Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Faits divers

Lucho González accusé d'avoir voulu tuer sa femme

Modififié
Lucho González a-t-il pété les plombs ?

C'est la question à laquelle doit répondre le tribunal brésilien de Paraná. Accusé par Andreia Marques de tentative de meurtre, l'ancien joueur de l'OM a bien failli commettre l'irréparable selon la version donnée par sa compagne au quotidien portugais Correio da manhã. Uni par les liens du mariage depuis 2014, le couple aurait eu une discussion animée avant que le joueur ne pousse sa femme sur le lit et ne l'étrangle, avant même d'appeler ses deux enfants en leur disant : « Venez voir mourir votre mère folle. » Une nouvelle qui explique aussi pourquoi le club brésilien de l'Atlético Paranaense n'a pas voulu renouveler le contrat de l'international argentin il y a quelques jours, déjà au courant de l'affaire en cours.


AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié