp des visiteurs claque les deux seuls buts du match. Dans ces cas-là, n’importe quel type aurait fanfaronné devant les journalistes locaux. Le gaucher, lui, refuse poliment toute sollicitation et voit tous ses coéquipiers partir prendre leur douche. Il reste là, torse nu, scotché à la main courante, à fumer une clope avec papa, sans se cacher. Il n’en faut pas plus pour coller une étiquette de « white trash » sur le front d’un jeune homme qui dégouline de classe sur le terrain. «  Les Thill sont des joueurs d’instinct. Séba, il a énormément de foot. Il en a dans les deux pieds, dans la tête et dans le sang  » , valide Carlo Weis, le coach qui l’avait intégré à l’équipe première du CS Pétange alors qu’il n’avait que 14 ans avant de le lancer dans le grand bain à 16 ans et 1 mois – dans un pays où l’âge légal pour mettre les pieds sur un terrain de D1 est de 16 ans.

À 17 ans, il dépanne dans les buts

Un an plus tard, le sang de l’adolescent est déjà bien froid lorsqu'il s’agit de prendre place dans les buts pendant une heure, alors que son gardien vient de se faire expulser et qu’il n’y a que des joueurs de champ sur le banc de touche. Lassé de voir ses coéquipiers se regarder dans le blanc des yeux sans oser y aller, il enfile les gants, tient la baraque et récidive la semaine suivante à Käerjeng, quand l’autre gardien se blesse prématurément... « Il avait été très bon, on avait tenu le 1-0. Il ne s’était presque pas servi des gants, il anticipait, il prenait la plupart des ballons avec la poitrine  » , se souvient Carlo Weis.

À une époque où l’équipe nationale du Luxembourg ne laisse plus beaucoup de place à ses amateurs, Luc Holtz se rend toutefois à l’évidence et lui offre sa première sélection le 5 septembre 2015, en éliminatoires de l’Euro 2016 face à la Macédoine. Le Grand-Duché, qui n’a plus gagné depuis deux ans, s’en remet à une inspiration de Sébastien Thill, entré en jeu à la 72e minute et auteur de l’unique but du match dans les arrêts de jeu.

Vidéo

Sébastien Thill n’est pas complètement fou. Il brûle la vie par un seul bout, celui du filtre, respectant à moitié le pacte effectué avec le sélectionneur, qui lui a recommandé de lever le pied au niveau de la cigarette. L’évidence du talent de l’aîné des Thill est telle que le milieu de terrain a honoré sa première titularisation avec les Roud Léiwen le 9 juin dernier aux Pays-Bas. Inutile de dire que son changement de statut a amené quelques clubs professionnels à pointer le bout de leur nez. « Moi, je ne me mets aucune pression avec ça. J’aime ma vie comme elle est aujourd’hui. Je ne vais pas trembler parce que je joue à Rotterdam ou à Glasgow, j’essaye de faire ce que je sais faire, tout simplement  » , débite-t-il. Parmi ses spécialités, il y a les coups de pied arrêtés. Hier soir, en découvrant Ibrox Park pour la dernière séance d’entraînement avant le match, Thill a particulièrement étudié l’état de la pelouse. Histoire de voir si elle était aussi douce que celle du stade Jos-Haupert de Niederkorn, qu’il tond en personne en tant qu’employé à la commune. « C’est un escroc, si vous regardez bien, elle est beaucoup mieux tondue aux 20-25 mètres, là d’où il tire les coups francs  » , balance son père. Les supporters des Rangers n’ont pas de souci à se faire. Les Écossais ayant déjà acheté 4000 places pour le match retour, le petit stade de Niederkorn ne pourra pas accueillir ce rendez-vous, qui se déroulera dans le stade Josy-Barthel, celui de la sélection. Qu'importe. Près d’une décennie après avoir snobé le FC Metz, Sébastien Thill ne peut rien regretter. L’herbe d’ailleurs ne peut définitivement pas être plus verte que celle que l’on tond soi-même.

Par Matthieu Pécot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68