Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Lucas Hernandez : « Petit à petit, vous allez mieux me connaître »

Modififié
Lucas Hernandez est l'une des rares satisfactions du match de samedi, et il a profité de son dimanche matin pour revenir sur ce France-Australie.

Sans surprise, il a expliqué que l'équipe de France avait lutté pour se mettre en route : « Ce n'a pas été un très bon match, non. On a eu un peu de difficultés à entrer dans la compétition. On a eu quelques doutes, surtout sous la pression. » Et d'après lui, le mal qui touche les Bleus porte un nom : le manque de communication. « En première mi-temps, ça s'est vu qu'on hésitait, il y avait un trou au milieu de terrain. Il y a un problème de communication entre les attaquants et les défenseurs. Contre le Pérou, s'il faut aller les chercher, on ira les chercher. S'il faut les attendre, on les attendra. Mais toujours en groupe, en équipe. »


Il a ensuite évoqué son cas personnel, et son manque de notoriété en France : « Il y a beaucoup de Français qui ne me connaissaient pas, c'est normal, je joue dans un autre pays. Petit à petit, vous allez mieux me connaître. » Il a également confirmé ce que tout le monde savait déjà, à savoir que plusieurs saisons sous la houlette de Diego Simeone avaient fait de lui une machine de guerre pleine de hargne : « J'ai toujours eu ça. Je suis à l'Atlético depuis 11 ans et avec Simeone depuis 4 ans, on m'a appris ça. » Et en Espagne, Hernandez a également appris l'art du plongeon au moindre contact, une habitude qu'il ne cache pas : « Il y a des moments où j'ai exagéré un peu... Mais ça fait partie du spectacle ! Ça fait partie de moi, je fais souvent ça quand on gagne pour permettre à l'équipe de gagner un peu de temps. »

22 ans, et déjà un vieux roublard. AD, à Istra
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo

Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE