Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lucescu et le « kidnapping de ses joueurs »

Modififié
Depuis samedi soir, 6 joueurs du Shakhtar Donetsk (Fred, Alex Teixeira, Dentinho, Luiz Adriano, Facundo Ferreyra et Douglas Costa) sont portés disparus. A priori, il s'agit d'un refus de prendre l'avion retour en direction l'Ukraine par crainte des conflits. Mais l'entraîneur du club a une toute autre version des faits.

Pour Mircea Lucescu, les déserteurs ont été influencés par un certain Kia Joorabchian (l'agent de Carlos Tévez notamment) : « C'est un coup de Kia Joorabchian. Il a profité de la situation pour les enlever. C'est un kidnapping. Ces joueurs sont jeunes, il a réussi à les convaincre de ne pas rentrer, leur expliquant qu'ils seraient bientôt libres et qu'ils pourraient prochainement signer dans un autre club. C'est un pur scandale. Ce sont des joueurs importants pour moi. Ils sont encore à Genève. Tout s'est passé après le match contre Lyon, à deux heures du matin, dans notre hôtel. Je n'ai rien pu faire. »

Lucescu, qui nous avait confiés il y a quelques semaines qu'il n'abandonnerait pas le club à cause de la guerre, ne comprend d'ailleurs pas la peur de ses joueurs : « Nous ne jouerons pas à Donetsk cette saison, mais à Kharkiv (ville à l'extrême nord du pays, près de la frontière russe, ndlr). On va s'entraîner et vivre là-bas. C'est plus simple car, à Donetsk, la situation est trop difficile. C'est comme ça. On n'a pas vraiment le choix. Pour l'instant, les Brésiliens sont seuls mais on espère qu'ils seront prochainement rejoints par leur famille. C'est important. On en a dix. »


Cela dit, est-ce que se rapprocher de la frontière russe est vraiment la meilleure solution pour éviter les combats ? ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17