1. //
  2. // Groupe H
  3. //
  4. // Wolfsburg/Lille (1-1)

Loups et Dogues se quittent bons copains

‏Complètement dominés, les Lillois s'en sont remis à une défense de fer, avec un grand Enyeama, pour résister aux assauts de Loups complètement affamés. Ils ont même cru au hold-up après un pénalty d'Origi, mais De Bruyne a égalisé d'une somptueuse volée.

Modififié
4 32

Wolfsburg - Lille
(1-1)

K. De Bruyne (82') pour Wolfsburg , D. Origi (76') pour Lille.


Ce Lille-Wolsfburg, c'est déjà deux visions du recrutement. Valeurs sûres de Ligue 1, joueurs formés au club et un ou deux paris du côté lillois. Rebuts de grands clubs (Olić, De Bruyne, Luiz Gustavo, Guilavogui, Perišić), Suisses (Benaglio et Rodríguez) et anciens du Werder (Naldo et Hunt) pour les Wölfe. C'est aussi deux visions du football : le 4-3-3 archi-sérieux avec 6 défenseurs (Rozenhal en 6, Corchia ailier droit) pour le LOSC, qui n'a encaissé que deux buts en 8 journées de Ligue 1, contre un 4-2-3-1 joueur (10 buts pour, 8 contre, en six journées de Bundesliga). En allant plus loin, on pourrait même dire que c'est Ironborn contre Stark. Bizarrement, les deux stratégies ont presque fonctionné. Lille a tenu bon, grâce à de très bons Simon Kjær et Vincent Enyeama, et s'est mis en position de gagner 1-0 comme d'habitude. Wolsfbourg a beaucoup attaqué, s'est longtemps cassé les dents, et a fini par trouver la faille grâce au talent d'un homme roux. Les Lillois n'avaient, eux, que Nolan.

Attaque-défense


Évidemment, sur le terrain, les différents philosophies sont respectées. Wolfsburg domine les débats et se crée quelques occasions intéressantes, comme cette reprise enroulée du plat du pied de Perišić sur un bon centre de Jung. Mais Enyeama veille, et Lille tient le choc. En revanche, il faut avouer que de l'autre côté du terrain, Benaglio est bien tranquille. Dieter Hecking a beau avoir identifié Origi comme une véritable menace, le jeune Belge ne touche pas un ballon, bien muselé par la paire Naldo-Knoche. Leur ancien partenaire, Simon Kjær, se montre quant à lui décisif, empêchant Olić de pousser dans le but vide une passe de Guilavogui. L'ancien Stéphanois aurait pu frapper, aurait dû même, mais il n'avait visiblement pas envie de plomber le coefficient UEFA français lui-même. Seul incident vraiment marquant de cette première mi-temps : la blessure de Pape Souaré, remplacé par Djibril Sidibé. Pas plus mal en tout cas, tant le latéral gauche a souffert face aux montées de Jung.
 ‏Les choses en deuxième période commencent tout aussi mal, Ryan Mendes devant céder sa place à Nolan Roux à la pause. Guilavogui, décidément un homme de vert, envoie presque d'entrée une très belle frappe enroulée vers la lucarne au sortir d'un une-deux involontaire avec Basa, mais, comme très souvent, Enyeama est là. On devrait d'ailleurs en faire une chanson, parce qu'il l'est toujours. Une sorte de générique télé, un peu comme celui de Nicky Larson. Même quand Perišić profite d'un mauvais alignement de la défense lilloise pour aller se présenter seul face au portier nigérian. Enyeama est toujours là. Et quand il se troue complètement sur une sortie aérienne, il peut compter sur l'irréalisme de Nicklas Bendtner, tout juste entré en jeu, numéro 3 dans le dos. Une incapacité à marquer qui se confirme sur l'action suivante : l'ancien de la Juve se joue de la défense, s'offre une position de frappe parfaite, et choisit de dégommer un pigeon qui passait par là.

Un Belge partout


En tout cas, les frappes allemandes se multiplient, même si elles ne trouvent pas la cible. Pas du tout au goût de Florent Balmont, qu'on imagine sans mal avec un béret et un fusil dans le dos, en train de saboter un train de marchandise. En même temps, Volkswagen, propriétaire de Wolfsburg, ça veut quand même dire « voiture du peuple » et c'était très connoté dans les années 1930 outre-Rhin. Et comme l'histoire est un éternel recommencement, sur un rare contre lillois, Rodríguez, plus si neutre, touche le ballon de la main dans sa surface. Divock Origi en profite pour se venger, en prenant son temps. Nolan Roux est tout prêt d'alourdir le score, mais son piqué vient mourir du mauvais côté du poteau. L'occasion de vérifier une éternelle maxime du football : un Roux qui rate, un roux qui marque. En l'occurrence Kevin De Bruyne, d'une merveilleuse volée en pleine lucarne après un mauvais dégagement sur corner. Même René Girard en sourit. Simon Kjær rate ensuite la possibilité de se payer son ex en envoyant son coup franc dans le mur. Dans les arrêts de jeu, Naldo s'envole sur corner, mais Enyeama, tatatata, est toujours là.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Nelsondelamare Niveau : District
Corchia ailier, un trio Rozenhal-Balmont-Gueye à la récup, seulement 2 « vrais » joueurs offensifs alignés au coup d'envoi …

Par pitié, pour le bien du foot français (du foot tout court), virez ce R. Girard. Le foot est un spectacle/loisir/doit donner du plaisir, R. Girard est le fossoyeur de ce que doit être le foot.
PhoenixLite Niveau : Loisir
La pauvreté technique de ce LOSC. Sidibé, Gueye, Balmont, Mavuba, Roux. Pas un pour sauver l'autre.
Quand on voit e qu'ils faisaient y a a peine 5 ans...
Certains vont dire qu'il y a pas mal de blessés au LOSC mais franchement...

Même avec 11 brèles j'suis sur qu'il y a moyen de produire du jeu offensif car là c'est vraiment la négation du football la plus totale.

Lyon même avec la moitié de l'effectif à l'infirmerie arrive encore à produire du jeu alors arrêtons deux minutes.

Après le résultat n'est pas mauvais en soit mais bon merde quoi.
JohnnyGourcuff Niveau : DHR
Nolan Roux.. Serieusement ce mec est doué, une grinta et une vista de génie. Il est toujours la pour emmener son équipe vers le haut et pour faire la différence.

Vivement qu'il aille dans un plus grand club, il va devenir un crack
Note : 2
Message posté par Nelsondelamare
Corchia ailier, un trio Rozenhal-Balmont-Gueye à la récup, seulement 2 « vrais » joueurs offensifs alignés au coup d'envoi …

Par pitié, pour le bien du foot français (du foot tout court), virez ce R. Girard. Le foot est un spectacle/loisir/doit donner du plaisir, R. Girard est le fossoyeur de ce que doit être le foot.



Nul doute qu'avec les artistes Nolan Roux et Ronny Rodelin il y avait de quoi faire une autre équipe qui tient la route ce soir.

Oui cette compo est ridicule, mais si il y a un responsable, ce n'est pas René Girard, c'est la gestion du LOSC. Les gens parlent comme si c'était lui qui avait bâti son effectif tout en ayant Alzheimer en oubliant sa période à Montpellier. A chaque fois je m'étouffe en lisant qu'il est un coach défensif et sans idées.
Il fallait bien cadenasser côté lillois, René Girard connaissait la menace en face : Nicklas Bendtner.

Grand bien lui en a pris.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Meilleur jouueur coté lillois: Origi
Meilleur joueur coté wolfsburg: De Bruyne

Non, ce n'est pas parce que je suis belge que je fais remarquer ça.
volontaire82 Niveau : Loisir
Nelsondelamare,

Je veux bien qu'on insulte Girard mais concrètement, quand tu vois le niveau de ce qu'on lui donne offensivement, il est censé faire quoi ?
Note : 1
Match tout pété du LOSC, panique à bord et tentative de hold-up au pistolet à eau.
Balmont n'y est plus, Souaré était tellement mauvais qu'il a préféré "se blesser" plutôt que de finir le match, Origi a le nez dans le guidon et Béria ne veut jouer qu'avec Balmont.

Bref, le match nul est inespéré. Nos meilleurs joueurs ce soir sont Enyeamagnétique, Basa, Kjaer et Gueye, c'est dire...

René Girard voulait prendre 1 point, il en a pris un miraculeux. Sauf qu'il va falloir cravacher pour espérer prendre quelque chose contre Everton et ensuite aller chercher une victoire à Krasnodar? Mouais, ça ressemble à des mauvais calculs tout ça...
Message posté par Nelsondelamare
Corchia ailier, un trio Rozenhal-Balmont-Gueye à la récup, seulement 2 « vrais » joueurs offensifs alignés au coup d'envoi …

Par pitié, pour le bien du foot français (du foot tout court), virez ce R. Girard. Le foot est un spectacle/loisir/doit donner du plaisir, R. Girard est le fossoyeur de ce que doit être le foot.


Pourquoi le virer? On demande à un entraîneur d'avoir des résultats et Girard est capable d'en avoir. Pour le jeu, c'est autre chose. C'est vrai que son style de jeu est plutôt très défensif, mais c'est un style de jeu comme un autre, qui a ses qualités et ses défauts.
Pour en revenir au match, on devait perdre. Sans un Enyeama en feu, c'était la défaite assurée et ça aurait été logique.
"Nicky Larson ne craint personne !"..."Enyaema est toujous là !"...ah ouais, ça passe bien en fait !
Vincent Chase Niveau : DHR
Vous n'allez pas recommencer avec le Girard bashing, si ? Vous vous en lassez pas un peu au bout d'un moment ?
Vous pensiez sincèrement que le LOSC avait de quoi faire du jeu contre Wolfsburg ?
Non mais sérieux, en face il y a du Luiz Gustavo, de Bruyne, Naldo, Rodriguez, Bendtner, Vieirinha, Guilavogui, Olic, Benaglio, Perisic, Hunt...
Ce sont tous des internationaux Français, Suisses, Belge, Croates, Allemands, Brésiliens, Portugais qui sont passés par les plus grand clubs Européens : les mecs te retournent la Ligue 1 facile (hors PSG)

Wolfsburg a lâché 22 M€ pour récupérer De Bruyne au mercato d'hiver 2014, quelques jours plus tard le LOSC se voyait dans l'impossibilité financière de dépenser 2 M€ pour Corchia.
Le joueur le plus cher de l'histoire du LOSC c'est Payet acheté 10 M€.
Wolfsburg a acheté Luiz Gustavo 22 M€, et pareil pour De Bruyne.
Soyons réalistes svp.

C'est très facile de faire son Menes et de critiquer, vous alignez quoi vous comme équipe pour jouer Wolfsburg ?
Dans l'intégralité du groupe Lillois, il ne restait que Frey, Rodelin et Roux en joueurs offensifs. Tu fais quoi avec ça ?
C'est absolument hilarant d'entendre tous les jours Girard se faire basher pour ses compositions d'équipe, mais je n'ai JAMAIS entendu qui que ce soit faire une proposition sur un nouveau schéma de jeu.

Ahlala Girard est un escroc il fait jouer Corchia ailier droit... ok critique recevable : tu mets qui à la place ? Rodelin ? Wahou le mec qui a 5 buts et 3 passes décisives dans toute sa carrière en L1 ! Effectivement le fait de faire rentrer une pépite offensive comme cella là mérite de baisser ta qualité défensive...
Ou alors tu mets Corchia ou Mendes sur le banc, Origi sur le côté et Roux dans l'axe ? Comme en championnat donc où les deux mecs se battent pour savoir qui peut tirer le plus loin possible de la cage ? Girard a essayé à la mi-temps et ça a changé quoi ? Rien, si ce n'est que Roux vendange lamentablement la balle de 0-2.

Ahlala Girard est un escroc il fait jouer Rozenhal en 6... ok critique recevable : tu mets qui à la place ? Le seul joueur restant pour jouer à ce poste c'est Soumaoro qui a 4 matchs de Ligue 1 dans les jambes. Personnellement pour jouer face à Luiz Gustavo / Guilavogui je la tente pas.

Bashez Seydoux, bashez la LFP, bashez François Hollande si vous voulez mais lâchez Girard 2 minutes, je pense que c'est le premier à être blasé de ne pas avoir un joueur capable d'enchaîner des passes vers l'avant et de mettre un but.
space_ritual Niveau : DHR
Ce préjugé sur le "jeu défensif" de Girard ça me dépasse, vous suivez la L1 depuis 1 an ou bien ? A Montpellier ça bétonnait ptêt ? Mais y avait des Giroud, Belhanda, Cabella... le mec fait avec ce qu'on lui donne, le LOSC a rien à faire en EL, l'an dernier on devait finir 6e au mieux. Mais comme Girard est un magicien... ptêt plus Saroumane que Gandalf mais bon il fait avec ce qu'il a le gars
Dani de Melo Niveau : CFA
Note : 1
Pitain, les gars vous me faites plaisir! RENE! RENE! RENE! Sinon, Johnny, j'adore Nolan mais j'espère que tu es ironique. Pourvu que Lopes revienne vite!
Montpellier en 2012 c'est au moins 10 matchs gagnés par un score de 1-0.
Ca jouait pas bien à l'époque, c'était surtout efficace avec un sacré brin de réussite.

Désolé mais Girard est un entraineur avec une stratégie défensive qui fait que les matchs de son équipe sont tout simplement chiants.
L'année dernière, il n'y avait pas tous ces blessés, et pourtant, oui pourtant, les matchs de son équipe étaient chiants.

Si on ajoute à ça un manque total de classe et une agressivité digne d'un poivrot, ça fait pour moi un entraineur médiocre de L1.

Après chacun ses goûts.
Vincent Chase Niveau : DHR
Message posté par kikette38
Montpellier en 2012 c'est au moins 10 matchs gagnés par un score de 1-0.
Ca jouait pas bien à l'époque, c'était surtout efficace avec un sacré brin de réussite.


13 victoires 1-0 pour être précis et 68 buts marqués.
La saison d'après le Grand PSG d'Ancelotti est champion en faisant 10 victoires 1-0 et en inscrivant 69 buts (dont 30 de Zlatan, pas le même effectif quand même)
Nelsondelamare Niveau : District
Les gars, si ce n'était qu'un problème d"effectif, alors Baup aurait eu les mêmes résultats, le même jeu que l'OM d'aujourd'hui avec Bielsa non? Si ce n'est qu'une question d'effectif?

Le Montpellier de Girard a terminé 3ème meilleure attaque (avec les Giroud, Belhanda...) et surtout MEILLEURE DEFENSE quand ils ont été champions.

Ce que je souligne ce n'est pas la capacité de Girard à avoir des résultats (ça c'est clair qu'il en a), c'est sa frilosité tactique, le manque d'ambitions offensives de ces équipes, le manque de volonté d'aller vers l'avant. Ses équipes se bornent à défendre.

Ensuite ça ne sert à rien de me donner l'effectif de Wolfsburg, en Ligue 1 le LOSC ne produit pas beaucoup plus de jeu contre des équipes dont les "noms" sont beaucoup moins ronflants. Je me fous de l'avis de Ménès, je constate juste que c'est horrible de regarder les équipes coachées par Girard (je ne sais pas si vous avez vu les équipes de France espoir de l'époque qui sur le papier étaient très bonne mais étaient horribles à voir jouer).

Si pour vous ce qui compte essentiellement dans le foot ce sont les résultats, tant mieux pour vous, continuez à vous palucher sur Girard, moi ça ne correspond pas du tout à ma conception. Mais après ne venez pas vous plaindre du niveau de la L1, des clubs français en Coupe d'Europe ou du désintérêt des Français pour le foot!
Nelsondelamare Niveau : District
@ Vincent Chase
Inutile de comparer le PSG à Montpellier. Les équipes de L1 fermaient toutes le jeu lorsqu'elles jouaient Montpellier?
Note : 8
Message posté par kikette38
Montpellier en 2012 c'est au moins 10 matchs gagnés par un score de 1-0.
Ca jouait pas bien à l'époque, c'était surtout efficace avec un sacré brin de réussite.





C'est complètement faux. Ce n'était pas le football champagne mais c'était tout sauf défensif et sans génie. L'équipe avait une identité de jeu basée sur la conservation du ballon et la maitrise technique. On avait des techniciens à chaque poste (la paire Estrada-Saihi à la récup' notamment). Cela n'a strictement rien à voir avec le LOSC actuel ou il doit composer avec des pieds carrés qu'il n'a pas choisi. D'ailleurs Montpellier marquait beaucoup plus de buts.

Et je ne parle pas de sa première saison, où dès son arrivée il a imposé un style très offensif avec Costa et Montano qui foutaient le feu à toute la Ligue 1. Ni de sa dernière (la saison après-titre), où c'était exactement l'inverse du LOSC : une équipe extrêmement séduisante, qui produisait des matches très plaisant, mais qui perdait des tas de points par manque de concentration. Notamment en Europe ou on a foutu le feu à Arsenal ou Schalke mais en prenant des buts à la con.

Et toi qui a l'air fan de stats avec tes 1-0, sache qu'on a tenu une série de 97 matches sur plus de deux ans sans jamais faire un seul 0-0 (de mai 2011 à mai 2013). Même le Barca ils ont jamais fait une série pareil. Pas mal pour un coach défensif non ? Ou alors c'est une putain de coïncidence. Girard est un bétonneur mais il a pas fait 0-0 pendant 100 matches. Merde alors.

Donc ya deux hypothèses : soit ce qu'il a fait pendant 4 ans à Montpellier n'a jamais existé, c'était un mirage. En fait ça a toujours été un coach défensif.

Soit à Lille il se retrouve dans un club avec une marge de manoeuvre ultra-réduite pour retoucher un effectif composé d'énormément de chèvres invendables comme Martin ou Roux, qu'on ampute de chaque saison de ses meilleurs joueurs parce que le LOSC a mal géré son après-titre. Regarde les recrues qu'il a fait signer depuis deux ans avec les miettes qu'on lui laisse, et ose dire qu'il a recruté que des milieux défensifs aux pieds carrés parce que c'est ça qui le fait bander, la défense et le jeu de merde.
Note : 8
Si tu veux un coach français sans génie, efficace qui mais qui fait pas passer un cap à son équipe, va voir du coté de Galtier. La différence de traitement entre les deux est assez gerbante. Galtier ça va faire un petit moment qu'il est la, il a pu composer son effectif comme il l'entend avec des dépenses tout à fait honorables pour un club de première partie de tableau. Il fait du beau boulot en général, Sainté c'est efficace. Mais allez demander aux stéphanois si ils pensent que leur équipe a déjà passé un cap, si ils ont vraiment vu beaucoup de beau jeu. Moi je crois pas. Et ça se voit en Europe. La Galtier après s'est fait sortir par Esjberg l'an dernier, il galère contre Karabuskpor et fait deux 0-0 contre Qarabag et Dniepopetrovsk, dans le plus grand des calme. Le même Galtier qui a pas fait la moitié de ce qu'a fait Girard à Montpellier. Girard qui compose comme il peut son équipe avec son effectif déjà limit et en plus amputé de ses rares joueurs qui peuvent faire du jeu (Delaplace, Lopes) se fait incendier par des génies du bon mot.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Guingamp se paie le PAOK
4 32