1. //
  2. // 26e journée
  3. // Milan AC/Hellas Vérone (2-2)

Luca Toni en rêvait

0 14
Comme Francesco Totti, Luca Toni continue de s'éclater sur les pelouses de Serie A, à bientôt 38 ans.

Auteur de l'ouverture du score, ce samedi soir, face au Milan avec le Hellas Verone (2-2) grâce à une Panenka parfaite, le Bomber a confié après la rencontre qu'il songeait à une telle réalisation depuis un moment déjà, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport : « Je l'avais dit à mes coéquipiers. Avant d'arrêter ma carrière, je voulais mettre un but sur penalty avec une Panenka. Je voulais le faire dans un grand stade et je pense que c'était l'occasion idéale ce soir (samedi, ndlr). Est-ce que je peux prendre ma retraite maintenant ? Non, non, je ne sais pas encore quand j'arrêterai. Mais je voulais inscrire une Panenka, je ne l'avais jamais fait dans ma carrière. Ça a marché et ça a surtout servi à prendre un point. »



Une première donc pour le Numéro Uno. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Francisco Coquelinho Niveau : Loisir
Celle de Zidane en 2006 l'a tant marqué que ça ?
Syr_Odanus Niveau : CFA
N'empêche qu'il a toujours la classe, Toni.

Je n'ai jamais compris pourquoi on s'est si mal comporté envers lui au Bayern lors de sa dernière année alors qu'il sortait de 2 saisons énormes en Bavière.
Claude le Gentil Niveau : CFA
Note : 5
Message posté par Francisco Coquelinho
Celle de Zidane en 2006 l'a tant marqué que ça ?


Le tir sur la transversale qui passe la ligne,et que la France décrit comme une panenka ?
@francisco coquelinho : en effet, celle là la énormément marqué Parcque un peu plus tard dans la soirée il soulevait la coupe du monde
Je crois qu'il a préféré celui de Trezeguet...
footchampagne Niveau : Ligue 2
Message posté par ruicosta10
Je crois qu'il a préféré celui de Trezeguet...


La blessure est encore ouverte, Rui Costa, vas y doucement.
Message posté par Claude le Gentil


Le tir sur la transversale qui passe la ligne,et que la France décrit comme une panenka ?


C' est une Panenka qui touche la barre. Une frappe enveloppée qui ferait poteau rentrant n'en demeure pas moins une frappe enveloppée. De même s' il s'agissait d' un pointard, d' une reprise de volée ou d' un exter...

Vous avez votre coupe du monde, laissez nous notre Panenka.
A moins qu'il ait été traumatisé par le tir au but de Di Biagio...
Physiquement il me paraît bien affûté, plus qu'à l'époque où il portait le maillot de la sélection.

Belle réalisation sinon.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14