Lugano défend Suarez

Modififié
0 47
En bon capitaine, Diego Lugano est monté au créneau défendre son
coéquipier en sélection Luis Suarez.

Le défenseur parisien interrogé par la télévision uruguayenne Canal 10
a tenu à justifier l'attitude de l'attaquant de Liverpool: "Il a passé
des mois difficiles, qu'il ne méritait absolument pas, tous ceux qui
évoluent dans le football professionnel savent que c'est un grand
cirque. Il faut prendre en compte l'histoire coloniale de l'Angleterre
pour savoir que le racisme y est un problème très délicat, mais nous
savons très bien que l'incident survenu entre Luis et le joueur de
Manchester n'était absolument pas dû au racisme. C'était une dispute
sur le terrain dont beaucoup, moralistes et hypocrites ont profité
pour faire un exemple de la lutte contre le racisme, dans le cas
présent Luis est l'unique innocent
". L'ancien joueur de Fenerbahce a
ensuite salué la décision de son compatriote de ne pas serrer la main
de Patrice Evra: "Il faut avoir des couilles pour faire ce que Luis a
fait, il a suivi ses convictions. Nous sommes en démocratie et si tu
ne veux pas saluer quelqu'un tu ne le salues pas. Encore moins une
personne qui t'a fait passer de si mauvais moments
".

Une défense en béton, une fois n'est pas coutume. AJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vas-y Diego, dis-leur.
Ce qui me choque plus que tout, c'est qu'on arrive encore à défendre la manière dont Suarez a été condamné.
Tous les éléments ont été rendus publics: il n'y a aucune preuve, visuelle ou audios, et on ne se base que sur les qualités rhétoriques prétendument supérieures d'Evra lors de son "plaidoyer", alors que Suarez est, selon les termes de la commission, "plus confus et moins assuré".


C'est pathétique, on en revient encore et toujours au complexe du Colon Blanc, c'est agaçant. Je n'ai pas à m'excuser pour la manière dont mes ancêtres se sont comportés lors des guerres coloniales, tout comme je ne demande pas d'excuse pour les massacres de Lachine et Guy Georges.
Y'en a même qui écrivent des livres pour expliquer que le génocide rwandais est à imputer aux colons français, c'est ridicule.

Dans cette histoire, on a Patrice Evra, qui a sûrement été appelé "negro" (sans accent, "Noir" en espagnol, ce qui est un simple constat si je ne m'abuse) et qui joue les enfants de chœur alors qu'on sait très bien ce qui se dit sur un terrain de foot ("Sale gay" adressé à Gourcuff, mais personne ne fait de vague, évidemment, parce que apparemment c'est moins grave).
Un scoop, les gars: il n'y a pas que les minorités ethniques qui ont été martyrisés, les orientations sexuelles ont elles aussi été passibles de camp de concentration, à une époque, et même du Bûcher pendant l'Inquisition. Et pourtant, on entend pas Lilian Thuram se plaindre de la manière dont Olivier Rouyer a été traité.

Alors oui, je n'ai pas peur de le dire: Evra est un menteur, cela a été prouvé à plusieurs reprises, c'est un sale type, qui ne respecte rien, et il me semble qu'on peut affirmer que Suarez est un meilleur footballeur que lui. Evra, quoi que vous en dise les journaux parisiens ou les brassards de capitaine, n'a jamais fait consensus en Angleterre quant à son niveau footballistique, et vu de Londres, il me semble que la presse française a bien vite condamné Suarez à la potence en relayant des fausses sources.
Et il a parfaitement raison. On est libre de ne pas saluer quelqu'un surtout quand ce quelqu'un est loin d'avoir eu une conduite irréprochable tout le long de sa carrière
Papynator Niveau : DHR
C'est clair que c'est un cirque mais il y a malheureusement plus de clowns et de bouffons que d'acrobates et jongleurs.
Dans votre face!!!!!!!!!!!
evra et la F.A.
et pourtant le noir ivoirien que je suis je vais crier lugano je t'aime!!!!!!!!!!
les comms precedants ont tout did
@MASH : tu peux largement défendre Suarez, mais pourquoi te sentir obligé de dénigrer Evra en portant des accusations sans fondement (celle sur l'insulte homophobe) ?

quand au niveau supposé du joueur, je ne vois pas en quoi ça peut appuyer une quelconque argumentation, on ne juge pas là des performances mais des attitudes...

Ou alors, Messi peut se permettre de cracher sur n'importe qui, et on dira que c'est la faute du mec qui s'est fait cracher dessus parce qu'il est moins bon que Messi...

perso, je trouve ça incohérent comme ligne de défense...
Ou alors tu ne sais pas faire la part des choses.
Je te montre qu'il y a deux poids deux mesures dans le football mondial, regarde comment Suarez a été trainé dans la boue pour une histoire sans preuve.

Je te dis juste que d'un coup, on (enfin, tu sais, l'Équipe et ses pairs) a mis Evra sur un piédestal, en faisant le capitaine-courage de Manchester, toutes ces conneries, alors que la vérité est que, sur ce match précis, il était à la ramasse, se faisant balader par tout le monde, Suarez inclus.

Rien à voir avec Messi. Mais si. Merci. Salut.
c'est bien la ponctuation comme une fin de discussion mais ça ne nous dit toujours pas d'où tu sors les propos diffamants et homophobes que tu attribues à Evra...

et sinon, quel rapport entre le niveau de jeu d'un joueur sur un match et l'incident ? tu sous entends que evra aurait créé l'incident pour éviter qu'on parle de son niveau de jeu ?
pfffiouuu, ça cogite dans la tête d'Evra!

par contre je comprends pas, tu dis que le rapport de la FA est accablant pour Evra 'ce que je ne conteste pas), mais dans le com' suivant tu parles de suarez traîné dans la boue sans preuve, on prend quelle version ?
Ce que tu fais, ça s'appelle une lecture cursive de mauvaise qualité, et de la mauvaise foi.
Je n'impute à Evra aucun propos raciste, je dis qu'on entend beaucoup moins les masses choquées et les veuves éplorées lorsque l'on traite l'homophobie ou d'autres problèmes moins médiatiques. Tu ne vas pas nier que faire des références le révérend King et Mandela, c'est plus accrocheur. Quand à ta tentative d'ironiser là-dessus, c'est un échec. Donc à ton avis, pourquoi Evra a été reporter ce soi-disant incident. Il a été choqué? Son identité en a pris un coup? C'était la première fois qu'il se faisait insulter sur un terrain? Ca a du le perturber, le pauvre.
En tout cas, Liverpool privé de son meilleur joueur avançait moins vite.

Et tu n'as pas lu le rapport. Il n'est accablant pour personne, il est partial puisqu'il fonde une sanction sur des remarques sans rapport avec l'affaire.
Et je dis que la presse a été prompte à jeter Suarez en pâture. Qu'est-ce que tu ne comprends pas là-dedans? C'est frustrant, ces gens qui font semblant d'avoir des arguments de fond alors qu'ils ne lisent pas tes commentaires.
"Dans cette histoire, on a Patrice Evra, qui a sûrement été appelé "negro" (sans accent, "Noir" en espagnol, ce qui est un simple constat si je ne m'abuse) et qui joue les enfants de chœur alors qu'on sait très bien ce qui se dit sur un terrain de foot ("Sale gay" adressé à Gourcuff, mais personne ne fait de vague, évidemment, parce que apparemment c'est moins grave)."

dans ton second commentaire...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Remy fait plaisir à Blanc
0 47