Lovren, so british

0 0
Dejan Lovren a montré sa bouille contre Monaco dimanche dernier (1-2). Un premier match encourageant et solide. Néanmoins, le Croate n'a pas soulevé toutes les interrogations le concernant, notamment sur le prix prohibitif de son transfert, mais surtout, le défenseur central doit apprendre à communiquer avec ses collègues.


Qu'on se le dise, le croate n'est pas le dialecte le plus parlé dans l'effectif rhodanien. Qu'importe, la langue de Shakespeare fera l'affaire avec certains anglophones comme Källström. « Il a été très bon, que ce soit dans le domaine aérien, dans l'impact physique ou dans le jeu défensif. Il a été bien aussi dans les relances, sa prestation donne beaucoup d'espoirs pour la suite. Il s'intègre très bien dans le groupe, nous communiquons en anglais avec lui. Il a hâte d'apprendre le français et il connaît déjà les termes essentiels sur le terrain » .

Il doit donc connaître le terme "boulette" en étant associé à Boumsong.

MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
PSG : la leçon de Lille
0 0