1. // Cahier rose

Lu, vu et détendu

Pour ne rien vous cacher, on n'avait pas assez de place dans le mag' ce mois-ci pour caler la fameuse rubrique du cahier rose. C'est le week-end, on n'est pas des pingres, alors c'est cadeau.

Modififié
0 0
We are the champions. L'Espagne a enfin son étoile, c'est cool. Ce qui est moins drôle, ce sont tous les artistes qui se sont inspirés de la Roja pour en faire des chansons moisies. La Hungara, une vieille chanteuse de Flamenco un peu déjantée, y est ainsi allée de son petit single pour surfer sur la vague de la victoire. Extraits navrants: “Puyol avec sa grosse tête a mis un beau but”, “Celui qui cherche des noises à Del Bosque aura affaire à moi”, “Piqué s'est fait casser la gueule. C'est dommage parce qu'il a une belle gueule d'ange”. La Hungara devrait envoyer son CV à Christian Jeanpierre.

We are the champions (2). Pendant tout l'été, Andres Iniesta s'est fait courser par les paparazzi. Les photos d'Andresito et de son horrible moule-bite multicolore, shooté en vacances en Sardaigne, ont provoqué l'hilarité en Espagne, certains allant même jusqu'à dire que le translucide footballeur du Barça était le chaînon manquant entre la méduse et l'espèce humaine. Bref, Andres a du mal à gérer la rançon de la gloire. Interrogé par El Mundo Deportivo, le buteur de la finale du Mondial s'est défendu: “La seule chose qui me dérange, c'est que mon maillot de bain n'ait pas plu aux gens, alors qu'il est vraiment beau. C'est un maillot de bain de compétition, mais il y a beaucoup de gens en Espagne qui n'ont pas de culture sportive. D'où l'incompréhension.”

We are the champions (3).J'ai le string qui mouille en voyant la Roja”. Maria Lapiedra, actrice porno, a créé le buzz de l'autre côté des Pyrénées en balançant sur youtube une vidéo où on la voit susurrer cette petite sucrerie. Profitant du succès de la victoire espagnole en Afrique du Sud, l'actrice X a aussi incrusté son décolleté affolant et ses jambes interminables dans toutes les fêtes de célébration des joueurs. Invitée à la TV, “Marie Lapierre” a ensuite avoué qu'elle avait eu un petit problème avec David Villa: “Je suis allée le voir pour savoir si je pouvais me prendre en photo avec lui, et il était très chaud. Il a dit oui tout de suite. Ce que je ne savais pas, c'est que sa femme était à côté de nous. Quand elle m'a vue, elle m'a jeté un regard assassin et David a baissé les yeux. A la maison, c'est elle qui doit commander”.

We are the champions (4). Joan Capdevila est peut-être le plus méconnu des champions du monde espagnols. C'est dommage. Dans une interview accordée à El Pais, le “champion aux pieds carrés”, comme il se définit lui-même, a démontré qu'il valait le détour. A la question: “En quelle année s'est terminé l'Apartheid?”, l'Ibère a été rude: “C'est quoi ça?”. Rappelons que la coupe du monde 2010 a eu lieu en Afrique Du sud.

Vernis à ongles. Noelia Lopez a remporté un concours de Top Model organisé par une chaîne de télévision espagnole. Ce dont tout le monde se foutrait pas mal si la belle Andalouse n'était pas la nouvelle fiancée de Guti. Entre les deux, une relation de jeunes filles adolescentes est née. “On ne partage pas nos crèmes de visage, ni nos sèche-cheveux, mais récemment je lui ai peint les ongles avec un vernis noir. On était sur la plage, et il m'a demandé de lui en mettre”, a confessé Noelia. Avant, tout de même, de rassurer sur la virilité de son homme: “Je peux vous assurer que Guti n'est pas gay. C'est un homme, avec tout ce qui va avec.” Bon.

Wonderwall. L'année dernière, à la même époque, Messi avait déclaré avoir découvert les bâtonnets de poisson Captain Igloo. Cet été, la Pulga a pris un choc musical en pleine gueule: Oasis. C'est dur à croire, mais voilà: l'Argentin aura donc attendu l'an 2010 pour apprendre l'existence des frères Gallagher. “Ça fait des années que Carlos est à Manchester et qu'il me parle d'Oasis. Dans l'avion pour l'Afrique du Sud, j'ai enfin pris le temps d'écouter leurs deux premiers albums. C'est la meilleure chose que j'ai jamais entendue de ma vie. Leurs chansons sont fantastiques. Maintenant je veux les voir en concert à Manchester. J'ai déjà dit à Carlos de se démerder pour m'avoir des places.” Visiblement, personne ne lui a encore dit que les frères Gallagher s'étaient séparés...

Sac à merde. Tête de Turc des médias anglais depuis sa boulette contre les États-Unis en coupe du monde, Robert Green a entamé une thérapie mentale assez originale. L'Anglais a en effet demandé à ses partenaires et au staff de son club de bien vouloir lui balancer les pires ordures possibles à la gueule pendant les séances d'entraînement et les matchs. “C'est une thérapie qui va m'aider à me préparer à l'accueil que vont me réserver les supporters adverses. Je suis sûr que ça va m'aider.” Se faire entendre dire qu'on est une merde, c'est vrai que ça tue, comme technique de management.

page]
Jimmy gâterie. Personne ne connaît son nom, mais tout le monde le connaît. Jimmy Jump, c'est le mec qui a balancé le drapeau du Barça à la gueule de Figo et qui, plus récemment, a tenté de prendre la coupe du monde des mains de Naomi Campbell en pleine finale du Mondial. Bref, un fou. Interrogé par El Mundo, le streaker catalan a accepté de lever le voile sur sa vie privée: “Quand je vois ce que gagnent les footballeurs et ce qu'ils font avec leur compte en banque, ça me rend dingue. Moi je ne gaspille pas bêtement mon argent. La dernière fois que je l'ai fait, c'était pour un massage avec finition. J'ai honte de dire que j'ai payé pour avoir une gâterie, mais je n'ai pas honte de dire que j'en ai bien profité!


Spaghetti Carbonero. Sara Carbonero a été la star incontestée du Mondial. La belle petite amie de Casillas a même eu le droit à une interview au Cosmopolitan espagnol pour livrer ses secret's girls pourlingues. On y apprend ainsi qu'elle est fan de Michael Jackson, un peu comme tout le monde, et qu'elle a l'habitude de se toucher les cheveux quand elle voit une ambulance dans la rue, “pour éloigner le mauvais œil”. A part ça, Sara adorerait publier un recueil de poésie avant de se lancer dans le journalisme politique. Arlette Chabot, tes jours sont comptés.

Confessions intimes. Dans le cadre de son émission Mujeres Riches (“femmes riches”), La Sexta s'est amusée à suivre la femme de Claudio Caniggia. Bonne pioche. Dans l'une de ses interventions, Mariana Nannis est revenue sur la relation de son mari avec Maradona: “Diego voulait me voler mon mari... Il devait aimer ses cheveux longs et ses muscles saillants, je suppose... Pour moi les footballeurs sont tous des homosexuels!” Madame Caniggia a également abordé l'épineuse question des maladies vénériennes. “Ce genre de maladie, c'est très délicat. Je ne m'y connais pas beaucoup, en revanche mon mari est un expert en la matière”. Le salaud.

No sex last night. Lee Chung Yong, l'une des stars de l'équipe nationale sud-coréenne, a révélé ses hobbies. Attention, surprises. “Quand j'ai envie de me relaxer, je fais du point de croix. C'est ma mère qui m'a appris quand j'étais jeune. J'adore ça. Pour passer le temps pendant les mises au vert je fais des napperons”. La grand-mère sud-coréenne a également révélé que le sexe ne l'intéressait pas plus que ça. Son aiguille, il ne s'en sert que pour ses broderies: “Si on me demandait de choisir entre le sexe et le football, je crois que je choisirais le football. C'est beaucoup plus marrant.” Pauvre homme.

L'homme de verre. Karl-Heinz Rummenigge et le pélican Van Gaal sont furieux, et il y a de quoi: Robben sera blessé en début de saison à cause de ses efforts en coupe du monde. Les Bavarois sont également dépités par le coût exorbitant des soins administrés à l'homme de verre: 11.000 euros par jour. Soit 613.700 euros par mois. Colère de Karl-Heinz: “La fédération hollandaise savait que Robben était blessé, mais elle l'a fait jouer. Nous allons leur refacturer tous les soins.

Amour et poésie. L'Argentin Salvio est devenu l'une des stars du Net en postant régulièrement sur son twitter. L'Albiceleste a ainsi été particulièrement inspiré par la Thaïlande, ou l'Atletico, son club, avait posé ses bagages pendant sa tournée asiatique: “J'en ai ras les couilles de Bangkok. Il y a toujours des putain d'embouteillages d'enfoirés”. Le Baudelaire de la Pampa a également donné un avis incisif sur la cuisine du pays. Et autant être clair tout de suite, elle n'est pas à son goût: “C'est dégueulasse. Je mange, sans savoir vraiment ce qu'il y a dans l'assiette”. Sa compagne Magali Aravena n'est pas en reste. La petite bombe anatomique, qui est aussi la fan numéro 1 de Salvio, répond violemment sur son propre twitter à ceux qui critiquent le joueur: “Ceux qui ne sont pas contents peuvent aller se faire mettre. Je t'aime Salvio”. Finalement, Salvio a été prêté par l'Atletico à Benfica. Sage décision.

Par Jamon Jabugo

[SO FOOT n°79


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0