En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Allemagne/Argentine (1-0)

Löw : « Merci beaucoup le Brésil »

Modififié
Joachim Löw est heureux. Chemise noire, sourire aux lèvres, le sélectionneur allemand a été reçu dans les sous-sols du Maracanã où se déroulent les conférences de presse d'après-match par les applaudissements des journalistes allemands. Löw a cité les noms de ses joueurs – Schweinsteiger, Klose, Kross, Podolski, etc – une dizaine de fois et a rapporté le discours tenu à Götze avant son entrée en jeu : « Je lui ai dit : "Montre au monde que tu peux être meilleur que Messi." J'avais un bon pressentiment. » Puis, il a dit ce qu'il ressentait. « Extraordinaire » , « formidable » , « merveilleux » , « incroyable » .

Pour le reste, le sélectionneur allemand s'est félicité du travail accompli depuis plusieurs années pour finalement conquérir le titre suprême : « C'est l'aboutissement d'un projet, entamé il y a 10 ans avec Klinsmann. On a avancé doucement, on a progressé. On a été déçu parfois, mais on a toujours joué un bon football. On a travaillé très dur et si une équipe mérite de gagner cette Coupe du monde, c'est celle-ci. Je crois qu'on a été la meilleure équipe du tournoi, celle qui a pratiqué le meilleur football. Cette équipe a une capacité technique incroyable et l'envie, la volonté de gagner. On est la première équipe européenne à gagner en Amérique du Sud, au Brésil, à Rio, ça nous rend très fiers. »


Avant d'aller fêter le titre, Löw a eu un mot pour les Brésiliens, qui ont encouragé son équipe tout au long du match, malgré la déroute en demi-finale : « Il y avait beaucoup d'énergie positive, de sympathie de la part des Brésiliens. Après le 7-1, quand on est sortis du stade, quand on est allés à l'aéroport, il y avait des milliers de Brésiliens qui nous applaudissaient. C'était fascinant. Ça nous a donné la chair de poule. Merci beaucoup le Brésil. »
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3