1. // SO FOOT CLUB #15
  2. // Interview Lucas

Lucas : « Je préfère les joueurs imprévisibles »

27 32
Si la Seleção a perdu son monopole en matière de football spectacle - le fameux joga bonito -, elle peut toute de même toujours compter sur certains artistes pour enflammer les foules.

Un groupe dont fait indéniablement partie le Brésilien Lucas Moura qui s'est confié sur ce qu'il appelle « le futebol-arte  » dans les colonnes du numéro 15 de So Foot Club, à paraître ce jeudi en kiosques : « Personnellement, je ne suis pas fan de ce football robotisé où le mec prend le ballon et fait toujours la même chose, toujours la même chose, et encore la même chose… Le foot est imprévisible et doit le rester. Si tu as la possibilité de faire quelque chose de différent, tu dois le faire parce que ça peut te permettre de faire la différence, de plier un match. »

Lucas défend ainsi cette créativité typiquement brésilienne : « C'est ce que moi, je cherche à faire. De manière générale, ce football d'improvisation est très brésilien. Par exemple, Neymar est très imprévisible, on ne sait jamais ce qu'il va faire parce qu'il invente tout le temps de nouvelles choses. Il prend le ballon et dribble. Moi aussi, je veux être comme ça. Je n'ai pas envie, quand je prends le ballon, que tout le monde sache déjà ce que je vais faire. Je veux semer le doute chez le défenseur, qu'il ne sache pas à quoi s'attendre. Est-ce que je vais dribbler ? Est-ce que je vais jouer en une touche ? »

Il s'agirait maintenant de gagner en efficacité. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 18
Mais Lucas on sait tous ce que tu vas faire quand t'as le ballon, tu vas essayer de prendre le défenseur de vitesse, et terminer ta course par une vieille frappe croisée qui tond la pelouse
le truc, c'est que toi, depuis que tu es à Paris, tu es prévisible.

Surtout, je vois pas la différence avec tes débuts.
floyd pink Niveau : CFA
C'est marrant comme le mot "imprévisible" prend un sens et une connotation totalement différente quand tu l'associe à Neymar ou à Lucas
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
27 32