1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Ajax/PSG (1-1)

Lucas, le choix de soliste

À Amsterdam, le Brésilien a raté un face-à-face en début de seconde période. Un mois après celui de Reims, le numéro 7 du PSG peine toujours à faire le geste décisif dans la surface de réparation. À 22 ans, il serait temps qu'il passe un cap. Pourtant, il est loin d'être le plus maladroit.

Modififié
76 42
C'est difficile de détester Lucas Moura. Vraiment. D'une, parce que le garçon est attachant, affable, naïf et bien élevé. De deux, parce qu'on se dit qu'à un moment donné, il va vraiment avoir le déclic. Une chose est certaine, ce n'est pas à Amsterdam que le numéro 7 francilien a franchi un cap. Forcément, on va remettre sur la table son face-à-face avec Cillessen du début de seconde période. Une occasion nette qu'il rate – puisqu'il ne trouve même pas le cadre – mais que, paradoxalement, il se crée tout seul. Tout lui en une situation, en somme. Alors là, on repense au match de Reims où, dans une situation analogue, il oublie Ibrahimović autant qu'il oublie de faire un vrai crochet. Et voilà le Brésilien sous les critiques.

À partir de 1'25
Youtube

Depuis, le joueur gamberge, repense à cette action, aux critiques de Laurent Blanc, notamment celles émises après la victoire contre Bastia au Parc des Princes (2-0, avec un but de Lucas), puisque l'entraîneur-spectateur avait été incisif envers son joueur : « Dans le jeu, je le trouve beaucoup mieux, mais pour un attaquant, les stats sont importantes et un attaquant qui ne marque pas, on ne peut pas dire qu'il fait une grande saison. » Prenons l'exemple de l'an passé. Le Brésilien a joué 36 matchs de Ligue 1 (18 titularisations) pour un résultat comptable de 5 buts et 10 passes décisives. Honnête pour un mec qui arrive derrière Cavani, Ibrahimović et Lavezzi dans la hiérarchie offensive. Mais quand on pèse 45 millions d'euros, on n'a pas le droit de se planter, c'est la dure réalité du football moderne. Au vrai, ce n'est pas vraiment pour ses ratés offensifs que ce futur chauve déçoit (car ils ne sont finalement pas si nombreux), c'est avant tout pour ses mauvais choix.

Lève la tête, gamin


Janvier 2014. Le PSG accueille Bordeaux au Parc des Princes et Lucas Moura passe une soirée compliquée sur le côté droit de l'attaque. Pendant plus d'une heure, il va jouer à l'envers. Quand il faut centrer, il dribble, quand il faut prendre l'espace, il s'arrête, quand il faut la donner, il tente un crochet. Etc, etc, etc. Le môme joue à l'envers et prend une soufflante d'Ibrahimović. Au final, il va rester dans son match et sortir deux passes décisives sur les deux buts parisiens. Frustrant. Car le Brésilien joue comme ça. À l'instinct. Sans aucune cohérence tactique ni physique. C'est simple, il n'anticipe jamais rien. Aucun appel. Ou si peu. Son truc favori, récupérer la gonfle, se mettre en marche et improviser sans jamais savoir ce qu'il fait. L'homme n'utilise pas les espaces, il tente de le créer balle au pied. Tactiquement, c'est un cauchemar, car il est difficile de l'utiliser intelligemment. Et puis, à force de porter son ballon, le mec se fatigue et perd en lucidité.

Alors, oui, il n'a que 22 ans, cela demande du temps pour appréhender l'exigence du haut niveau. OK. Mais le Brésilien porte sur lui le poids de son transfert. On sera toujours plus exigeant avec lui. C'est comme ça. Comme lors de son rush fou contre l'OM, qu'il se crée encore tout seul, mais qui se termine par un gros… rien. C'est beau, ça va vite, c'est imprévisible, mais ça ne va pas au fond. Cette action ressemble à Lucas. Cette action, c'est Lucas. En attendant, hier sans lui, le PSG présente un bilan offensif proche du néant. Un comble. Finalement, difficile d'en vouloir à Scolari, puis à Dunga de ne pas l'avoir pris en équipe du Brésil. Il peut mieux faire. Il doit mieux faire. Sauf si son objectif avéré est de saloper toutes les offensives criantes du PSG. Si c'est le cas, là-dessus aussi, il a du retard sur le vrai croqueur de Paname. Car à ce jeu, Ezequiel Lavezzi est déjà loin devant. Très loin.

Youtube


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : -3
En gros c'est Menez, le melon en moins.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Cette superbe calvitie naissante...Je me retrouve en lui, quand j'étais plus jeune.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Le 3ème paragraphe est excellent et reflète parfaitement tout ce qui se passe avec ce joueur sur le plan tactique : 0 vision, 0 intelligence de jeu, juste des aptitudes explosivité et de dribble de malade, mais jamais bien exploitées.

Belle analyse globale, même si le taquet pour Lavezzi en fin d'article me semble un peu superflu.
Sa finition est un gros défaut du joueur quand même, parfois il sort complètement du match dans le simple but d'impressionner le public, comme dans ce fameux match contre l'OM où il fait 30 passements de jambes devant Morel pour ensuite redonner la balle à sa défense... Ca fait plaisir aux nouveaux supporters du Parc mais ça n'a pas d'autre utilité que de faire parler de lui. Et si le joueur en face n'était pas Morel mais Jeunechamp ou Rool c'était même dangereux pour lui...
C'est clair qu'il a du talent (une grosse vitesse notamment, ce qui lui a permis ce rush) mais j'ai quand même l'impression qu'il progresse lentement.
chewbie42 Niveau : CFA2
Cet article représente à lui seul tout ce que je reproche à ce site, que j'adore par ailleurs.

Nous avons trois clubs français qui jouent ce soir en Europa League, mais le site préfère pondre un article inintéressant sur Lucas où l'on apprend absolument rien.
Il a couté cher, il est jeune, chien fou, créatif et croqueur. Ok.

Bref, je peux comprendre que les rédacteur de So Foot soient en très grande majorité supporters du PSG mais les article sur ce club et ses joueurs à longueur de journée au détriment de tous les autres clubs français (ou internationaux d'ailleurs) ont tendance a vraiment devenir redondant...

J'espère que vous nous ferez l'honneur de regarder les matchs de ce soir et d'en faire un compte rendu sympa.

En attendant, je laisse les supporters parisiens savourer votre ligne éditoriale.
Il se prend trop la tête ce gamin. Il a avoué la semaine dernière qu'après son raté face à Marseille la saison passée(sa chevauchée fantastique où il élimine la moitié de l'équipe sans marquer), il n'a pas dormi pendant une semaine.
Ca sent le trauma depuis ce "loupé" (même si c'était plus un sauvetage sur sa ligne qu'un raté pour moi)
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par PhoenixLite
Le 3ème paragraphe est excellent et reflète parfaitement tout ce qui se passe avec ce joueur sur le plan tactique : 0 vision, 0 intelligence de jeu, juste des aptitudes explosivité et de dribble de malade, mais jamais bien exploitées.

Belle analyse globale, même si le taquet pour Lavezzi en fin d'article me semble un peu superflu.


Même en le voyant évoluer à Sao Paulo on pouvait se douter que les carences évidentes de vision de jeu et d'intelligence allaient être un sacré frein.

Il n'avait que 18 ou 19 ans mais c'était déjà criant. Après, Paris a voulu croire en lui mais surtout s'acheter l'un des joueurs youtube les plus regardés à cette époque. Ca fait quand même chers les galipettes interactives.
Bierre PourDieux Niveau : DHR
Pas facile de jouer à côté d'Ibra pour Lucas aussi. En se présentant devant le gardien, il a l'angoisse qui vient lui titiller le fond de l'oeil. Comme un élève qui fait un exo de maths sous le regard de son prof.
tapavuleballon Niveau : CFA2
Lucastatrophe des surfaces
Note : 1
Qu'est ce qu'il est mauvais, le genre de joueur que je déteste. Le poulet sans tête, ils ont nom pour ça en Angleterre, ça me revient pas. Useless
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@Ludovih
Je pense que contre Morel où il fait ses passements de jambe, il attend seulement que Morel réagisse pour pouvoir le dribbler... Or, Morel bug et ne tente rien... Donc c'est pas forcément pour impressionner le public... Et puis merde j'ai adoré voir ça moi ! C'était insouciant donc beau !
"Enfin un groupe pas facile pour le Paris Saint Germain",
"Enfin des difficultés dès les premiers instants de la Champions", "Et si on remettait tout en cause".

Depuis hier, les articles ne cessent de fuser sur tous les sites ( déjà 3 sur So foot, il me semble) et les plus grands connaisseurs du ballon rond voient déjà le PSG relégable en championnat et sorti de la Champion's dès la phase de poule.

Il est clair qu'après 5-6 matches, c'est tout ou rien avec les critiques (le football total 2.0 en somme).

Le PSG prend un point à l'extérieur face à une bonne équipe de l'Ajax, qui n'est pas à la rue du tout (coucou C.Dugarry), il récupère ses internationaux qui recommencent leur saison post-coupe du monde (Lavezzi notamment). La saison est longue et nous verrons à la fin. Lucas va aller s'asseoir sur le banc et puis c'est tout, comme dans tous les clubs avec un gros effectif.

En attendant ce soir c'est l'europa league et on a besoin de points pour l'indice UEFA

Allez Sainté, allez Lille et allez Guingamp !

Au passage, hier Chelsea fait 1-1 à domicile face au terrifiant Shalke 04, je ne pense pas que ce soit la crise chez les blues.

Un supp du PSG.
Si il avait un air de racaille comme Menez ou pire si il était arabe, qu'est-ce qu'il prendrait dans la gueule... typiquement le joueur surcoté ou du moins sur-protégé parce qu'il est brésilien
De toute manière je pense pas qu'il puisse progresser en restant à droite.

Selon moi on le met à droite par défaut mais c'est pas son poste. A la limite à gauche pourquoi pas mais je le vois plus axial genre 9 et demi.

Et puis c'est clair qu'il à l'air de se mettre trop de pression et je suis pas sur que Blanc soit le meilleur pour gérer son cas.(comme beaucoup d'autres d'ailleurs)
Juste quand je commençais à avoir un semblant d'espoir d'assister à son éclosion.

Il a l'air bien con, mais ça ne fait pas tout. Il semble surtout très fébrile le gamin.
Sûr qu'il va finir par faire un duo émo-gothique avec Gravier.
Heiseinberg Niveau : CFA
Un joueur comme Lucas il n'y a qu'un entraineur qui peut le faire progresser, mais au fil des matchs j'ai l'impression que Blanc s'en fiche or qu'il peut devenir une arme atomique il a un potentiel fou ! Le faire travailler tactiquement, pas forcement sur le repli mais sur le positionnement en phase offensive ! Lui faire des seances de tir face au goal de 3h je sais pas moi creuser vous les meninges le staff parisien ! Zidane restait avec Karim des heures a l'entrainement juste pour faire des reprises de volées, il y a pas de secret c'est avec la repetition que ça rentre et Lucas et le joueur typique qui a besoin d'etre encadré comme dans FM. Ca peut devenir un veritable monstre si son potentiel est bien exploité.
God Riquelme Niveau : DHR
Message posté par Grinchting
De toute manière je pense pas qu'il puisse progresser en restant à droite.

Selon moi on le met à droite par défaut mais c'est pas son poste. A la limite à gauche pourquoi pas mais je le vois plus axial genre 9 et demi.

Et puis c'est clair qu'il à l'air de se mettre trop de pression et je suis pas sur que Blanc soit le meilleur pour gérer son cas.(comme beaucoup d'autres d'ailleurs)


Je ne suis pas d'accord avec toi sur ce positionnement au centre parce que c'est un joueur tellement rapide qu'il lui faut plus d'espace dans la profondeur et surtout pouvoir utiliser cette vitesse pour déborder.
De plus avec des équipes qui jouent souvent avec beaucoup de monde dans l'axe il ne serait pas assez face au jeu et donc plus difficile pour lui d'utiliser sa vitesse.

Le problème est qu'il repique trop souvent à l'intérieur et que ça devient facile à anticiper pour les défenseurs.

Pareil ce n'est pas et ne sera jamais un buteur par contre il doit devenir le joueur type qui casse les lignes et fout le bordel dans la défense adverse ce qu'il n'est pas encore même si il progresse doucement mais surement.
AirForceOne Niveau : CFA2
On l'oublie peut être mais il a été acheté 45 patates par Paname. Pour l'instant il a été moins bon que Lavezzi sur la même période. Ok il est rapide faut être décisif. Aubameyang était comme lui mais il a travaille et suffit de voir ses stats sur les 2 dernières saisons.
Je pense qu'il se repose trop sur ses lauriers.
Faut pas oublier la ligue des champions mon frère !
rp.bourque Niveau : DHR
Il a clairement l'air de culpabiliser, de ne pas être très sûr de son niveau, et il pousse la confiance par un méthode coué plutôt que de la laisser l'investir. Il se sent trop avoir à prouver alors qu'à mon avis l'équipe est plutôt derrière lui. C'est le syndrome de l'imposteur...
Je pense qu'il faut l'aider psychologiquement. Maintenant si on la lui propose le risque c'est que ça le victimise. Enfin je ne sais pas, j'ai l'impression que c'est ça le truc.
A mon avis, à part que ses coéquipiers et tous ceux du staff lui disent qu'ils l'aiment (avec parcimonie, sinon c'est encore l'imposture) il n'y a pas grand chose à faire. Enfin je suis pas psy.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
76 42