Lucescu était proche de l'OM

Modififié
0 4
Dans le cadre du dossier consacré au Shakhtar Donetsk dans le prochain SoFoot, Mircea Lucescu nous a confié qu'il avait failli succéder à Eric Gerets sur le banc de l'OM :

« Lors du transfert de Brandao, du Shakhtar à Marseille, j'ai un peu aidé le directeur administratif de l'OM lors des transactions en janvier 2009. J'ai convaincu le président car il était là depuis cinq ans et je voulais donner leur chance à Willan et Adriano. Du coup, on a beaucoup discuté. Je crois que je leur ai plu et ils savaient déjà qu'Eric Gerets allait partir. Deux jours plus tard, j'ai reçu un coup de téléphone de Diouf. Il m'a remercié d'avoir facilité les choses pour Brandao, il m'a dit être impressionné par mon français et qu'il pensait sérieusement à me prendre. Il m'a rappelé une fois. Ensuite, on est tombé sur le CSKA Moscou (1/8ème de finale de la coupe de l'UEFA 2009) et on savait que si on passait, on tomberait contre Marseille. Ils m'ont téléphoné de nouveau et m'ont proposé de façon très, très correcte que l'on se reparlerait à la fin du match retour en France. A l'aller, à la maison, nous avons gagné (2-0) et nous n'avons eu aucun contact. Au retour, il y avait quelques petits problèmes, Diouf a été opéré. Ils devaient venir après le match, ils ne sont pas venus. Deux jours après, le président du Shakhtar a fait des déclarations à la presse assurant que nous allions continuer ensemble (son contrat prenait fin en juin 2009, ndlr) et j'ai accepté sans problème. Dix jours plus tard, les dirigeants de l'Olympique m'ont contacté et je leur ai expliqué que c'était trop tard. Le président m'a conditionné pour gagner les deux derniers tours contre le Dynamo de Kiev et le Werder Brême. Après avoir passé Marseille, j'étais persuadé qu'on allait la gagner cette coupe. Contre Kiev, j'étais sûr de nous -on les avait battus deux fois en championnat, une autre en coupe- et ensuite contre le vainqueur de Hambourg-Brême, je savais que le football allemand te laisse toujours des possibilités de gagner. Avec la qualité technique de nos joueurs, je savais qu'il y aurait des opportunités. Le Werder avait éliminé trois clubs italiens et cela me rassurait de ne pas avoir à les affronter. Après ? On a gagné cette coupe de l'UEFA et j'avais envie de continuer avec cette équipe » .

Propos recueillis par RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

À quoi ça se joue, parfois. Par contre, il serait malin de garder ce nom dans les tablettes olympiennes pour remplacer Deschamps quand celui-ci s'en ira.
oui très classe comme entraineur
en cas de départ de la déche ça serait un gros coup si en plus il peut amener 2/3 brésiliens dans les valises
un très grand coach, qui a entraîné notamment l'Inter Milan, il a une grande expérience du football européen du haut niveau et a toujours prôné un jeu offensif. Mais si Deschamps peut rester, qu'il reste !! Je pense qu'il n'y a pas de meilleur coach pour Marseille que lui.
Debat: est-ce qu'a votre avis cela aurait fait augmenter la mendicite dans les transports publics marseillais?
Les avis et points de vue d'horizons divers et varies sont les bienvenus.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4